Antiseptiques intestinaux


Antiseptiques intestinaux
Noter cet article

Les antiseptiques intestinaux
Différents types d’ antiseptiques intestinaux
Utilisation d’un antiseptique intestinal
Les plantes médicinales qui officient en tant qu’antiseptique intestinal

Les antiseptiques intestinaux

Produit chimique pouvant lutter contre les bactéries, un antiseptique intestinal agit localement pour combattre les infections au niveau de l’intestin. Il ne peut, en aucun cas, avoir d’action anti-infectieuse générale. Un antiseptique intestinal est ingurgité par voie digestive. Il est courant de faire appel à un médicament de ce genre pour soigner les diarrhées aiguës causées par des bactéries. Ce produit peut également servir pour traiter l’amibiase intestinale ainsi que les colopathies fonctionnelles, lesquelles ont été entraînées à l’origine par une infection bactériologique. Un certain type d’antiseptique intestinal traite aussi l’encéphalopathie hépatique des cirrhotiques. La plupart de ces médicaments sont vendus sous ordonnance. Cependant, il en existe quelques types qui peuvent être octroyés sans prescription médicale. Ces derniers ne sont pas très recommandés vu que leur efficacité restent encore à prouver.

Différents types d’ antiseptiques intestinaux

Les antiseptiques intestinaux peuvent être classés en 3 grands groupes. La première renferme les antiseptiques intestinaux proprement dits, comme le naphtol, le collargol et le formol. Ce sont généralement des dérivés du nitrofurane. Ces types de médicaments ont une action antibactérienne plus ou moins large. Ils n’engendrent pratiquement pas d’effets secondaires indésirables. Etant les plus utilisés, les antibiotiques intestinaux constituent la deuxième catégorie. La neomycine, la colistine, le sulfate de paramomycine et le dihydrostreptommycine en font partie. La troisième catégorie renferme tous les sulfamides intestinaux. Parmi ces derniers se distingue la salazosulfapyridine, prescrite dans les traitements de la maladie de Crohn et de la recto-colite hémorragique. Il n’est absorbé par l’intestin qu’en très faible quantité. Le sulfathiazole ainsi que la sulfaguanidine sont également classés dans cette dernière catégorie.



Utilisation d’un antiseptique intestinal

Un antiseptique intestinal, selon son classement et ses caractéristiques propres, peut être utilisé pour différents cas et pour différentes maladies. Déjà, il est consommé pour prévenir la tourista ou diarrhée des voyageurs ainsi que la diverticulose. Ensuite, il est préconisé, à titre de complément, pour soigner les colites parasitaires. Ce type de médicament constitue également le fondement d’une prescription en cas de diarrhée aiguë à origine infectieuse. Il peut aussi se retrouver dans le traitement préalable en vue d’une chirurgie colique. Le médecin est le seul qui puisse définir exactement quel type d’antiseptique intestinal prescrire face à l’un de ces différents cas formulés. Il est également le seul sujet habilité à fournir les renseignements relatifs aux doses nécessaires à prendre. Aussi, mieux vaut le consulter avant de prendre ce genre de médicament afin d’éviter d’éventuelles complications.

Les plantes médicinales qui officient en tant qu’antiseptique intestinal

La menthe est une plante ayant une propriété antiseptique intestinale. Elle peut aider à lutter contre les ballonnements ainsi que les spasmes gastriques. Pour préparer une tisane de menthe poivrée, utiliser 1 cuillerée à soupe de feuilles séchées pour 200ml d’eau bouillante. L’angélique, la sauge, le gingembre, le curcuma ainsi que le basilic constituent également des plantes qui peuvent faire office d’antiseptiques intestinaux. Ils détendent les muscles des intestins ainsi que ceux de l’estomac. Toutes ces plantes peuvent être consommées en tisane. Le thym possède aussi une vertu antiseptique. Il favorise la digestion et désinfecte les intestins. Il peut être pris sous forme de teinture-mère ou d’infusion. Pour l’infusion, utiliser 2 cuillerées à café de thym pour 200ml d’eau. Le fenouil, le boldo, le serpolet et le laurier sont autant de plantes pouvant être utilisées en tant qu’antiseptiques intestinaux car soignent la plupart des problèmes digestifs. Fabriquer une tisane à base d’une de ces plantes et en boire 3 tasses par jour.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).