Adénome prostatique


Adénome prostatique
5 (100%) 1 - Avis conso

L’adénome prostatique
Causes de l’adénome prostatique
Symptômes de l’adénome prostatique
Traitement par les plantes médicinales

L’adénome prostatique

On entend par adénome de la prostate ou hyperplasie de la prostate toute augmentation anormale du volume de cet organe chez un homme. Cette augmentation bénigne de la glande prostatique survient le plus souvent chez les hommes de plus de 50 ans. Cette tumeur bénigne diffère des autres tumeurs cancéreuses. Elle ne se propage pas sur les autres organes environnantes et disparaît totalement après le traitement. Elle entraîne plusieurs désagréments sur le fonctionnement de l’organe génital masculin. Un adénome de la prostate provoque également la perte de souplesse de la vessie qui altère le fonctionnement de l’appareil urinaire. Même si cette pathologie ne nuit pas directement à la santé de l’homme atteint, elle corrompt sa qualité de vie. Un adénome de la prostate évolue chez l’homme pendant plusieurs années et n’est diagnostiqué en général qu’à partir de l’âge de 50 ans.

Causes de l’adénome prostatique

Les causes précises de l’adénome de la prostate restent inconnues jusqu’à l’heure actuelle. Mais certains spécialistes avancent la thèse du dérèglement de l’augmentation naturelle de la prostate d’un homme avec l’âge. En effet, la prostate grossit avec l’âge et certains facteurs peuvent accélérer ce phénomène naturel. Les urologues parlent souvent du syndrome métabolique comme étant un facteur qui peut entraîner un adénome de la prostate. Le syndrome métabolique englobe à la fois une hypertension, un taux de cholestérol élevé, un diabète et les problèmes urinaires qui touchent un individu. Les personnes avec un périmètre ombilical de plus de 102 centimètres peuvent particulièrement être atteintes par ce syndrome métabolique. Certains avancent également que l’augmentation de la prostate peut être liée à un dérèglement de la production de certaines hormones dans l’organisme. L’on cite particulièrement l’insuline, qui est liée à la croissance de la prostate. Certains médicaments peuvent aussi accélérer l’augmentation de la prostate et peuvent favoriser l’adénome prostatique chez l’homme.



Symptômes de l’adénome prostatique

L’adénome de la prostate ne se manifeste pas par des symptômes pathologiques évidents. Les signes d’une hyperplasie de la prostate se manifestent le plus souvent par des problèmes urinaires chez l’homme. Ces problèmes urinaires viennent du fait que la prostate comprime le diamètre du conduit extérieur d’urine. La diminution de la force du jet d’urine, la lenteur de la miction, les gouttes retardataires lors de la miction et de véritables difficultés à uriner ou dysuries peuvent toutes indiquer un adénome de la prostate. Cette tumeur peut également entraîner une rétention urinaire chez le sujet atteint. Chez certains malades, l’adénome prostatique peut se manifester par la pollakiurie. Dans ce cas, l’homme peut uriner jusqu’à 15 fois par jour et jusqu’à 10 fois pendant la nuit. L’incontinence d’urine, la rétention vésicale et l’hématurie – la présence de sang dans l’urine – peuvent toutes survenir chez un homme atteint par l’adénome urinaire.

Traitement par les plantes médicinales

Le traitement de l’adénome de la prostate peut aller d’une simple surveillance médicale jusqu’à une intervention chirurgicale. Le choix du traitement incombe au patient et dépend de la gravité des symptômes. Les médecins prescrivent également des médicaments de synthèse, comme les alpha-bloquants ou les inhibiteurs de la 5-alpha réductase. Ces médicaments de synthèse agissent, soit en relaxant le sphincter de la vessie et les fibres musculaires prostatiques, soit en transformant la testostérone en Dihydrotestostérone ou DHT, entraînant ainsi l’amélioration progressive de l’état urinaire de l’homme. Les traitements avec les plantes médicinales figurent aussi parmi les plus efficaces contre un adénome de la prostate. Le prunier d’Afrique ou Pygeum africanum, la grande ortie ou Urtica dioica, la courge ou Cucurbita pepo et le palmier nain de Floride ou Serenoa repens sont parmi les plus utilisés pour le traitement de l’hyperplasie de la prostate et en prévention les cranberries. L’utilisation combinée de plusieurs de ces plantes augmentent encore plus l’efficacité du traitement de l’adénome de la prostate.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).