Amincissement


Amincissement
Noter cet article

L’amincissement
Causes de l’amincissement
Symptômes de l’amincissement
Traitement par les plantes médicinales

L’amincissement

La minceur est un état caractérisé par l’absence de graisse dans et autour de nos tissus coïncidant ou non avec un faible développement musculaire. On distingue la minceur ou la maigreur des bien-portants, l’amincissement famélique et l’amincissement par suite d’une maladie. Le premier signe évident qui caractérise un amincissement est la perte de poids. Généralement, une perte de poids allant en-deçà de l’IMC ou ‘indice de masse corporelle’ est déjà définie comme étant un amincissement. Le poids est effectivement le moyen le plus objectif permettant de quantifier un amincissement. Un individu commence à être maigre lorsque le nombre de kilogrammes représentant son poids est notablement moins élevé que le nombre de centimètres donnés par la taille au-dessus du mètre. Un individu de 1,75m doit normalement peser 75 kg. S’il en pèse 65, il est donc maigre.

Causes de l’amincissement

La première cause de l’amincissement est la malnutrition ou la restriction alimentaire. L’amincissement peut aussi résulter d’une cure mal réglée de l’obésité, du diabète, de la goutte et des dyspepsies. Il existe aussi des cas d’amincissement consécutifs à une anorexie mentale qui aboutissent souvent à l’amaigrissement le plus extrême chez certains névropathes. Les maladies obligeant à la diète peuvent aussi être responsables d’un amincissement, telles que l’entérite ou l’appendicite. L’amincissement, dans certains cas, n’est pas dû seulement à l’insuffisance de l’alimentation, mais à une dénutrition azotée, pouvant ne se produire que pendant la convalescence. Sinon, on a aussi les maladies chroniques avec insuffisance d’appétit ou de digestion des aliments, tels la tuberculose, le cancer du tube digestif surtout, les obstacles situés sur le tractus digestif, certaines maladies comme les diarrhées. Enfin, il existe ce qu’on appelle la minceur des bien-portants qui peut être volontaire, chez les sportifs voulant accroître leurs muscles et brûler leurs graisses. Elle est constitutionnelle chez certains individus. Dans ces deux cas, les masses musculaires restent intactes, ce qui n’est pas le cas dans les autres amincissements.



Symptômes de l’amincissement

Dans le cas de la minceur constitutionnelle, les individus atteints de cet état font, par tempérament, des dépenses surabondantes d’énergie ou de chaleur, par radiation ou par évaporation cutanée. Par suite, ces individus n’emploient pas leur excès d’aliments à faire des graisses. Dans le cas de la misère, l’amincissement disparaît sous l’influence d’une bonne alimentation graduellement augmentée. Dans les maladies chroniques comme la tuberculose, l’inappétence et l’anorexie sont de règle, accompagnant la perte de poids. De plus, les individus qui s’amincissent ou qui sont amaigris se refroidissent facilement. Leurs mains et leurs pieds sont fréquemment froids et ils supportent moins bien les abaissements de la température, ainsi que les maladies comme la pneumonie. Souvent, l’amincissement s’accompagne d’un estomac douloureux, d’un intestin peu actif et d’urines rares.

Traitement par les plantes médicinales

Le traitement repose généralement sur l’administration de produits oréxigènes, soit de substances qui stimulent l’appétit. On peut citer parmi ces plantes au pouvoir oréxigène, le curcuma, le fenugrec, la germandrée et la gentiane. Outre l’effet amer qui stimule l’appétit, ainsi que sa vertu cholérétique, le curcuma a en plus une action préventive contre le cancer. On utilise alors les rhizomes pour extraire les principes actifs sous forme de poudre. Il est présenté en gélule dans les pharmacies et les herboristeries. La poudre sert également à préparer des décoctions. La gentiane jaune possède également un effet amer comme le curcuma et s’utilise en tant que tisane. La préparation des infusions se fait à partie des racines de la plante, séchées et réduites en poudre. On peut trouver des extraits secs dans les herboristeries et les pharmacies. Pour combattre l’affaiblissement relatif à l’amincissement, il est essentiel de prendre régulièrement des fruits frais, particulièrement ceux riches en vitamine C, dont l’acérola, le kiwi et les agrumes.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).