Rides


Rides
Noter cet article

La ride dans tous ses états
Les causes d’apparition des rides
Un processus graduel, des signes évolutifs
Prévenir ou atténuer les rides par les plantes

La ride dans tous ses états

Plis permanents visibles à la surface de la peau, les rides posent toujours un souci esthétique redouté par la plupart des personnes. Elle constitue la phase finale de l’affaissement progressif des structures cutanées, lié à l’âge. Quand la ride est formée, une cassure est observable à la surface de la peau. Très évidentes au niveau du visage, les rides sont désignées par des termes différents selon leur siège. Entre les deux sourcils, elles forment des lignes verticales appelées rides du lion. Elles sont frontales quand elles traversent horizontalement la partie supérieure du visage. Situées aux coins des yeux, vers les oreilles, elles répondent à l’appellation de pattes d’oie. Les rides d’amertume se situent aux coins extérieurs de la bouche et tirent vers le cou. Le pli naso-génien tend à s’accentuer avec l’âge, formant une ride de même nom.

Les causes d’apparition des rides

L’apparition des rides est un phénomène naturel lié principalement à l’altération de la structure cutanée, inhérente à l’âge. Celle-ci débute avec la disparition progressive de deux éléments, l’élastine et le collagène. Ces deux protéines assurant respectivement l’élasticité et l’intégrité de la peau, celle-ci perd graduellement de sa tonicité. S’affaissant de l’intérieur, elle dessine des sillons visibles que sont les rides. Il faut noter que le processus naturel est accéléré par des facteurs extrinsèques comme le tabagisme, ou un stress soutenu. Une exposition aux rayons UV, au-delà des limites raisonnables, est un autre facteur soutenant l’apparition des rides. Les modifications hormonales liées à la ménopause jouent un rôle dans les rides féminines.



Un processus graduel, des signes évolutifs

La manière dont les rides se présentent à la surface de la peau sera différente, au fur et à mesure que la peau devient mature. Il faut déceler, dès la vingtaine, une sécheresse de la peau qui rend celle-ci plus propice aux rides. Jusqu’à la trentaine, l’hydratation de l’épiderme peut être mise à rude épreuve. Là où elle est la plus imparfaite, les expressions répétitives du visage laissent rapidement des traces de plus en plus notables, mais peu profondes. Ce sont les ridules, des contours des yeux notamment. A partir de 35 ans, les propriétés mécaniques de la peau s’amenuisent de plus en plus, les rides d’expression non corrigées sont devenues permanentes. Selon le patrimoine génétique, le tournant de la quarantaine, ou de la cinquantaine, est le moment critique dans la formation de sillons plus profonds. Au-delà de 60 ans, la peau ayant entamé tout son capital constitutif, elle a visiblement perdu en éclat et en tonicité.

Prévenir ou atténuer les rides par les plantes

Dès 25 ans, il faut prendre en main sa peau pour repousser la constitution définitive des rides. Le maintien d’une bonne hydratation est un pré-requis pour tout le monde. En ce sens, les plantes offrent la possibilité de recourir à leurs multiples vertus, en respectant la délicatesse de la peau du visage. La fameuse eau de rose est adaptée comme entrée en matière des soins antirides. Environ 1/4l d’eau bouillante, versée sur une bonne mesure de pétales de la fleur, exprime les actifs de celles-ci. On laisse refroidir et l’on s’en sert comme lotion tonique. L’huile d’avocat, hydratante et régénérante, contribue à maintenir l’élasticité de la peau, quand elle commence à montrer des signes de dessèchement. Le ginseng est connu depuis des millénaires, pour ses effets lissants sur la peau. Il affiche une vertu stimulante sur les cellules, par sa richesse en oligo-éléments. La Centella asiatica, une plante hautement reconnue de la médecine ayurvédique, présente de grands effets antioxydants et fait partie des plantes de jouvence. La gelée royale, l’huile de bourrache, le millepertuis, l’Argent Colloïdal ainsi que l’huile d’argan luttent contre les rides et sont très efficaces.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).