Colique néphrétique


Colique néphrétique
Noter cet article

La colique néphrétique
Causes d’une colique néphrétique
Symptômes d’une colique néphrétique
Traitements avec les plantes médicinales

La colique néphrétique

La colique néphrétique atteint particulièrement les reins et ne se classe pas en tant que maladie. Elle est considérée plutôt comme un symptôme. Elle représente une douleur subite très pénible, qui se localise surtout au bas du dos ou dans la fosse lombaire. La douleur se manifeste dans le cas où un calcul bloquerait et obstruerait les canaux excréteurs des reins. Il existe deux types d’obstruction, l’une partielle et l’autre totale. Dans ce dernier cas, le patient n’arrive pas à évacuer ses urines et la douleur se fait sentir de façon aigüe. Cette situation requiert une urgence médicale qui pourrait aboutir à une intervention chirurgicale. Les reins peuvent subir des dommages si l’intervention tarde à se pratiquer. L’obstruction partielle de l’uretère ne met pas les reins en danger. La crise d’une colique néphrétique apparaît parfois après une activité physique ou après un voyage.

Causes d’une colique néphrétique

Les causes d’une colique néphrétique sont diverses mais les calculs sont souvent à son origine. Des facteurs héréditaires peuvent être considérés comme générateurs de cette manifestation. Les hypertendus et les sujets qui ont des problèmes de charges pondérales courent également les risques d’une colique néphrétique. Certaines tumeurs, qu’elles soient malignes ou bénignes et particulièrement d’origine gynécologiques, sont également responsables de l’affection. Une opération chirurgicale, par exemple, entraine un rétrécissement de la voie excrétrice formant ainsi une obstruction à l’évacuation de l’urine. La voie urinaire sera bloquée par les caillots constitués par un saignement provenant des reins. La prise de certains médicaments favorise aussi la manifestation et la formation des lithiases responsables de la colique. Quand les glandes parathyroïdes fonctionnent mal, la maladie apparaît.



Symptômes d’une colique néphrétique

Lors d’une colique néphrétique, le patient ressent une vive douleur. Son degré d’intensité varie selon la région touchée. Généralement, cette douleur se situe dans la région rénale et se diffuse dans le bas ventre et finit par atteindre les organes génitaux extérieurs. Quand la douleur est localisée dans l’abdomen, on peut la confondre facilement avec une crise d’appendicite. Elle peut être intermittente. La durée de sa manifestation varie selon le type d’obstruction, elle peut durer un court instant ou trainer pendant des heures. Le patient éprouve parfois des nausées avec vomissements. Il peut faire également de l’hématurie, ce qui signifie que du sang se trouve dans l’urine. Des envies fréquentes d’uriner pressent le sujet souffrant d’une colique néphrétique. Lorsqu’une fièvre accompagnée de frissons ou d’une hypothermie se manifeste, voir un médecin est vivement conseillé, il peut diriger le malade vers un centre hospitalier.

Traitements avec les plantes médicinales

L’utilisation des plantes aide à atténuer les douleurs provoquées par la colique néphrétique. La combinaison de quelques plantes séchées agit efficacement sur l’affection. Prendre 30 grammes de chacune de ces plantes, des sommités de bruyère, la prêle en entier, la racine de l’aunée et 60 grammes de pariétaire. Broyer les plantes avant de les mélanger. Faire bouillir 200 ml d’eau, y jeter 2 cuillerées à soupe du mélange. Laisser infuser une demi heure. Boire l’infusion plusieurs fois dans la journée. Étant un puissant diurétique et un bon antiseptique, la bruyère est très appréciée pour soulager les douleurs. Les feuilles du bouleau, appelé autrement bois néphrétique, sont utilisées en décoction. C’est un excellent diurétique. Contrairement à certaines croyances, on ne boit pas pendant les crises mais en dehors. Boire jusqu’à plus d’un litre d’eau pour éviter la déshydratation. L’ortie prise en infusion prévient les calculs urinaires, à l’origine des coliques néphrétiques.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).