Transpiration excessive


Noter cet article

La transpiration excessive
Les origines de la transpiration excessive
Les signes de la transpiration excessive
Traitement à base de plantes médicinales

La transpiration excessive

La transpiration excessive, connue également sous le nom de l’hyperhydrose, est le fait de produire trop de sueur. Elle s’explique par une anomalie rencontrée au niveau de la transpiration régulière du corps humain. En règle générale, la peau sécrète de la sueur lorsque le corps se retrouve dans un environnement chaud. Ceci lui permet de se maintenir à une température constante. La régulation de la sécrétion de la sueur est prise en charge par la glande hypothalamus ainsi que par le système nerveux sympathique. La sueur est produite par les glandes sudorales, réparties en deux genres. Le premier est appelé les glandes eccrines qui s’occupent de sécréter de la sueur dans les zones axillaires, comme les plantes des pieds, les paumes des mains ou encore les aisselles. Les glandes apocrines, quant à elles, sont chargées de l’excrétion de la sueur dans les parties génitales, telles que les aréoles mammaires, les grandes lèvres ainsi que le prépuce. Une transpiration excessive se produit lorsque la quantité de sueur sécrétée par ces différentes glandes est tellement abondante qu’elle finit par dégager une odeur anormalement forte.

Les origines de la transpiration excessive

Les facteurs à l’origine de la transpiration excessive ou de l’hyperhydrose peuvent être nombreux. La fièvre, les exercices physiques ainsi que l’obésité sont parmi les causes les plus fréquentes. La montée de chaleur brusque constitue également un élément provocateur de la transpiration excessive au niveau des aisselles ou de la paume des mains. Cependant, dans certains cas, l’excessivité de sueur dans ces régions axillaires est inexplicable. Par ailleurs, l’émotion est un important facteur responsable de la transpiration excessive surtout lorsqu’elle est localisée. Certains produits alimentaires peuvent aussi provoquer l’hyperhydrose, tels que les épices, le beurre de cacahuète, le café, l’acide citrique sans oublier le chocolat. Dans des cas exceptionnels, les séquelles neurologiques après une intervention chirurgicale, provoquent également une transpiration excessive. D’autres facteurs sont en outre considérés comme des causes prépondérantes, à savoir l’hyperactivité sympathique, la prise de certains médicaments contre la dépression, les maladies neurologiques ou encore les maladies endocriniennes.



Les signes de la transpiration excessive

Comme son nom l’indique, la transpiration excessive s’extériorise par un excès de sueur. Que ce soit au niveau des paumes de mains, des aisselles ou encore des pieds, la manifestation de l’hyperhydrose se caractérise toujours par une sueur abondante. Lorsqu’une hyperhydrose au niveau des aisselles est remarquée, le vêtement se détériore souvent et se décolore dû à l’humidité abondante qui accompagne la sueur. Une mauvaise odeur qui a du mal à s’enlever constitue également l’un des signes principaux de la transpiration excessive. Cette dernière est causée par la décomposition bactérienne sur les glandes qui sécrètent une importante quantité de sueur. Dans le cas d’une transpiration excessive au niveau des pieds, une multiplication bactérienne est remarquée tendant à la détérioration rapide des chaussures. Dans certains cas, l’apparition des mycoses est révélatrice de la gravité de l’hyperhydrose. Pour se débarrasser de la transpiration excessive ou l’hyperhydrose, l’avis d’un médecin est nécessaire. En effet, avant de pouvoir la soigner correctement, il est d’abord essentiel d’en déterminer d’abord la cause.

Traitement à base de plantes médicinales

De nombreuses recherches ont prouvé qu’il existe certaines plantes dotées de multiples propriétés pouvant aider à traiter la transpiration excessive ou l’hyperhydrose. Parmi les plantes les plus connues, la sauge est la plus recommandée. Elle est utilisée en tant qu’antitranspirant ou antidiaphorétique essentiellement pour les mains ainsi que les pieds. La sauge est disponible sur le marché sous forme de poudre, de gelule, de tisane ou encore de goutte. D’autres plantes servent également d’antitranspirant, tels le silicea, le china, le sepia officinalis, le phosphoricum acidum et le petroelum.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).