Manque de vitalité


Manque de vitalité
Noter cet article

Manque de vitalité
Causes du manque de vitalité
Symptôme du manque de vitalité
Traitement par les plantes médicinales

Manque de vitalité

Le manque de vitalité est caractérisé par l’absence ou la baisse de dynamisme chez un individu, s’apparentant à la torpeur. C’est un état qui associe à la fois une réduction de l’activité physique et une inhibition de l’activité psychologique. C’est un affaiblissement moral, intellectuel et physique observé le plus souvent au cours d’une maladie. Cet état est presque normal s’il ne dure pas longtemps et si la cause n’est pas grave. Le manque de vitalité est rarement isolé. Il est associé le plus souvent à des manifestations somatiques, telles que les maux de tête, les troubles digestifs comme les nausées et les vomissements, ainsi que les problèmes de peau. Il s’agit donc souvent d’un symptôme secondaire à une maladie, à un stress ou à une dépression. Une prise en charge précoce, essentiellement de la cause, doit être instituée afin d’éviter une aggravation. Une consultation médicale est donc impérative.

Causes du manque de vitalité

Le stress est une cause fréquente du manque de vitalité, qui à son tour, aggrave de plus en plus le stress. Il existe donc un cercle vicieux qui fait pérenniser les deux maux, devenant interdépendants. Les maladies chroniques peuvent également être des sources de malaises pouvant engendrer une perte de vitalité. Une autre cause, non moins importante, est la dépression. La dépression elle-même peut être la conséquence d’une maladie, d’un état de stress chronique ou de solitude. Quelquefois, elle est due à des causes hormonales, en relation avec la ménopause, une affection des glandes thyroïdes ou à la grossesse, dans de rares cas. Il est à noter que l’abus d’alcool et de stupéfiants, notamment le cannabis, provoque à long terme une dépression. Ainsi, le manque de vitalité présente une forte probabilité d’incidence chez les patients porteurs de maladie chronique, chez les sujets soumis à de fortes pressions permanentes, chez les toxicomanes ou chez les personnes qui viennent de vivre un événement douloureux.



Symptôme du manque de vitalité

On note un trouble de l’humeur chez l’individu atteint de manque de vitalité, qui se manifeste par une morosité ou une tristesse apparente. Si la cause est la dépression, le sujet souffre le plus souvent d’insomnie et d’hyperanxiété. A un degré plus marqué, le manque de vitalité se traduit par des troubles anesthésiques pénibles, par des hésitations, des sensations de changement, de malaise, de fatigue et la perte de la volonté. L’on assiste alors à un ralenti, tant au niveau des fonctions organiques que des manifestations intellectuelles. L’on assiste aussi à un tableau de réaction douloureuse passive accompagné d’un ralentissement psycho-moteur. Un détachement du sujet de son environnement peut survenir et tout intérêt pour le travail et pour autrui peut progressivement disparaître si une prise en charge médicale n’est pas entreprise. On assiste alors, dans les cas graves, à un engourdissement physique et moral rendant l’individu inactif et insensible, comme dans l’apathie. L’isolement et le repli sur soi sont des attitudes souvent observées.

Traitement par les plantes médicinales

Outre l’allopathie, la phytothérapie apporte des résultats satisfaisants sur le traitement de la perte de vitalité. D’abord le ginseng, qui a des vertus à la fois anti-stress et revitalisantes, se prend pendant une période plus ou moins prolongée, de 6 mois environ, pour éviter les récidives. Vendus en pharmacie, les gélules se prennent à distance des repas. Le millepertuis agit de la même manière pour traiter la perte de vitalité. C’est à la fois un remontant et un anxiolytique qui est présenté sous forme de comprimés, de gélules et de tisane. A noter cependant que les tisanes sont moins efficaces que les deux autres formes sus-citées, à cause d’une concentration moins élevée du principe actif. Le traitement doit se faire à long terme, au moins pendant 1 mois ½, en fonction de la cause. Il y a également quelques études qui démontrent les avantages du tribulus pour le manque de vitalité.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

Trackbacks

  1. Maca (Lepidium meyenii) | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).