Lithiase urinaire


Lithiase urinaire
Noter cet article

La lithiase urinaire
Causes d’une lithiase
Symptômes d’une lithiase
Traitement à base de plantes médicinales

La lithiase urinaire

Une lithiase se définit par la présence ou la formation de substances qui ne peuvent plus être dissoutes par l’organisme. Ces substances, appelées calculs, peuvent être présentes dans des organes, qui sont dépendants de liquides secrétés par l’organisme tels que le pancréas et la vésicule biliaire. Pour le cas d’une lithiase urinaire, la formation de calculs se produit au niveau des reins et de leurs canaux, à savoir l’urètre ou les uretères. Le pourcentage de la population française, touché par la lithiase urinaire, atteint les 2%. La tranche d’âge touchée par cette maladie se situe entre trente et cinquante ans. La formation de calcul se fait à la suite d’un dérèglement de l’acidité de l’urine ou d’une gêne au niveau de la voie urinaire, favorisant la stagnation de l’urine ou la concentration d’un des composants du calcul.

Causes d’une lithiase

Une des causes principales de la formation de calculs dans les voies urinaires est la mauvaise hydratation. Un manque d’eau favorise l’assèchement de ces voies. Comme la dissolution des matières organiques ne se fait plus correctement, le rein présente des difficultés à éliminer les résidus de matières organiques. Une forte consommation de repas copieux peut constituer également une des causes de l’apparition d’une lithiase urinaire. Ces aliments, trop riches en sel ou en protéine, favorisent l’augmentation du taux de calcium, d’oxalate mais aussi de l’acide urique. Les sujets, ne pratiquant aucune activité physique, sont les plus prédisposés à contracter la lithiase urinaire. Le lien entre la manifestation de lithiase urinaire et l’inactivité physique est simple. Au repos, la réduction de la masseuse favorise l’augmentation du taux de calcium dans le sang, qui sera cumulé au niveau des reins. L’on parle de lithiase calcique, dans ce cas. L’acidité excessive freine ainsi l’évacuation de l’urine. La lithiase oxalo-calcique est une autre forme de cette maladie, due généralement par la consommation de certains aliments riches en acide oxalo-calcique comme la betterave et l’oseille. Dans le cas d’une lithiase urique, c’est la décomposition des purines qui en est la principale cause.



Symptômes d’une lithiase

La colique néphrétique est un des premiers symptômes de la lithiase urinaire. Le sujet ressent une douleur fulgurante au niveau de son dos. Une incapacité totale ou partielle à uriner accompagne souvent la colique néphrétique. D’autres douleurs se font également ressentir dans la région des reins. Des troubles de digestion sont aussi fréquents chez les sujets atteints de lithiase urinaire. La personne concernée perd son appétit et présente des nausées. Dans des cas plus complexes, le malade vomit tout ce qu’il vient de consommer. Les symptômes de la lithiase urinaire se traduisent également par l’évacuation d’urine trouble. Dans le cas où cette dernière présente une petite quantité de sang, l’on parle d’hématurie. Cette maladie peut être associée d’une importante poussée de fièvre.

Traitement à base de plantes médicinales

Les plantes médicinales qui traitent un cas de lithiase urinaire sont nombreuses mais les spécialistes ne garantissent pas une guérison totale. Dans tous les cas de lithiase urinaire, ces plantes sont utilisées en guise de prévention à la maladie. Les variétés de plantes médicinales qui font preuve de leur efficacité sont l’asperge, l’ortie, la verge d’or, la prêle des champs et la pétasite officinale. Ces derniers s’utilisent sous forme d’infusion, à consommer pendant une certaine période définie par le phytothérapeute. Seule, la pétasite officinale est prise sous forme d’extrait normalisé ou de poudre. La consommation de feuilles et de racines de persil au quotidien constitue également un excellent remède contre la lithiase urinaire. Ces différentes médications naturelles doivent être prises sous surveillance médicale rigoureuse.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).