Benoîte (Gerum urbanum)


Benoîte (Gerum urbanum)
Noter cet article

La benoîte
Gerum urbanum
Propriétés et bienfaits de la benoîte
Précautions d’utilisation de la benoîte

La benoîte

La benoîte s’apparente aux ronces ainsi qu’aux fraisiers. L’on dit plus particulièrement qu’elle fait partie de la famille des rosacées. Différents noms définissent cette plante. En effet, on l’appelle aussi la benoîte officinale, l’herbe du bon soldat, l’herbe de Saint-Benoît ou encore la racine bénite. Originaire des régions du Chili, la benoîte est qualifiée de vivace et une fois bien développée peut atteindre jusqu’à soixante centimètres. L’on en trouve principalement dans les zones légèrement dépourvues de lumière au sol riche, comme dans le cas des ombres près des maisons ainsi que dans les bois. La floraison a lieu au printemps, soit de mai à septembre. D’autre part, la benoîte est constituée de glucosine, de vitamine C, de tanin ainsi que de résine.

Gerum urbanum

Chez les scientifiques, la benoîte est connue sous son nom latin « Gerum urbanum ». Pour la différencier des autres plantes, il faut observer les moindres détails de la plante. Celle-ci est entièrement poilue. Les feuilles sont découpées en pétioles et la racine est plutôt épaisse. Elle peut en effet mesurer jusqu’à deux centimètres d’épaisseur. La fleur porte en général cinq pétales arrondies de couleur jaune. Ces dernières sont séparées. Chaque fleur comporte des étamines en très grand nombre. Une autre spécificité de cette plante est qu’elle présente des styles particulièrement persistants dont la quantité augmente à partir de la floraison. Courbés, ces calices comportent une demi dizaine de sépales avec des calicules à plusieurs divisions.



Propriétés et bienfaits de la benoîte

Parmi les principales propriétés de la benoîte, l’on cite surtout sa capacité à resserrer les tissus vivants. On la qualifie de ce fait d’astringent. Elle est également sudorifique en ce sens qu’elle provoque la production de sueur. Toujours en usage interne, l’on emploie souvent la benoîte dans le but de combattre la fièvre, surtout quand celle-ci est encore légère. Dans ce cas particulier, on l’emploie en décoction à base de vin. La benoîte agit également de manière efficace contre les troubles digestifs en favorisant l’appétit. Sinon, elle peut aussi remédier à certaines diarrhées, principalement celles de la dysenterie et des tuberculeux. Dans certains cas, l’on peut s’en servir pour remédier à la faiblesse des gencives ou aux maux de gorge ainsi qu’aux conjonctivites. La plante sert enfin à soigner les plaies, remédier à la dépression ainsi qu’aux céphalées.

D’autres remèdes bénéfiques pour favoriser l’appétit : les propriétés du fenugrec ou les vertus de l’estragon ou les bienfaits du houblon

Précautions d’utilisation de la benoîte

Rappelons que tout excès peut s’avérer nocif. De ce fait, il ne faut consommer que les doses de décoction à base de benoîte indiquées par le médecin ou le spécialiste. Il faut également faire attention à ne pas utiliser de récipients en fer que ce soit pour la consommation ou pour la préparation du remède à base de benoîte.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).