Insuffisance circulatoire cérébrale


Insuffisance circulatoire cérébrale
3.4 (68.57%) 7 - Avis conso

L’insuffisance circulatoire cérébrale
Causes de l’insuffisance circulatoire cérébrale
Symptômes de l’insuffisance circulatoire cérébrale
Traitement à base de plantes médicinales

L’insuffisance circulatoire cérébrale

L’insuffisance circulatoire cérébrale ou ICC regroupe la plupart des troubles aiguës liées à la mauvaise circulation du sang. Elle concerne surtout les manifestations sensorielles et centrales. Ces troubles rassemblent aussi les accidents ischémiques transitoires ainsi que les infarctus cérébraux. L’insuffisance circulatoire cérébrale signifie que le cerveau n’est pas suffisamment irrigué par les artères vertébrales et les carotides. L’ICC est donc soit carotidienne, soit vertébro-basilaire. Du fait d’une anomalie au niveau de ces artères, le cerveau ne reçoit plus la quantité d’oxygène dont il a besoin pour fonctionner correctement. C’est une sorte de signal d’alarme envoyé par le cerveau avant la survenue d’une attaque plus grave qui se traduit par un déficit neurologique inopiné et dont la cause est vasculaire. L’insuffisance circulatoire cérébrale est souvent le signe avant-coureur d’un accident vasculaire cérébral irréversible.

Causes de l’insuffisance circulatoire cérébrale

L’insuffisance circulatoire cérébrale est due a certains facteurs de risque. Il n’est pas rare que les symptômes du diabète soient à l’origine de l’apparition de l’ICC. Les personnes diabétiques sont plus sujettes à l’insuffisance circulatoire cérébrale. Par ailleurs, les manifestations de l’hypercholestérolémie favorisent la survenue du phénomène. Ceci est dû à un taux élevé de cholestérol dans le sang. De même, l’état d’hypertension artérielle entraîne fréquemment l’insuffisance circulatoire cérébrale. En outre, la plupart des cas d’ICC surviennent avec une consommation excessive de tabac. Le tabagisme est ainsi la première cause de ce problème cérébral. La responsabilité de la prise d’alcool n’est pas non plus exclue dans l’apparition des signes. Lorsqu’il s’agit d’une insuffisance vertébro-basilaire, l’origine peut être associée à la dégradation du tronc basilaire et des parois des artères vertébrales. Parfois, la diminution de la taille des vaisseaux provoquée par des dépôts de graisse provoque l’insuffisance vertébro-basilaire.



Symptômes de l’insuffisance circulatoire cérébrale

Les premiers signes de l’insuffisance circulatoire cérébrale apparaissent généralement au niveau des cinq sens. La victime perd progressivement l’usage de la parole et devient aphasique. Elle va avoir un déficit fonctionnel au niveau de l’audition, tandis que les troubles ophtalmologiques se traduisent par une vue qui se brouille petit à petit. Côté motricité, il arrive parfois que la personne n’arrive plus à bouger un membre supérieur ou inférieur. Même si elle y parvient, les mouvements ne sont pas coordonnés. Les symptômes surviennent brusquement et disparaissent tout aussi rapidement. La survenue des déficits peut être accompagnée de sifflements ou de bourdonnement dans l’oreille, de troubles de l’attention et de la mémoire ainsi que de troubles de l’équilibre et des vertiges. Lorsqu’il s’agit d’une insuffisance circulatoire cérébrale vertébro-basilaire, la victime ressent des maux de têtes et des douleurs à la base de la nuque. Les céphalées sont plutôt frontales pour l’insuffisance circulatoire cérébrale carotidienne.

Traitement à base de plantes médicinales

Tous les symptômes liés à l’insuffisance circulatoire cérébrale peuvent être traités avec le ginkgo. Du fait de ses pouvoirs anti-oedémateux pour le cerveau et les membres, activateur de l’irrigation tissulaire des neurones cérébraux, vasoconstricteur veineux ainsi que vasodilatateur artériolaire et artériel, cette plante est le remède par excellence contre l’ICC. Elle est administrée sous forme de décoction des feuilles, de poudre ou d’extrait sec. En outre, la petite pervenche possède des propriétés naturelles contre ce phénomène. La phytothérapie recourt souvent à ses vertus médicinales pour soigner les troubles de la circulation cérébrale. Elle guérit efficacement les signes de l’insuffisance circulatoire cérébrale grâce à la présence de vincamine dans ses feuilles. Ce composé active le débit sanguin et favorise l’oxygénation de l’organisme et particulièrement le cerveau. Riche en flavonoïdes, la piloselle débarrasse les membres des œdèmes et contribue à réduire l’hypertension artérielle.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).