Néphrite


Néphrite
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Définition de la néphrite
Causes de la néphrite
Symptômes de la néphrite
Plantes médicinales qui soignent ces maux

Définition de la néphrite

Par définition, la néphrite désigne l’inflammation du rein à la suite d’une agression virale ou microbienne. C’est en général ce qui se produit lorsque l’on présente des infections cutanées non soignées. Le rein est un organe qui joue un rôle important dans l’organisme. Il se charge d’éliminer les éléments toxiques. Et c’est à lui que revient la tâche d’apporter l’équilibre acido-basique et hydro-électrolytique. Lorsque l’on est atteint de néphrite, le rein connaît un certain dysfonctionnement. De ce fait, les déchets qu’il devrait éliminer sont stockés automatiquement dans le sang. Cela représente un réel danger pour la santé. D’autant plus que le rein n’arrive plus à garder les substances importantes comme les protéines ou les cellules sanguines. Dans un délai indéterminé, cela peut conduire à une insuffisance rénale.

Causes de la néphrite

La première cause d’une néphrite est donc une infection virale ou bactérienne. Au fur et à mesure que les reins sont attaqués, les toxines rentrent en matière. Une surexposition à ce type d’élément ne fait que favoriser le développement de la maladie. Il arrive également qu’une anomalie dans les réactions immunisées peut être à l’origine de la néphrite. Le premier cas de figure est qu’un anticorps et un antigène se combinent dans une région de l’organisme pour produire leur propre complexe immunitaire. Ensuite, ils l’envoient dans le rein pour affecter les cellules présentes. Le deuxième cas de figure est que l’anticorps seul vient attaquer le rein. Il peut également y envoyer d’autres substances qui s’attacheront aux cellules rénales. Pour résumer, il existe deux causes pouvant développer cette pathologie. Il s’agit des maladies auto-immunes et des infections.



Symptômes de la néphrite

Les symptômes de la néphrite peuvent être différents d’un cas à l’autre. Certains patients ne représentent qu’une partie tandis que d’autres observent l’ensemble. Dans tous les cas, les plus grands changements sont constatés dans l’urine. Celle-ci subit quelques troubles. Elle peut devenir irrégulière, peu abondante et arbore une couleur rougeâtre. Or, à première vue, l’on ne remarque aucune présence sanguine. En outre, l’on observe la présence de protéines dans les jets. Il se peut également que l’on perd progressivement l’appétit. La température augmente comme si l’on avait de la fièvre. Par ailleurs, il n’est pas rare que l’on note l’apparition d’œdèmes qui envahissent tout le corps au fur et à mesure que la maladie se développe. Les zones de départ sont souvent les paupières, les chevilles, les pieds et les mains. Cela s’explique par l’importance de l’infiltration d’eau dans ces régions.

Plantes médicinales qui soignent ces maux

En cas de manifestation de l’un de ces signes, il faut s’alarmer et douter de la présence d’une néphrite. Le mieux serait donc de consulter un médecin. Ceux qui font confiance au traitement par plantes médicinales trouveront leurs propres solutions. Une cure à la citrouille peut sembler suffisante. Pour ce faire, l’on intègre une pulpe de cette plante dans chaque alimentation. Elle peut se présenter sous forme de potage ou de purée. Une infusion de stigmates de maïs peut aussi donner l’effet désiré. Si l’on n’apprécie pas le goût du maïs, l’on peut le remplacer par du solidage ou de la salsepareille. Le résultat restera le même. Les sommités fleuries du géranium en tisane sont également très utilisées dans le traitement de la néphrite. De plus, il s’agit d’une plante plutôt facile à dénicher. Pour un résultat optimal, ces préparations doivent au moins infuser pendant une quinzaine de minutes. L’effet est plus probant à raison de quatre tasses par jour. Certaines personnes n’hésitent pas à s’en servir à volonté. Cela ne peut en aucun cas nuire à la santé.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).