Bouton de fièvre


Bouton de fièvre
Noter cet article

Le bouton de fièvre
Causes du bouton de fièvre
Symptômes du bouton de fièvre
Traitement avec les plantes médicinales

Le bouton de fièvre

Le bouton de fièvre, également appelé «feu sauvage», est aussi connu sous le nom d’herpès labial. C’est une infection d’origine virale qui s’attrape dans la petite enfance. Elle est latente et peut resurgir à n’importe quel moment sans qu’il y ait des raisons apparentes. Généralement le bouton de fièvre, dû au virus de l’Herpès Simplex de type I, se localise dans la région buccale ou sur les lèvres. Cette infection n’est ni dangereuse ni maligne mais elle très contagieuse. La maladie peut apparaître deux ou trois fois par an, une fois qu’on l’a attrapée. Il suffit d’une poignée de main avec quelqu’un qui a la maladie pour que l’on soit contaminé. En touchant directement les vésicules qui constituent la grappe du bouton, le risque est certain. Toutefois, lorsque la douleur localisée sur les vésicules disparaît et qu’une croûte se forme sur la plaie, l’infection cesse d’être contagieuse.

Causes du bouton de fièvre

Le virus de l’herpès simplex de type I peut ne pas entrer en activité tout de suite et rester inactif dans les cellules nerveuses de l’organisme. Toutefois, le système de défense du corps peut s’affaiblir et dans ce cas, le virus se prolifère rapidement. Il traversera tous les barrages pour venir s’installer sur les lèvres ou aux abords de la bouche. Certaines périodes favorisent l’apparition des vésicules. La saison de basse température et la menstruation sont des moments propices pour le développement du virus. Le stress, la grande fatigue, la grippe ou le rhume ainsi que la grossesse sont également des facteurs favorisants. Une exposition aux rayons ultraviolets, ou les blessures provenant d’une exposition au soleil entraîneraient de la même manière un herpès labial. Les problèmes d’ordre mental ou physique pourraient être également à l’origine de l’éruption.



Symptômes du bouton de fièvre

Avant que les vésicules n’apparaissent, le patient peut ressentir quelques picotements ou des engourdissements dans sa région buccale. D’autres régions peuvent être des foyers de l’affection, à l’instar des ailes de la narine ou de l’intérieur de la bouche. Ce dernier endroit engendre beaucoup de désagréments au patient. Sur les lèvres, des rougeurs font leur apparition, suivies de la formation des vésicules qui contiennent un liquide blanc. Elles deviennent sèches après quelques jours. Le patient ressent une certaine douleur sur la partie infectée durant quelques jours. Puis le mal s’estompe pour disparaître en laissant la place à une croûte. Il faudra une dizaine de jours pour avoir une guérison totale. Cependant le virus ne disparaît pas complètement si bien que l’on pourra observer une récidive à un moment donné. Le bouton de fièvre provoque une démangeaison ou donne une sensation de brûlure à l’endroit où il se localise. Quand il disparaît, il ne laisse ni traces ni cicatrices.

Traitement avec les plantes médicinales

Un certain nombre de plantes médicinales est reconnu efficace dans le traitement de l’herpès buccal. Les feuilles de la mélisse peuvent servir en infusion. Prendre quelques feuilles de cette plante, entre 2 et 3 grammes, les hacher très finement. Prendre une ½ tasse d’eau bouillante. Laisser infuser une dizaine de minutes et boire jusqu’à 2 tasses par jour. On peut également utiliser cette plante en application externe. Elle soulage et assèche efficacement le bouton. Quelques huiles essentielles donnent aussi de bons résultats, telle l’essence de niaouli, appréciée pour ses actions cicatrisantes. L’huile essentielle de limongrass est aussi un antiviral bien puissant au même rang que le tea tree. Appliquer une goutte sur la région à traiter. Toutefois, pour les peaux sensibles, prendre soin d’ajouter un peu d’huile végétale pour atténuer la présence du thym.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).