Antispasmodiques


Antispasmodiques
Noter cet article

Définition
Types de médicaments antispasmodiques
Actions des antispasmodiques
Plantes médicinales à vertu antispasmodique

Définition

Les médicaments antispasmodiques sont des médicaments qui luttent contre les spasmes. Pouvant être intestinaux, génito-urinaires ou encore digestifs, les spasmes se présentent comme étant des contractions douloureuses et intenses des muscles. Ces contractions ne sont pas volontaires, d’où le malaise que la personne concernée ressent lorsque les contractions se produisent. Lors des spasmes intestinaux, le transit intestinal est accompagné d’une contraction violente. Pour venir à bout des ces spasmes, les médecins prescrivent des antispasmodiques aux patients. Il faut noter que le spasme peut également toucher les muscles du cœur. Dans ce cas là, le patient fait face à ce qu’on appelle spasme coronarien. Lorsque les spasmes affectent les muscles striés du corps, des crampes se manifestent.

Types de médicaments antispasmodiques

Il existe deux types bien distincts de médicaments antispasmodiques. Le plus classique est l’antispasmodique musculotrope. Ce médicament agit directement sur les muscles et a deux fonctions bien distinctes. La première consiste à relâcher les muscles qui ont été victimes de contraction. Grâce à ce type d’antispasmodique, les muscles retrouvent leur souplesse initiale. Le second rôle du musclotrope consiste à éliminer le spasme proprement dit. Un autre type d’antispasmodique est l’anticholinergique. Ce médicament est prescrit lors d’un spasme utérin et d’un spasme digestif. Il permet aussi de venir à bout des coliques néphrétiques et coliques hépatiques. Il faut noter que les anticholinergiques sont très efficaces mais présentent également des effets secondaires. Raison pour laquelle il est obligatoire de consulter un médecin avant d’en avoir recours. La consultation médicale permet de discerner les risques d’allergies auxquels les patients s’exposent en consommant les antispasmodiques anticholinergiques.



Actions des antispasmodiques

Les médicaments antispasmodiques sont réputés pour produire des résultats immédiats. Concernant les spasmes digestifs, les antispasmodiques commencent par éliminer la douleur qui perturbe la digestion. Grâce à ces médicaments, un patient victime de spasmes digestifs retrouve très vite son appétit. Lors des crampes, les antispasmodiques permettent d’éliminer très vite les douleurs et de redonner leur motricité aux muscles. Il faut savoir que les antispasmodiques sont également prescrits à des patients qui viennent d’avoir une opération chirurgicale. La raison réside dans le fait que l’apparition des spasmes musculaires est obligatoire chez ces individus. Les antispasmodiques permettent ainsi d’anticiper les douleurs liées à ces spasmes. Les antispasmodiques jouent aussi un grand rôle dans l’apaisement des spasmes intestinaux. Grâce à ces médicaments, la colite spasmodique, le ballonnement et la constipation sont vite réglés.

Plantes médicinales à vertu antispasmodique

Plusieurs plantes sont proposées en phytothérapie pour lutter contre les spasmes. La valériane figure parmi ces plantes à vertu antispasmodique. Seule la racine de la valériane est utilisée dans la préparation du remède. Il faut macérer 100g de racines sèches de la plante dans un litre d’eau, pendant 12 heures. En terme de posologie, le patient est invité à boire trois tasses du mélange par jour. La camomille est aussi une plante à propriété antispasmodique. Une infusion de cette plante permet d’extraire ses principes actifs. Pour cela, il faut laisser en infusion 30g de la plante dans un litre d’eau bouillante. Le tout est à laisser reposer pendant 60 minutes. D’autres plantes comme la mélisse, l’aubépine , la griffonia et le tilleul disposent également de propriétés antispasmodiques. Ces plantes sont préparées sous forme de tisane et n’ont aucun effet secondaire sur l’organisme.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).