Infections des voies respiratoires


Infections des voies respiratoires
Noter cet article

Les infections des voies respiratoires
Les infections des voies respiratoires inférieures
Les infections des voies respiratoires supérieures
Traitement par les plantes médicinales

Les infections des voies respiratoires

Les voies respiratoires du corps humain sont divisées en deux parties. D’un côté, on retrouve les voies respiratoires supérieures ou tractus respiratoire supérieur telles que l’oreille, le nez ou la gorge et de l’autre côté, les voies respiratoires inférieures ou tractus respiratoire inférieur comme les poumons. Les infections des voies respiratoires concernent généralement les maladies comme le rhume, la sinusite, la pharyngite, l’otite, la pneumonie ou la bronchite. Elles représentent les affections les plus courantes et touchent plusieurs types de personnes, peu importe leur classe sociale ou leur âge. Les infections des voies respiratoires font partie aujourd’hui des plus grandes préoccupations en matière de santé publique car elles se répandent de façon inquiétantes et touchent des milliers d’individus.

Les infections des voies respiratoires inférieures

La bronchite et la pneumonie représentent les infections des voies respiratoires inférieures les plus courantes. La pneumonie est une maladie se manifestant sous forme d’inflammation du poumon. Elle est généralement déclenchée par une bactérie ou un virus, suite à un rhume. Les symptômes de cette affection sont très nombreux. Généralement, les premiers signes commencent par des douleurs thoraciques et abdominales, des maux de tête et continuent par une toux sévère e, des frissons, des expectorations colorées et une difficulté à respirer. Les bronchites chroniques ou aiguës sont des inflammations qui apparaissent au niveau des bronches. Les symptômes de la bronchite rassemblent une toux douloureuse et excessive accompagnée d’expectorations, un malaise, une fatigue, de la fièvre, des maux de tête, des productions de mucus sanguinolents et une fièvre faible.



Les infections des voies respiratoires supérieures

La grippe, le rhume, la sinusite et la pharyngite constituent les catégories d’infections des voies respiratoires supérieures. La grippe ou le rhume sont des maladies causées par la prolifération du virus appelé influenza. Plusieurs symptômes de la grippe sont communs à toutes les infections des voies respiratoires. Ils se manifestent par des douleurs abdominales et musculaires, un encombrement des voies nasales, de la fièvre, des maux de gorge, une rhinorrhée ou écoulement nasal. En ce qui concerne les infections de la gorge les plus courantes, on retrouve la pharyngite et amygdalite. Il s’agit d’une enflure des amygdales et une inflammation du pharynx. Causées par une bactérie ou un virus, ces affections se manifestent sous forme de forte fièvre ainsi que de mal de gorge violent et vif qui entraîne une difficulté à avaler les aliments chez le sujet. La sinusite quant à elle se caractérise par une réaction localisée au niveau des muqueuses se trouvant à l’intérieur des sinus. Les principaux signes de la sinusite rassemblent une fièvre, de violents maux de tête et des douleurs aux sinus.

Traitement par les plantes médicinales

L’échinacée représente la plante médicinale permettant de soulager les infections des voies respiratoires supérieures. Elle est particulièrement efficace pour apaiser la sinusite, le rhume ou la pharyngite. L’échinacée doit être utilisée dès l’apparition des premiers symptômes de la maladie. En règle générale, cette plante peut être prise sous deux formes différentes soit par infusion, soit par décoction. En infusion, laisser imprégner 1 g de la partie aérienne séchée ou des racines de la plante durant 10 minutes, dans l’équivalent d’une tasse d’eau bouillante. Boire la préparation 3 fois par jour. En décoction, il faut faire bouillir 1 g de racines de la plante, durant 10 minutes, dans une quantité d’une tasse d’eau. En boire également 3 tasses au quotidien. Le tussilage est par contre le meilleur remède pour apaiser les infections des voies respiratoires inférieures. Il soulage les bronches irritées, éclaircit la voix et facilite la respiration. Argent Colloïdal, gingembre, eucalyptus et propolis peuvent être utilisés comme antiseptique.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).