Coriandre (Coriandrum sativum var vulgare)


Coriandre (Coriandrum sativum var vulgare)
Noter cet article

La coriandre
Coriandrum sativum var vulgare
Propriétés et bienfaits de la coriandre
Précautions d’utilisation de la coriandre

La coriandre

La coriandre est très connue dans le monde de la gastronomie mais elle détient également une grande place dans le domaine de la phytothérapie. La coriandre est de nature aromatique et se rencontre dans les régions méditerranéennes à savoir le Proche-Orient, l’Amérique et l’Asie. Tout est utilisé chez la plante pour les préparations culinaires que ce soit la racine, les feuilles ou encore les fruits. Mais en tant que plante médicinale, ce sont surtout les fruits qui sont les plus utilisés.

Coriandrum sativum var vulgare

La coriandre est de type herbacé. Elle est de la famille de Apiacées. Il faut savoir que les Apiacées regroupent des plantes dicotylédones ou plus précisément des plantes à deux cotylédons. Les plantes dicotylédones sont les plus répandues dans l’écosystème. La famille des Apiacées est mieux connue par le terme « Ombellifères ». Un nom qui provient du fait que les plantes se présentent sous forme d’ombrelle. La coriandre a pour nom scientifique Coriandrum sativum var vulgare. Comme ce nom est assez difficile à prononcer, la plante est communément appelée persil arabe, persil mexicain, punaise mâle ou encore persil chinois.



Propriétés et bienfaits de la coriandre

Comme toute plante médicinale, la coriandre présente des vertus curatives. En effet, la plante est souvent utilisée pour ses propriétés antioxydantes. Il faut noter que la plante contient des éléments antioxydants comme les terpénoïdes, les acides phénoliques ou encore les flavonoïdes. Ces éléments sont repartis sur toute la plante à savoir les feuilles, la racine et les fruits. Grâce à ces éléments, la coriandre protège le corps humain contre certains cancers mais surtout contre les maladies cardiovasculaires. La coriandre possède également des propriétés antibactériennes, de ce fait, sa consommation renforce les défenses immunitaires. La coriandre permet aussi de réduire le taux de mauvais cholestérol contenu dans l’organisme.

Précautions d’utilisation de la coriandre

La coriandre est un très bon remède mais son utilisation doit respecter une posologie bien précise. Pour venir à bout des maladies telles que les spasmes, l’asthme, les vertiges et la dyseptie, une infusion à base de coriandre est une des meilleures solutions. Pour cela, il faut un litre d’eau bouillante dans laquelle on verse 30g de fruits secs de coriandre. Le mélange est à laisser reposer au moins pendant 10 minutes. Pour que le remède soit très efficace, la tisane doit se boire à chaud à raison de deux tasses par jour. La coriandre peut aussi se préparée sous forme de décoction. Dans ce cas là, les fruits de la plante sont broyés et l’équivalent d’une cuillerée à café est versé dans une tasse d’eau que l’on porte à ébullition.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).