Hypotension


Hypotension
Noter cet article

L’hypotension
Causes de l’hypotension
Symptômes de l’hypotension
Traitement avec des plantes médicinales

L’hypotension

L’hypotension artérielle peut être définie comme une baisse de la pression sanguine à l’intérieur de l’organisme. La pression artérielle systolique est inférieure à 90 mmHg. On peut distinguer plusieurs cas d’hypotension, tels que l’hypotension postprandiale et l’hypotension orthostatique. Cette dernière se traduit par une baisse de la tension suite à un lever rapide. Tandis que l’hypotension postprandiale se manifeste naturellement à la suite d’un repas. Le sang intervient dans le système digestif pour que l’organisme puisse bien assimiler les nutriments. Au même titre que l’hypertension, les cas d’hypotension sont aussi très fréquents et touchent aussi bien des hommes que des femmes. Les personnes qui atteignent la cinquantaine d’années sont souvent les victimes de l’hypotension orthostatique qui s’accompagnent de troubles au niveau de la vessie ou encore au niveau des organes génitaux.

Causes de l’hypotension

L’hypotension orthostatique est un phénomène de baisse de la pression sanguine quand une personne vient à se lever de façon très rapide d’une chaise ou d’un lit. Elle peut aussi apparaître en se relevant d’une position penchée ou accroupie. Le sang ne parvient plus assez au cerveau suite aux effets de la gravité. L’hypotension orthostatique est surtout observée chez les personnes âgées mais le phénomène peut aussi être constaté chez les adultes ou même les adolescents. L’apparition de l’hypotension orthostatique peut provenir d’un problème neurologique. Celui-ci perturbe la régulation du système nerveux qui gère la pression du sang. Pour les personnes âgées en particulier, l’apparition de la maladie peut être la conséquence de la prise de certains médicaments. Sinon, d’autres facteurs peuvent également intervenir dans l’hypotension orthostatique, comme la déshydratation, la prise de médicaments anxiolitiques, antidépresseurs ou encore neuroleptiques. Une consommation excessive de boissons alcoolisées ou encore la prise régulière de drogue telle que la marijuana entraîne l’individu dans un état d’hypotension. Pour le cas d’une hypotension postprandiale, les causes sont souvent associées à d’autres maladies comme le diabète, une insuffisance rénale ou cardiaque, ou encore la maladie de Parkinson.



Symptômes de l’hypotension

Dans tous les cas, les symptômes de l’hypotension sont presque identiques. Ainsi, la personne est sujette à des bouffées de chaleur, une ouïe incomplète, une vision trouble, des sensations de vertige accompagnées d’un étrange mal de jambe. Dans un cas extrême, l’hypotension artérielle peut provoquer un arrêt de la pompe cardiaque quand arrive le moment du collapsus. Apparaît aussi lors d’un cas d’hypotension, une accélération du rythme cardiaque ou encore une syncope. Dans des cas plus graves, une personne atteinte d’hypotension peut présenter des convulsions, des paralysies ou encore une confusion. La paralysie est le plus redoutable de ces symptômes vu qu’elle peut facilement conduire à un coma mortel si le traitement adéquat n’est pas octroyé au malade. Tous ces symptômes sont souvent accompagnés d’une sensation de somnolence et d’une réduction de la capacité motrice de l’individu. Le malade se retrouve dans un cas d’hyperthermie.

Traitement avec des plantes médicinales

En prévention de l’hypotension, il existe quelques gestes efficaces qu’il faudra effectuer au quotidien. Ces gestes peuvent s’acquérir facilement au point de devenir des habitudes, comme boire de l’eau régulièrement, prendre soin de se lever de façon plus lente, réduire au maximum la consommation de boissons alcoolisées. Malgré l’efficacité des médicaments souvent utilisés pour traiter l’hypotension, à l’instar de la fludrocortisone et de la pyridostigmine, la phytothérapie est aussi un recours non moins considérable actuellement. Dans ce domaine, un mélange broyé de berce, d’angélique, de racine de pissenlit, ou encore de sauge est le remède naturel le plus connu pour soigner l’hypotension artérielle. Ajoutée à cela une prise quotidienne de myrtille et d’aubépine sous forme de gélules.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).