Syndrome de Raynaud


Syndrome de Raynaud
Noter cet article

Le syndrome de Raynaud
Causes du syndrome de Raynaud
Symptômes du syndrome de Raynaud
Traitement à base de plantes médicinales

Le syndrome de Raynaud

Trouble relativement fréquent, le syndrome de Raynaud ou phénomène de Raynaud s’avère beaucoup plus grave que la maladie de Raynaud elle-même. Toutefois, il est sous-jacent à cette dernière. Il s’agit d’un trouble au niveau de la circulation du sang dont la principale cause est le froid. Plus fréquent chez les femmes, le syndrome de Raynaud a un taux de prévalence évalué à 5% environ chez l’ensemble des humains. Cependant, des cas ont déjà prouvé qu’un tel trouble peut être héréditaire. Il se reconnaît par une baisse de la pression sanguine, suivie d’un accroissement de la viscosité du sang. Le syndrome de Raynaud peut être unilatéral ou bilatéral. Il est qualifié d’unilatéral lorsqu’il ne se bilatéralise pas vite. Mais généralement, il est bilatéral à 99% des cas. Cela signifie que le trouble touche autant la partie gauche que la partie droite du corps humain. Dans de rares cas, le syndrome de Raynaud peut être mortel.

Causes du syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud peut être causé par des lésions régionales, telles qu’une hernie discale cervicale entre autres. Des petits traumatismes qui se répètent de façon journalière peuvent aussi provoquer ce type de syndrome, pour ne citer que l’utilisation d’un clavier d’ordinateur, d’un marteau-piqueur ou de tout autre appareil vibrant. Certaines maladies sont également à l’origine de cette affection dont les plus favorables sont le lupus, la sclérodermie ainsi que les cancers. Des médicaments peuvent aussi causer le syndrome de Raynaud. A titre d’exemple, l’on peut citer les dérivés de l’ergot de seigle ainsi que les béta-bloquants. Le risque d’apparition d’un tel syndrome se multiplie lorsque le sujet fume ou a des migraines. Un individu ayant des troubles du système nerveux peut également présenter ce syndrome. Il en est de même pour une personne blessée ou ayant des engelures.



Symptômes du syndrome de Raynaud

Le syndrome de Raynaud se manifeste avant tout par des doigts qui se décolorent brusquement en blanc puis en bleu. Cela est dû au fait que les mains se refroidissent. Aussi, une gêne circulatoire est fortement ressentie par l’individu concerné. Le sujet ressent des douleurs aux extrémités de ses oreilles, du nez, des orteils ainsi que des doigts, les pouces mises à part. La peau commence à se teinter de blanc et de rouge. Il peut aussi avoir l’impression d’une oreille bouchée. Des pulsations et des fourmillements accompagnent souvent le trouble. Il peut même arriver que les engourdissements sont assortis de perte de sensibilité. Lorsque le stress et le froid disparaissent, les couleurs de la peau et des doigts reviennent peu à peu à la normale. En général, une simple consultation peut déterminer cette forme secondaire de la maladie de Raynaud. Dans certains cas, il est nécessaire de réaliser une capillaroscopie.

Traitements à base de plantes médicinales

La plante médicinale la plus réputée dans le traitement du syndrome de Raynaud est le chrysanthellum. Ce dernier a pour principale vertu de tonifier la circulation du sang. Il est d’ailleurs très riche en flavonoïdes et en saponosides. Ce sont des constituants qui agissent positivement sur le système circulatoire. Cette plante est disponible sous forme de gélules. La plante dénommée ginkgo biloba s’avère être également efficace pour soulager les symptômes du syndrome de Raynaud. Elle traite les troubles de la circulation sanguine sur les périphéries ainsi que les démences vasculaires. Ce sont ses feuilles qui constituent les parties à utiliser. Pour cela, prendre 50g de feuilles séchées pour avoir l’équivalent d’un gramme d’extrait nécessaire. Sur le marché, il existe des extraits normalisés avec 6% de terpéno-lactones et 25% de glucoflavonoïdes. Pour le dosage, prendre 120 à 240 mg par jour en trois prises. On note également de bons résultats avec le gingembre.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).