Micro-varicosité


Micro-varicosité
Noter cet article

La micro-varicosité
Causes de la micro-varicosité
Privilégier une bonne alimentation
Traitement à base de plantes médicinales

La micro-varicosité

La peau, formée par l’épiderme et le derme, est épaisse d’un millimètre. À l’intérieur du derme, des veinules de 0,1 mm de diamètre, minuscules, invisibles à l’œil nu et très fines circulent. Lors d’éventuelles dilatations, les veinules gonflent et deviennent visibles à travers la peau. Cette réaction déclenche ce qu’on appelle les micro-varicosités ou varicosités. Elles sont dues à une mauvaise circulation au niveau des veines, au même titre que des crampes dans la nuit, des lourdeurs des jambes, des impatiences dans les jambes, des inflammations des chevilles et des pieds ou des fourmillements. Les micro-varicosités ne sont donc pas une disgrâce physique innée. Notons que si elles ne sont pas traitées, elles deviennent visibles sur le corps. Lorsque les symptômes d’une circulation veineuse défaillante commencent à apparaître, il est possible de les prévenir, à condition qu’un bilan médical permettant de faire un état des lieux, soit effectué au préalable.

Causes de la micro-varicosité

La formation des micro-varicosités se produit le plus souvent sur un terrain prédisposé. Généralement, elles sont approvisionnées par les graisses transportées par une veine invisible sous-jacente. Une fois alimentées de graisse, les veinules se dilatent, formant les varicosités. Cette dilatation est déclenchée par la vulnérabilité de la veine qui ne supporte pas les positions assises prolongées, les positions debout prolongées, les jambes croisées ou autres. Parfois, les micro-varicosités apparaissent suite à un traumatisme local comme un choc violent, par exemple. Les compressions vestimentaires, les coups de soleil favorisent également leur apparition. Plusieurs femmes, confrontées à un changement hormonal, les voient également apparaître. L’on cite entre autres la grossesse, la puberté, le traitement hormonal et la ménopause.



Privilégier une bonne alimentation

D’une manière générale, les personnes ayant peur de voir apparaître des micro-varicosités sur leurs jambes ou leur visage, doivent privilégier les aliments composés d’antioxydants. En effet, les antioxydants permettent de préserver la jeunesse des veines ainsi que la bonne santé. Agrumes, poivrons, choux, kiwi, papayes sont les fruits et légumes à intégrer impérativement dans l’alimentation quotidienne. La consommation de poissons et de fruits de mer sont également à privilégier car ils permettent de protéger efficacement les parois des veines. Pour activer le drainage, une hydratation optimale est à favoriser. Le thé vert est très apprécié en période de régime. Il est composé de substances antioxydantes optimisant la bonne circulation sanguine et la santé veineuse.

Traitement à base de plantes médicinales

Les plantes médicinales ont depuis toujours déployé des vertus permettant de réguler les troubles veineux. Pour bénéficier de leurs pouvoirs, on doit les préparer principalement en décoction ou en infusion. L’une des recettes connues consiste à mélanger 2 parts de vigne rouge, 1 part d’aubépine, 1 part de gratteron et 1 part de feuilles de noisetier. Prendre une cuillerée de ce mélange et l’ajouter dans ¼ d’eau ébouillantée. Après 10 minutes, boire la préparation. Si on souhaite profiter des bienfaits des plantes en usage externe, on doit associer 500 grammes de millefeuille, de vigne rouge et de lierre dans l’eau du bain. Les huiles de massage de géranium et de cyprès constituent également une excellente solution pour apaiser les micro-varicosités. Par ailleurs, plusieurs décoctions à base de plantes sont conseillées pour optimiser la résistance des veines face aux dilatations. On peut, par exemple, mélanger du marronnier, noisetier avec du cyprès, de la prêle, de la vigne rouge et du gui. En prendre une cuillère à soupe et l’ajouter dans une tasse d’eau bouillante. Boire 3 tasses au quotidien suffira au traitement. Le ginkgo en prévention.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).