Comment grossir et prendre en masse lorsqu’on est vegan ?


Comment grossir et prendre en masse lorsqu’on est vegan ?
5 (100%) 1 - Avis conso
Vegan

Vegan

Beaucoup de gens pensent que les personnes végétariennes et véganes ont la morphologie d’une tige de bambou, mais contrairement à cette idée reçue, il y en a beaucoup parmi eux qui cherchent encore à perdre du
poids malgré une alimentation sans produits animaux. Comment expliquer cela ? Tout simplement parce que même dans le cadre d’une alimentation végétarienne ou végane, l’association des graisses et des sucres ne fait
pas bon ménage. Voilà pourquoi il n’est pas rare de voir des personnes végétariennes/veganes avec quelques kilos en trop.
Grossir en étant vegan est donc possible, mais il faut que cela se fasse d’une manière saine pour la santé, voici donc ici quelques conseils pour ceux et celles qui souhaitent prendre du poids dans le cadre d’une alimentation sans produits animaux. Je propose d’aborder le sujet en deux parties : la première partie va concerner la nutrition, et la deuxième partie sera dédiée à l’entrainement physique à adopter pour cette prise de poids. Car vouloir prendre du poids sans faire d’exercice est mauvais, quel que soit le régime alimentaire que l’on choisit d’adopter.

Commençons donc par l’alimentation :

Sans être végétalien ou même végétarien, il suffit de manger des tonnes de fromage, de steak, d’œufs ou de beurre pour prendre du poids, mais en tant que vegan, les sources sont plus rares, et surtout complètement différentes.
Ainsi, l’objectif sera de garder un bon niveau de protéines et un apport correct en gras pour que cela fonctionne. Il faudra donc se concentrer sur l’ajout de ces deux nutriments à votre régime actuel, sans réduire
les glucides, augmentant ainsi l’apport calorique total.En tant que vegan, il faudra aussi veiller à manger moins de légumes crus et de salades qui ont un bon pouvoir rassasiant mais qui ne bénéficient pas d’un gros apport calorique. Essayez aussi de manger des portions plus grandes en règle générale, il vous faudra peut être un petit temps d’adaptation, mais au bout de quelques jours, ça deviendra une agréable habitude.
Pour le petit déjeuner par exemple, mangez des céréales complètes avec du lait d’amande et ajoutez-y quelques fruits à coque. Mangez des fruits tels que des bananes, des mangues, des agrumes et des fruits secs.
Si vous avez faim avant le déjeuner, faites vous une tartine avec du beurre de cacahuète, c’est très riche en calories. Attention, prenez toujours du beurre de cacahuète 100% naturel, sans ajout d’huiles hydrogénées, de sucres, de sels ou autres additifs.
Pour le déjeuner, privilégiez le riz complet, les pâtes (complètes aussi) les pommes de terre etc. Il en faut toujours une portion même minime associée à votre repas habituel composé de légumes ou de légumineuses. Cela vous apportera de l’énergie pour la journée.

Le soir, mangez plus léger

Le soir, mangez plus léger, mais pas forcément moins calorique.
Privilégiez les légumes et les aliments faciles à digérer, mais ajoutez-y des oléagineux tels que des noix de macadamia, des noix de cajou, des amandes, des noix de pécan, des noix du Brésil… Ceux-ci sont très caloriques mais riches en graisses insaturées. Ils n’auront donc pas les inconvénients des aliments riches en graisses d’origine
animale et seront au contraire favorables dans la lutte contre les maladies cardiovasculaires.
Du côté de l’entrainement, deux choses seront à retenir ; la première est qu’aller trop souvent s’entrainer ne sera pas forcément bénéfique dans l’optique de prendre en masse, et le deuxième est que le cardio sera à bannir, au moins pendant cette période de prise. Je sais, le cardio est important, et ce n’est pas faux. Mais bruler les graisses quand on veut prendre de la masse est très difficile, et cela n’est pas un adieu définitif au tapis de course ou au vélo elliptique,
mais simplement une petite pause pour mieux reprendre ensuite.



Entrainement

Pour l’entrainement, bonne nouvelle, il ne faudra pas s’éterniser des heures à la salle. Au contraire, il faudra travailler sur des zones ciblées, et ne faire qu’un groupe de muscle à la fois; et cela, deux à trois fois par semaine maximum. Je conseille de laisser un jour de repos entre chaque séance d’entrainement.En ce qui concerne les exercices, il faudra se concentrer sur les exercices dits classiques tels que le développé couché et incliné pour les pectoraux, le squat pour les jambes, le soulevé de terre pour le dos et les lombaires ainsi que les tractions et les pompes pour travailler un peu avec le poids du corps.Je n’aime pas donner d’entrainement type car tout le monde a sa manière de pratiquer, mais je pense qu’en suivant ces quelques conseils, il est déjà possible d’obtenir de bons résultats, et sur une période relativement courte.
Les trois choses importantes à retenir seront donc : manger varié, mais avec un bon apport en protéines et en graisses, laisser de côté le cardio et respecter un temps de repos entre chaque séance d’exercice.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


1 Avis

  1. Les conseils sont concrets et étant personnellement végétalien j’approuve à 200% les recommandations en terme d’entrâinement et d’alimentation ^^
    Il est vrai qu’il existe cet appréhension de l’alimentation végé lorsque l’on fait de la musculation, mais avec une bonne alimentation, bien variée, on obtient es résultats escomptés.
    Merci pour l’article !

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).