Sécheresse vaginale


Sécheresse vaginale
Noter cet article

La sècheresse vaginale
Causes de la sécheresse vaginale
Symptômes de la sécheresse vaginale
Traitement avec les plantes médicinales

La sècheresse vaginale

La sécheresse vaginale se définit comme le manque de lubrification des parois du vagin. En général, le vagin s’humidifie naturellement par des sécrétions. L’absence de lubrification engendre une douleur lors des rapports sexuels et l’impossibilité à passer à l’acte car le vagin perd de son élasticité. Cette affection a un impact sur la vie du couple et aussi sur le moral de la femme car cette dernière n’a plus envie de passer à l’acte sexuel. Elle déprime et son libido baisse. Elle a peur et refuse catégoriquement d’avoir des rapports sexuels. Une femme sur six souffre de sécheresse vaginale et cela peut survenir à n’importe quel moment de la vie. Toutefois, les femmes ménopausées sont les plus concernées, soit 50% d’entre elles contre 20% des femmes âgées entre 18 à 39 ans.

Causes de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale peut provenir de différents facteurs. D’un point de vue hormonal, elle apparaît suite à l’allaitement ou au manque d’œstrogènes. Elle est également présente si la femme a des troubles ovariens et si elle est au premier trimestre de sa grossesse. Si la femme souffre d’infections vaginales, le symptôme de la sécheresse vaginale peut s’accompagner de pertes blanches, consistantes et nauséabondes. La ménopause est aussi l’une des raisons de la survenue de la sécheresse vaginale car la femme est sujette à des troubles hormonaux. Le manque d’œstrogènes va favoriser la sécheresse des muqueuses. Le problème de la sécheresse vaginale peut également être lié à la prise de certains médicaments, comme les antiacnéiques, les antidépresseurs, les vasoconstricteurs, les antihistaminiques ou encore les pilules contraceptives. Il en est de même pour les médicaments qui entrent dans le traitement du cancer du sein et de la chimiothérapie et qui ont des impacts majeurs sur le vagin. L’absence de rapports sexuels, le manque de préliminaire, la méconnaissance de son corps et l’inhibition sexuelle sont des facteurs d’apparition de la sécheresse vaginale. L’hygiène et le mode de vie peuvent aussi engendrer cette affection, dont l’hygiène intime, le stress, la consommation d’alcool et le tabac.



Symptômes de la sécheresse vaginale

La sécheresse vaginale se manifeste par des inflammations et des démangeaisons. La femme éprouve des irritations et des brûlures lors des rapports sexuels. Quelquefois, la paroi vaginale présente des lésions. La femme est facilement atteinte d’infections vaginales et d’infections urinaires avec des pertes malodorantes. Elle peut également ressentir de la douleur, des brûlures et des démangeaisons durant la miction. Les examens vaginaux sont des moments de souffrance pour la femme. Chez les ménopausées, la sécheresse vaginale se traduit par le manque de lubrification durant les préliminaires. Le vagin ne produit plus assez d’œstrogènes et par conséquent, ses parois sont minces et délicats. Il émet des sécrétions alcalines et aqueuses. Quelquefois, un simple contact avec du coton tige sur le vagin suffit pour le faire saigner.

Traitement avec les plantes médicinales

L’on recommande de recourir à la phytothérapie pour soigner la sécheresse vaginale. Parmi les plantes reconnues, l’on cite le cimicifuga, le kudzu et le lin notamment ses graines. Le houblon, la sauge et la fève de soja sont aussi dans la course. La sauge, en particulier, favorise la production d’œstrogènes dans le vagin. Toutes ces plantes sont reconnues pour leurs vertus médicinales et leur richesse en phytoestrogène, une substance qui stimule la lubrification du vagin. A titre d’information, le phytoestrogène ne peut être combiné à d’autres médicaments. Les céréales, les légumes et les fruits contiennent aussi des phytoestrogènes. Le trèfle rouge est l’une des plantes médicinales conseillées pour tempérer les douleurs causées par la sécheresse vaginale. L’angélique produit un effet apaisant en cas de stress et régule les menstruations.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).