La nourriture idéale pour l’hiver !


La nourriture idéale pour l’hiver !
5 (100%) 1 - Avis conso
Hiver

Hiver

Comme au cours des autres saisons, et d’autant plus en hiver, il est utile de rappeler comment notre alimentation se doit d’être aussi variée, équilibrée et respectueuse de la saisonnalité.

Cela signifie profiter des légumes et des fruits que la nature met à notre disposition au moment voulu, mais également bénéficier de la présence de ses micronutriments, minéraux, oligo-éléments, vitamines…; les plus utiles pour prévenir ou mieux répondre aux soi-disant méfaits de la saison hivernale.

- Voyons donc le chou, le chou-fleur, le brocoli : De préférence consommés crus ou légèrement blanchis dans un peu d’eau, à la vapeur ou sauté à l’ail et des épices. Cela évite de consommer tomates, poivrons, aubergines et autres légumes typiques d’été, et, également souvent produits dans les serres ou provenant de pays lointains, l’hiver. La tomate est bonne, consommée, sous la forme de tomates fraîches, de condiments comme les tomates séchées ou de sauce tomate fraîche, si elles sont récoltées en été ou conservées en été.

- D’autres légumes sont précieux en hiver, comme les poireaux, le chou rouge, le céleri, le fenouil, les blettes et épinards. En hiver, il y a aussi deux magnifiques légumes qu’il convient de consommer sans modération : les potirons et les carottes.

- Il est aussi recommandé d’utiliser souvent l’ail et l’oignon. Ils contiennent des principes actifs de soufre, de sélénium et de germanium, possédant des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et stimulantes immunitaire.

- La reine des fruits d’hiver est l’orange, qui, avec d’autres agrumes, aide à lutter contre les rigueurs du froid grâce à sa teneur en vitamine C et d’autres composés sains. Ne pas négliger pour autant les pommes et les poires en hiver.

- La pomme cuite est très appropriée pour ses précieux composants. Si elle est préparée avec des clous de girofle, de la cannelle, un zeste de citron, du gingembre, de la cardamome ou en fonction de notre imagination et de la disponibilité que notre garde-manger nous accorde, elle deviendra un véritable alicament.

- Dans notre alimentation ne devrait pas manquer non plus les céréales complètes, aux sources de substances comme les bêta- glucanes, les composés phénoliques, les fibres, le zinc, le sélénium, qui stimulent le système immunitaire.

- Les sources de protéines comme le poisson et les légumineuses sont recommandées.

- Le miel est le sucre de l’hiver par excellence. Plus qu’un sucre, il est une vraie nourriture, riche en minéraux, acides aminés essentiels, en enzymes et en vitamines. Il possède des propriétés anti-inflammatoires, antibiotiques, désinfectantes et des propriétés contre les germes et les bactéries. Il apaise les bronches et l’acide formique, qu’ajoute l’abeille pour assurer sa conservation, est un antiseptique actif. S’il y a un conseil donc, par conséquent, c’est de l’utiliser pour sucrer le thé et pour le petit déjeuner du matin au lieu de la confiture par exemple.

Certaines épices sont de précieuses alliés dans cette période hivernale, à la fois parce qu’ils aident à la production de chaleur, mais également parce qu’ils ont une action antimicrobienne. Certaines épices comme le gingembre, la cannelle, les clous de girofle sont tout à fait appropriées l’hiver.

Les tisanes les plus appropriés, en cette saison sont les immunostimulants, ils sont en plus utiles pour les voies respiratoires, par exemple, celle de l’échinacée, ou à base de thym, d’eucalyptus, celles qui sont riches en vitamine C et en antioxydants comme les baies rouges, la grenade, la rosa canina, carminatives comme les graines de fenouil, d’anis, de cumin. En sirop citons également l’argousier et le prunellier.

Le thé vert ou le thé vierge est aussi, certainement utile, car il peut aider à améliorer nos capacités de se défendre contre les maux de l’hiver. Plutôt donc le privilégier par rapport au thé noir ou d’autres boissons. Il existe en plus de nombreuses variétés de thé vert, avec une saveur plus ou moins herbacée et plus ou moins amère.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.




Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).