Embonpoint


Embonpoint
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

L’embonpoint
Causes de l’embonpoint
Symptômes de l’embonpoint
Traitements par les plantes médicinales

L’embonpoint

L’embonpoint désigne l’état d’une personne dotée d’une forte corpulence. On a souvent tendance à le confondre avec l’obésité mais il faut savoir qu’avoir de l’embonpoint est bien différent d’être obèse. En effet, si l’obésité est une vraie maladie qui peut engendrer chez la personne concernée un risque de maladie cardio-vasculaire pouvant conduire à la mort, l’embonpoint, lui, se traduit par le fait d’avoir un surplus de poids sans pour autant atteindre le seuil de l’obésité. En d’autres termes, l’obésité qualifie un embonpoint très poussé où l’indice de masse corporelle de l’individu dépasse les 30% de sa masse graisseuse. Dans ce cas, est qualifié d’embonpoint l’excès de poids compris entre 25 et 30 %. L’embonpoint en lui-même n’est donc pas considéré comme une maladie. Il engendre toutefois plusieurs désagréments comme le fait de ne pas toujours se sentir bien dans sa peau.

Causes de l’embonpoint

Souvent, l’embonpoint arrive sans qu’on le voit. C’est une fois qu’on gagne du poids que l’on commence à réfléchir à la question. L’embonpoint est typique de l’homme moderne. En effet, avec les rythmes de la vie qui roulent à cent à l’heure, chacun a tendance à tourner vers des mauvaises habitudes. Il est vrai que ce n’est pas toujours facile de jongler entre les enfants, le travail, le stress et la fatigue. C’est alors que les mauvaises habitudes alimentaires gagnent du terrain et on ne fait plus attention au repas vite fait, au petit café du matin ou encore au sandwich d’à côté en guise de déjeuner. Mise à part cela, l’homme moderne n’a pus le temps de faire du sport. Et par dessus tout, le fait de toujours respirer l’air pollué de la ville est également un facteur qui favorise l’embonpoint. Et bien que respirer de l’air pur joue énormément dans le bon fonctionnement de l’organisme, c’est devenu un luxe que tout le monde ne peut pas se permettre.



Symptômes de l’embonpoint

En y faisant attention, une personne peut reconnaître qu’elle a de l’embonpoint. En effet, quand on sent que certains vêtements commencent à serrer, il est temps de se dire qu’on commence à grossir. Également, si l’on sent un excès de graisse autour de la taille, c’est là aussi le début d’un embonpoint. Mis à part les signes physionomiques, l’embonpoint présente également des symptômes cliniques que le médecin ou le spécialiste de la nutrition essaiera de détecter à travers l’indice de masse corporelle du patient. En effet, quand celui est plus élevé que la normale, le patient entre dans le rang des personnes présentant de l’embonpoint. Également, une fatigue persistante sans aucune raison bien distincte est aussi signe d’embonpoint. La surcharge pondérale peut aussi être visible, chez la femme, au niveau des seins qui prennent plus de volume.

Traitement à base de plantes médicinales

Pour mettre à terme au problème de l’embonpoint, les plantes médicinales constituent un recours efficace recommandé par les médecins. En effet, de nombreuses plantes ont la vertu de réduire la corpulence. Une consultation médicale est toutefois impérative pour prévenir d’éventuels risques d’allergie et pour optimiser la possibilité de guérison. Il y a plusieurs façons de traiter un embonpoint par la phytothérapie. La plus simple est de prendre un citron que l’on va découper en quartier. Prendre ensuite deux fleurs de camomille, une plante de la famille des Astéracées. Mélanger le tout dans un verre d’eau et laissez reposer pendant 24 heures tout au plus. Au petit matin, filtrer et boire le mélange avant le petit déjeuner. Boire le mélange jusqu’à l’observation d’une quelconque amélioration. Sinon, il est aussi possible de boire chaque jour deux tasses d’une préparation faite avec 20g de bourdaine, 5g d’anis et 20g de varech. La plante tribulus relance également le métabolisme, cela peut être utile pour combattre l’embonpoint.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).