Côlon irritable


Côlon irritable
Noter cet article

Côlon irritable
Causes du côlon irritable
Symptômes du côlon irritable
Traitements à base de plantes médicinales

Côlon irritable

Côlon irritable

Côlon irritable

Maladie occupant la deuxième place chez les Occidentaux, le syndrome du côlon irritable touche deux fois plus la gent féminine que les hommes. Cette affection commence souvent vers l’âge de 30 ans. Si elle se manifeste après la cinquantaine, un examen médical du côlon pourrait informer la présence de cancer ou de polypes. Le côlon irritable est donc un trouble de l’intestin très fréquent. Une hypersensibilité du côlon décrit plus exactement ce syndrome. Se traduisant par une perturbation de la motricité des intestins et de l’estomac, il peut également être appelé trouble fonctionnel intestinal. Il n’endommage aucunement l’intestin et ne comporte pas de risque de cancer du côlon. Toutefois, une personne souffrant du syndrome de côlon irritable voit ses défenses immunitaires diminuer considérablement. Les symptômes d’un tel trouble peuvent apparaître et disparaître pendant un certain temps. Ils réapparaissent à nouveau quelques temps plus tard, surtout si des éléments déclencheurs viennent le provoquer.

Causes du côlon irritable

Ce syndrome de côlon irritable est souvent le résultat d’une situation stressante. L’infection dénommée candida albicans prend naissance dans l’intestin et provoque une telle affection. Une alimentation trop riche en matières grasses peut aussi être une des causes provoquant ce syndrome. La consommation de produits laitiers amplifie l’apparition d’un tel désagrément, surtout chez les malades. Ces derniers manquent d’enzymes spécifiques qui sont capables de digérer correctement le lactose. D’autres aliments, notamment le chocolat, l’alcool et le café représentent des facteurs provocateurs de ce syndrome de côlon irritable. Les épices tels que les piments constituent aussi des déclencheurs de cette affection. Les flatulences provoquées par un excès de gaz peuvent parfaitement amplifier ce type de syndrome. Chez les femmes qui sont déjà atteintes de ce syndrome, les symptômes se décuplent durant les périodes de menstruations.



Symptômes du côlon irritable

Les principaux symptômes du syndrome du côlon irritable sont les crampes et douleurs abdominales. Celles-ci peuvent être intermittentes ou au contraire continuelles. Le sujet peut souffrir de la diarrhée ou de la constipation. Parfois même, il arrive que ces deux troubles s’alternent chez un individu atteint de syndrome de côlon irritable. Les habitudes de défécation se voient modifiées. Le sujet peut aussi présenter un ballonnement abdominal ainsi que des flatulences. Il peut même y avoir du mucus dans les selles. Parfois, l’individu peut ressentir un besoin inopiné d’aller aux toilettes pour évacuer ses matières fécales. D’autres symptômes comme les maux de tête et les nausées accompagnent souvent ce type de syndrome. Il est important de consulter un médecin face à tous ces symptômes afin d’éviter une intoxication de l’organisme à cause des toxines et des mucus contenus dans le côlon. Le sang dans les selles ne constituent point un symptôme du côlon irritable.

Traitements à base de plantes médicinales

Le curcuma est une des plantes médicinales qui soignent le côlon irritable. Il est disponible sous forme de poudre, de gélules, de teinture-mère ou de décoction. Il a des vertus anti-oxydant, anti-coagulant, cholérétique et anti-inflammatoire qui lui permettent de lutter contre le syndrome du côlon irritable entre autres affections. Le plantain est tout aussi efficace. Pour l’utiliser, prendre des gélules ou du sirop à base de plantain. Afin d’en fabriquer une tisane, doser 2 cuillerées à café de feuilles séchées pour une quantité d’environ 200ml d’eau bouillante. Laisser à la préparation un temps d’infusion de 10mn. Consommer une tasse après chaque repas. Les graines de plantain s’avèrent également avoir des propriétés favorables pour traiter le syndrome de côlon irritable. Les désagréments d’un tel trouble peuvent se soulager avec une huile de psyllium et de menthe poivrée. Les graines de lin guérissent aussi ce syndrome. Les plantes médicinales suivantes pour le côlon irritable : le charbon végétal et le fenouil


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

  1. Merci pour les bons conseils

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).