Sevrage tabagique


Sevrage tabagique
Noter cet article

Le sevrage tabagique
Causes du tabagisme
Conséquences d’un sevrage tabagique
Plantes médicinales contre le tabagisme

Le sevrage tabagique

Le sevrage tabagique consiste à se défaire de la mauvaise habitude de fumer en toutes circonstances. Procéder au sevrage n’est pas une mince affaire et requiert beaucoup de volonté. Il doit se faire progressivement pour garantir un résultat satisfaisant. Le sevrage tabagique prévient contre toutes formes de cancers, pulmonaires, pancréatiques, cancers de la vessie ou cancers ORL. Le tabac provoque également des affections respiratoires et des maladies cardiovasculaires. Il peut entraîner des diabètes de type 1 et 2 et une insuffisance rénale chronique. Opter pour le sevrage tabagique est très salutaire pour la santé. Les risques de maladies cardiovasculaires baissent en flèche, rallongeant ainsi l’espérance de vie de plus de 5 ans. De même, les risques de cancer régressent et les affections ne s’aggravent pas rapidement. Arrêter de fumer est également une preuve de respect de son entourage.

Causes du tabagisme

Le tabagisme peut découler de plusieurs facteurs. Le mode de vie est une des principales causes de recours au tabac. La routine de travail, le stress, la colère et la déprime amènent à fumer. Face à cette routine, la motivation diminue et la personne a besoin de fumer pour continuer à avancer. Toutes sortes d’émotions négatives ainsi que la consommation d’alcool favorisent la prise de tabac. La prise de poids et toutes formes de soucis ou d’anxiété donnent envie de fumer pour se relaxer. L’environnement joue un rôle dans l’influence au tabagisme. Les lieux pour fumeurs, les personnes qui fument, les circonstances ainsi que la pression conviviale et sociale sont considérés comme des facteurs à l’origine du tabagisme. Pour certains, le tabagisme aide à se détendre, à gérer le stress et à se concentrer. Fumer procure un bien-être, des bénéfices sociaux, un moyen d’affirmation de soi et des propriétés anorexigènes.



Conséquences d’un sevrage tabagique

Arriver au stade de sevrage tabagique est un grand pas. Cette option peut avoir comme conséquences la dépression et l’anxiété. Une cigarette contient en effet de la nicotine, une substance qui rend dépendant de la cigarette. Une absence de nicotine dans l’organisme provoque des troubles de l’organisme. Pour ne pas se sentir mal, il est nécessaire de régresser petit à petit la consommation de tabac. En général, les ex-fumeurs ont un grand désir de fumer. Ils sont sujettes à des insomnies, sont dysphoriques et changent d’humeur constamment. Ils sont irrités, frustrés et ont du mal à se concentrer. Quelquefois, les personnes en manque de tabac ont un grand appétit. Elles sont impatientes et sont tout le temps agitées. Les effets du sevrage sont de courte durée. Après huit jours, l’envie de fumer diminue et après trois semaines, elle devient occasionnelle ou s’arrête définitivement.

Plantes médicinales contre le tabagisme

On peut se défaire du tabagisme par du tabac sauvage, appelé aussi tabac indien ou lobélie. La substance contenue dans cette plante produit le même effet que la nicotine et ne donne plus envie de fumer. La lobélie, sous forme de granule, est à prendre à raison de trois granules pour chaque envie. Elle est également disponible en teinture ou en extrait. Le millepertuis, connu aussi sous le nom de chasse-diable, aide à se débarrasser de la dépendance à la nicotine. Il est recommandé dès les premières semaines du sevrage tabagique. L’actée noire est réputée pour ses propriétés calmantes pour les personnes qui veulent arrêter de fumer. Elle surmonte la tension et la nervosité causées par le sevrage tabagique. La verveine, quant à elle, connaît du succès auprès des personnes dépendantes du tabac dès les premiers jours du sevrage. L’herbe à chat, appelé aussi valériane, est préconisée pour les personnes agitées et nerveuses suite à l’arrêt de consommation du tabac. Il aide à réduire la consommation de tabac et lui donne un mauvais goût. La valériane est présentée sous forme d’infusion, de comprimés, d’extraits, de teintures et de gélules.Le kudzu surnommé la plante anti alcool et antitabac est également recommandé. Le griffonia pour aider à la gestion du stress et au sommeil pendant cette période.

 


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).