Acidité gastrique


1 (20%) 1 - Avis conso

Acidité gastrique
Causes de l’acidité gastrique
Symptômes de l’acidité gastrique
Traitements par les plantes médicinales

Acidité gastrique

L’acidité gastrique peut engendrer une situation d’inconfort gênant pour le patient. L’affection se manifeste généralement après un repas trop riche, épicé ou contenant beaucoup de graisses. Une certaine douleur peut accompagner cette sensation. Quand on souffre d’une acidité gastrique, on doit changer quelques habitudes alimentaires. Il est préférable de s’abstenir de prendre du café, des boissons contenant des gaz, de l’alcool et surtout du tabac. Puisque le stress est un facteur favorisant le reflux gastro-œsophagien, faire en sorte que l’on puisse l’éviter. Une manière d’empêcher l’apparition de la maladie est de mâcher lentement les aliments. Ce procédé permet de ne pas bousculer l’estomac en le chargeant inutilement. Dans le langage courant, on connaît l’acidité gastrique sous le nom de brûlure d’estomac et dans le domaine médical on l’appelle dyspepsie. Si l’affection est de courte durée, on peut la traiter en automédication sinon l’avis d’un médecin s’avère indispensable.

Causes de l’acidité gastrique

Il existe diverses causes qui entraînent la dyspepsie. Elle peut être d’origine bactérienne dont le responsable est l’helicobacter pylori. Cette bactérie entraîne une inflammation au niveau de l’estomac. La prise de certains médicaments provoque également l’acidité de l’estomac tel que les anti-inflammatoires non stéroïdiens, du genre diclofénac ou ibuprofène ou stéroïdiens comme les cortisones. Une hernie hiatale engendre aussi une dyspepsie. Le facteur héréditaire n’est pas à écarter dans l’apparition de la maladie. Une infection digestive provoquée par certains champignons peut également donner cette affection. Les ulcères peuvent favoriser la brûlure d’estomac. On peut considérer le tabagisme et l’alcoolisme comme facteurs favorisant la maladie. Quand on souffre d’allergie qu’elle soit médicamenteuse ou alimentaire, on peut également souffrir d’une acidité gastrique. Lorsque l’estomac présente une anomalie ou une malformation, il est facile d’attraper une dyspepsie.



Symptômes de l’acidité gastrique

Le patient atteint d’une acidité gastrique éprouve une sensation de brûlure dans la poitrine dans la région de l’estomac. Il peut également ressentir des ballonnements et une inflammation qui touche la muqueuse de l’estomac ou de l’œsophage. On observe chez le sujet une perte involontaire de poids. Il peut tousser et sa respiration devient saccadée. Il a des nausées accompagnées ou non de vomissements. Il reste dans la bouche une amertume plus ou moins permanente. Cet état amène le malade à vouloir se rincer constamment la bouche dans le but d’enlever le goût amer qui y reste. La digestion d’un individu qui a la dyspepsie est souvent difficile surtout si le repas est trop copieux. Une œsophagite peut traduire une acidité gastrique. Des troubles intestinaux et des crampes au niveau de l’estomac sont aussi à l’origine d’une dyspepsie. L’on remarque également des affections des bronches qui perdurent ainsi qu’une infection pulmonaire. Assez rarement, le sujet peut éprouver une grande fatigue ou il présente une anémie.

Traitements par les plantes médicinales

Beaucoup de plantes peuvent soigner l’acidité gastrique, toutefois, elles ne constituent pas seules les remèdes. Elles servent de compléments aux médicaments traditionnels. On les prend généralement en tisane. On peut citer le boldo qui sera pris en capsules ou en gouttes. Agissant efficacement sur la sécrétion gastrique, cette plante est souvent recommandée. Le curcuma protège la muqueuse de l’estomac, il a également des effets satisfaisants sur les ballonnements. On peut faire aussi une cure avec le rhizome du gingembre pendant une semaine. L’ispaghul a une excellente action sur l’acidité gastrique grâce au mucilage que ses graines contiennent. Le lithothame aide à combattre les crampes d’estomac. La réglisse a également une propriété anti-inflammatoire qui agit sur le mucus. La spiruline régule l’acidité gastrique. Dans la médecine chinoise le ginseng neutralise le trop plein d’acide gastrique.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).