Cholérétique


Cholérétique
Noter cet article

Définition
Caractéristiques
Les plantes médicinales à caractère cholérétique

Définition

Le cholérétique est une substance médicamenteuse, qui a pour fonction de corriger l’insuffisance biliaire. Il aide généralement à sécréter le liquide responsable de l’absorption des graisses dans l’organisme. Le cholérétique agit, en d’autres termes, afin de favoriser l’excrétion de la bile par le foie. Il facilite, par conséquent, le processus de digestion et joue un rôle de stimulateur du foie. Les cholérétiques sont généralement prescrits par les médecins lorsqu’une personne présente des difficultés manifestes à digérer tous types d’aliments. Ils sont également recommandés dans les cas de constipation et d’émissions de rots de façon non interrompue. Ce genre de médicament est parfaitement indiqué pour éradiquer les problèmes de flatulences. Dans certains cas, le cholérétique est interdit même en présence d’une insuffisance biliaire. D’après certains professeurs, il est contre-indiqué chez les personnes, souffrant d’une inflammation du gros intestin ou colopathie fonctionnelle. Il peut entraîner des crampes abdominales plus ou moins aiguës ainsi que des diarrhées chroniques.

Caractéristiques

Le cholérétique permet de régler les différentes perturbations endurées par le foie lors de la sécrétion de la bile. Il favorise l’absorption des graisses, qui n’ont pas été rejetées et supprimées par l’intestin grêle. Le cholérétique est également réputé pour remédier aux différents troubles digestifs causés par un mauvais nettoyage de la vésicule biliaire. Ce médicament est généralement prescrit après la consommation continue de différents groupes d’aliments, particulièrement riches en graisse. Les viandes comme le canard, le porc, l’oie de veau, le sanglier, le cheval, les charcuteries sans oublier les pâtés de viande présentent, par exemple, des risques élevés de provoquer l’insuffisance biliaire. Cette pathologie se manifeste d’une manière générale à travers des signes, tels que les nausées permanentes ou encore la sensation de pesanteur, souvent accompagnée de crampe au niveau du foie. Des maux de tête, des vomissements ainsi qu’une constipation passagère peuvent également survenir en cas d’insuffisance biliaire. Dans certains cas, le sujet qui souffre d’insuffisance présente des urticaires, une bouche pâteuse ainsi qu’une perte d’appétit grandissante. Les cholérétiques constituent le médicament de base, permettant de traiter les différentes manifestations de l’insuffisance biliaire. Ils sont présentés sous forme de sirop, de gélules ou de comprimés.



Les plantes médicinales à caractère cholérétique

De nombreuses plantes bénéficient des caractéristiques cholérétiques. Le chardon marie, le romarin, l’aigremoine, le chicorée, l’artichaut, le pissenlit ainsi que le chardon béni sont surtout employés en phytothérapie. Pour les remèdes faits maisons, les plantes comme l’eupatoire, l’absinthe, la petite centaurée ainsi que la mélisse sont à prendre en tisane. Leurs racines ainsi que leurs feuilles doivent d’abord être séchées avant d’être plongées dans un peu d’eau à faire bouillir. La sauge, le verge d’or, le buis, le fumeterre, le thym et le liseron des près sont également classés parmi les plantes à vertus cholérétiques. Elles sont présentées sous différentes formes notamment en décoction, en tisane ou en comprimés. Les plantes médicinales qui sont indiquées pour traiter l’insuffisance biliaire ne peuvent être utilisées que sous recommandation médicale. Certaines peuvent se révéler toxiques dans de nombreux cas. Par ailleurs, les plantes comme le curcuma, le rhubarbe, le radis noir, le bourdaine, la menthe, le chiendent, l’oignon, la bourrache, la piloselle et le chélidoine favorisent la sécrétion de la bile. Comme la majorité des plantes à vertus médicinales, ces dernières sont présentées en tisane ou en décoction. Une huile essentielle peut être extraite de la menthe, du romarin et de la mélisse.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).