Cirrhose du foie


Cirrhose du foie
Noter cet article

Cirrhose du foie
Causes de la cirrhose du foie
Symptômes de la cirrhose du foie
Traitements à base de plantes médicinales

Cirrhose du foie

La cirrhose du foie est une maladie chronique en même temps diffuse et irréversible. Elle provoque un bouleversement de l’architecture lobulaire. Elle peut être latente ou patente. La première forme est beaucoup moins compliquée. La seconde est dite décompensée vu qu’elle est plus sévère. D’ailleurs, trois types de lésions peuvent la traduire. Dans un premier temps, les cellules hépatiques sont peu à peu détruites. Ensuite, une fibrose apparaît. Finalement, des nodules de régénération se forment. Toutefois, ces derniers ne peuvent plus fonctionner normalement à cause de la désorganisation architecturale hépatique. L’on peut assister à des cirrhoses micronodulaires tout comme il est possible de rencontrer des cirrhoses macronodulaires. Dans tous les cas, la maladie représente une réaction du foie contre les diverses agressions auxquelles il fait face. En cas de complications, la maladie se transforme fréquemment en ascite.

Causes de la cirrhose du foie

L’hépatite virale et la consommation d’alcool constituent, à 90% des cas, les principales causes de la cirrhose. Cependant, d’autres facteurs peuvent entrer en cause. C’est le cas notamment des hépatites toxiques et médicamenteuses. L’affection génétique dénommée hémochromatose primitive peut aussi provoquer la maladie à cause de l’irrégularité de l’absorption intestinale du fer. Cet élément s’accumule dans le foie. La maladie de Wilson, traduite par une trop forte concentration du cuivre dans l’organisme notamment au niveau du foie, représente également un facteur de risque pour les individus atteints de la cirrhose. Les calculs biliaires tout comme la chirurgie de la voie biliaire peuvent tous les deux également être à l’origine de cette maladie. Chez certains individus, la malnutrition peut même être un facteur prédisposant à l’infection.



Symptômes de la cirrhose du foie

La cirrhose est parfois peu symptomatique. Aussi, son diagnostic n’est pas toujours réalisé à temps. Cependant, quelques signes peuvent se manifester. Les plus fréquents sont la perte de l’appétit, la fatigue persistante ainsi que l’amaigrissement. Ils peuvent s’accompagner de nausées. Il peut même arriver que le blanc de l’œil comme la peau tendent à jaunir. Dans ce cas, le patient présente un ictère. Il s’agit d’un des signes qui révèlent la défaillance du foie. Une hémorragie digestive peut également révéler la cirrhose. Une circulation collatérale abdominale ainsi qu’une splénomégalie peuvent également constituer des symptômes de la cirrhose. Lorsque le foie est palpé, il semble ferme, dur, tranchant et gonflé et ce, malgré le fait qu’il reste indolore. En dépit de la présence de tous ces signes, les examens faits au laboratoire ne formulent pas toujours des réponses concises. Aussi, la ponction en vue d’une biopsie du foie est souvent nécessaire afin de pouvoir expliciter l’histologie de la maladie.

Traitements à base de plantes médicinales

Parmi les plantes médicinales, le chardon Marie est sans doute le mieux placé pour traiter la cirrhose grâce à ses nombreuses propriétés contre les substances toxiques et l’alcool. Des études ont même montré que l’un des composés de cette plante, dénommé silymarine, arrive à réduire considérablement les risques de mortalité pour les individus cirrhotiques, dont la cause est l’alcool. Pour cela, il faut en consommer près de 150mg à raison de 3 fois par jour. Cette plante est disponible en gélules et en capsules. Pendant le traitement, prendre 3 gélules par jour au moment du repas. En teinture-mère, il faut verser une trentaine de gouttes dans un verre d’eau. En boire 3 fois par jour. A noter qu’à forte dose, cette plante peut provoquer des vomissements. Bien que le chardon-Marie ne présente aucun danger, elle est déconseillée aux femmes enceintes et à celles qui allaitent mesures de précaution.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).