Maqui le fruit du « Peuple de la terre »


Maqui le fruit du « Peuple de la terre »
Noter cet article
Maqui

Maqui

Maqui en haut de l’indice ORAC

Voici un fruit qui est placé en haut de l’indice ORAC (classement des aliments anti oxydants aux États-Unis), depuis longtemps il est le fruit préféré des Indiens Mapuches « Peuple de la terre » une communauté aborigène dans la zone du Chili et de l’Argentine.
Les guerriers Mapuches attribuent leur endurance à cette petite baie encore peu connue en Europe qu’on appelle « maqui »  (Aristotelia chilensis).
Après la baie de Goji et la baie d’Acai, voici maintenant le tour du maqui, petite baie sucrée qui ressemble aux cassis par la taille et par la couleur.
Le maqui pousse de façon sauvage en Amérique du Sud, notamment en Chili et en Patagonie, le maqui est une plante à feuilles persistantes de la famille Elaeocarpaceae, c’est un grand arbuste avec une tige mince et élastique qui peut atteindre 5 m de hauteur.
Les feuilles sont elliptiques et se caractérisent par des fleurs blanches et des petits fruits juteux de couleur bleu foncé.
La cueillette des fruits se fait à la main entre novembre et mars.

Propriétés et bienfaits de la baie de maqui

Le maqui est une source riche en antioxydants, c’est sa propriété principale.
La richesse des substances de la baie donne la capacité à cette dernière de neutraliser les radicaux libres responsables du vieillissement prématuré de notre corps.
D’après les Indiens mapuches, la baie serait efficace pour la prévention du cancer et les maladies dégénératives.
En raison de sa forte concentration d’antioxydants, le maqui est apprécié par les athlètes au Chili, qui le considèrent comme une aide précieuse pour lutter contre l’oxydation créée par l’activité physique.
Le jus de ce fruit est également utilisé comme astringent, il est utile dans les cas de dysenterie.
Les Indiens de cette tribu utilisent également les feuilles de maqui pour leurs propriétés anti-inflammatoires.
Le maqui est particulièrement adapté pour calmer l’irritation de la muqueuse buccale, de la bouche et de la gorge.

Bien qu’aucune étude scientifique sérieuse n’ait été entreprise, beaucoup de personnes au Chili et en Argentine affirment que la baie est en mesure d’accélérer le métabolisme de notre corps, elle serait capable de brûler les graisses. C’est pour cette raison qu’en Argentine elle est prescrite dans les régimes pour la perte de poids.

Une étude pendant l’année 2002 dans le Journal « Agricultural and Food Chemistry » révèle que l’extrait de maqui aide à réduire le taux de  cholestérol LDL et aide dans la prévention de l’athérosclérose.
Une étude récente sur des souris révèle que certaines substances trouvées dans le maqui peuvent contribuer à réduire la douleur.



Contre-indications

Vu le manque de recherches scientifiques, les effets sur la santé à long terme des compléments alimentaires de maqui vendus dans le commerce sont  trop peu connus pour être consommés à long terme.
Si vous envisagez de prendre des suppléments de ce fruit, assurez-vous de consulter votre médecin pour avoir son avis.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).