Dépuratif


Dépuratif
Noter cet article

Dépuratif
Utilisation de plantes ou de médicaments dépuratifs
Fonctionnement d’un dépuratif
Plantes médicinales dépuratives

Dépuratif

Le mot «dépuratif» désigne une propriété médicinale que possèdent plusieurs plantes vertes et certains médicaments. Cette vertu permet aux plantes médicinales ou aux médicaments de purifier les organes du corps en éliminant les toxines et les matières susceptibles de nuire à la santé de l’individu. Une substance dépurative agit en drainant toutes les substances étrangères contenues dans les voies biliaires, les canaux urinaires et dans les voies du système digestif. Au sens large, toutes les espèces végétales ayant des propriétés détoxifiante, cholagogue et diurétique peuvent être classées parmi les plantes dépuratives.

Utilisation de plantes ou de médicaments dépuratifs

Les plantes dépuratives sont utilisées pour traiter les affections des voies digestives et sanguines de l’organisme. Les problèmes du foie, de la bile, de l’estomac et des organes digestifs peuvent être traités par l’utilisation de plantes ou de médicaments dépuratifs. Le traitement des douleurs articulaires ou rhumatismales, des affections des muqueuses intestinales, des calculs biliaires et des brûlures d’estomac fait souvent intervenir les plantes dépuratives. Certaines espèces végétales peuvent traiter les problèmes circulatoires et respiratoires d’une personne, notamment l’asthme, l’hépatite virale, le syndrome menstruel et le cholestérol. Les plantes dépuratives soignent aussi la rétention urinaire, la rétention d’eau, les calculs et les dysfonctionnements de l’appareil urinaire. Les dépuratifs interviennent, en outre, dans le traitement des troubles de la peau comme l’acné, les éruptions de l’épiderme, l’eczéma et les plaies cutanées.



Fonctionnement d’un dépuratif

Un organisme sain dispose généralement d’un système d’évacuation des toxines et des substances nuisibles. Cette fonction vitale assure l’élimination des composants chimiques ou organiques contenus dans le sang, l’urine et les organes du corps. Les voies digestives, les voies urinaires, le système respiratoire et le système circulatoire interviennent dans ce processus de purification de l’organisme. Il se peut par contre que cette fonction naturelle s’arrête à la suite d’une maladie, qui affecte certains organes ou d’un trouble lié à des facteurs externes. Une mauvaise alimentation, le sédentarisme, un taux de cholestérol élevé ou encore le facteur génétique sont parfois à l’origine de ces problèmes du mécanisme dépuratif de l’organisme. L’usage des dépuratifs entre alors en jeu dans ces cas précis. Les substances naturelles contenues dans ces plantes dépuratives agissent sur le mécanisme d’évacuation naturelle du corps humain. Ces substances stimulent l’action de l’organisme, en favorisant la sécrétion des glandes et des composants organiques intervenant dans les systèmes digestif, circulatoire et respiratoire. Bon nombre de dépuratifs agissent directement sur les toxines et les substances à l’origine des calculs ou des problèmes de rétention d’eau ou d’urine.

Plantes médicinales dépuratives

Plusieurs espèces végétales sont utilisées en phytothérapie en raison de leur vertu dépurative. Pour faciliter la distinction entre ces plantes, les médecins les classent généralement en trois catégorie distinctes. La première classe concerne les végétales dites dépuratif général. Cette catégorie englobe toutes les espèces agissant globalement sur tous les problèmes de purification de l’organisme. Le bouleau blanc, le Chrysantellum americanum, le chardon marie, le pissenlit et la verge d’or figurent dans cette première catégorie de dépuratifs. La deuxième classe concerne les plantes agissant plus particulièrement sur les voies urinaires et les voies rénales de l’organisme. L’aubier de tilleul, le cassis, le genévrier et la piloselle entrent tous dans cette deuxième division des plantes dépuratives. Les actions de certains végétaux se concentrent par contre sur les voies biliaires du sujet. L’on distingue notamment dans cette famille l’artichaut, le boldo, la petite centaurée, le romarin et le trèfle d’eau. Les dépuratifs orientés vers le traitement des problèmes de la peau englobent la bardane, la pensée sauvage, la sauge et le sureau.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).