Mal des transports


Mal des transports
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Définition
Causes du mal des transports
Symptômes du mal des transports
Plantes médicinales qui soignent ce mal

Définition

Le mal des transports est la sensation désagréable que l’on éprouve lorsque l’on prend des moyens de transport tels que le train, l’avion, la voiture ou le bateau. D’après les statistiques, les enfants sont les plus touchés par ce problème. Il est particulièrement fréquent chez ceux qui sont âgés entre trois et douze ans. Chez les femmes, ce trouble peut s’accentuer lorsqu’elles sont enceintes ou en plein cycle menstruel. Le mal de transports atteint son plus haut pourcentage chez les voyageurs en mer. Il toucherait quasiment la totalité de ceux-ci.

Causes du mal des transports

Le mal des transports est provoqué en général par les troubles de l’équilibre. Dans chaque oreille, l’homme développe ce que l’on appelle scientifiquement les labyrinthes. Ces derniers sont très sensibles au moindre changement de mouvement. Ils ont pour fonction de transmettre les informations captées, aux tendons, aux yeux, à la peau et aux muscles ainsi qu’au cervelet et au cerveau. L’émission de ces informations peut être troublée par des changements fréquents de mouvements à l’extérieur. Le cerveau reçoit alors des renseignements confus. Il a du mal à les traiter et provoque des manifestations correspondant aux symptômes du mal des transports. Parmi les mouvements considérés comme brusques, l’on peut citer les ballottements, les balancements, les accélérations ou les décélérations. Une forte chaleur, une insuffisance d’aération et des mélanges d’odeurs peuvent aussi être tenus comme principales origines du mal des transports. Par ailleurs, la mauvaise alimentation n’est pas à exclure. Nul ne peut ignorer que le tabac et l’alcool sont les facteurs de nombreux problèmes de santé. Certaines sources indiquent qu’ils ne font pas bon ménage avec les transports.



Symptômes du mal des transports

L’on reconnaît un mal des transports par la présence soudaine de maux de tête, l’abondance de salive et les bâillements sans arrêt comme si l’on avait envie de dormir. Petit à petit, la victime perd de la couleur et n’a plus envie de parler. Elle éprouve une sensation de mal être l’envahir. Au fur et à mesure que le voyage continue, l’individu ressent un haut-le-cœur et des nausées qui se terminent par des vomissements. Il a l’impression d’avoir du mal à respirer et ses pupilles se dilatent constamment. Un état grave de mal des transports se remarque par l’aggravation de tous ces signes qui pourraient amener le souffrant à ce que l’on appelle un état syncopal. Il ne lui reste plus aucune volonté de réagir, il se renferme complètement dans son malaise. Dans cet état, il n’est pas rare qu’il s’évanouisse.

Plantes médicinales qui soignent ce mal

Le mal des transports peut s’estomper aussitôt que les mouvements troublants s’arrêtent. Mais toujours est-il que c’est une pathologie peu agréable à vivre. Plusieurs médicaments sont disponibles en pharmacie pour éviter toutes ces sensations. Il suffit de les prendre avant le départ prévu que ce soit pour un voyage en mer, dans l’espace ou sur terre. Les adeptes de la médecine traditionnelle peuvent, quant à eux, faire appel aux plantes médicinales. Ils peuvent prendre avec eux quelques morceaux de gingembre à grignoter pendant le trajet. Cette plante est réputée pour sa propriété antivomitive. Si l’on apprécie pas le goût du gingembre, l’on peut préparer une infusion à base de menthe poivrée. L’effet est exactement le même. Pour le mal de mer en particulier, l’on conseille un remède à base de 5 grammes de menthe, de sauge, d’oranger et de quelques verres d’eau. Boire cette mixture avant le voyage donne un résultat plutôt satisfaisant.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).