Constipation


Constipation
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

La constipation
Causes de la constipation
Symptômes de la constipation
Traitement par les plantes médicinales

La constipation

La constipation constitue une difficulté à expulser les selles à la suite d’un retard d’évacuation. Elle se manifeste par des selles à la fois sèches et dures. La constipation peut être soit occasionnelle, soit chronique. Dans le premier cas, elle ne se produit que de façon momentanée. Dans le deuxième cas en revanche, la constipation se produit de façon permanente pendant six à douze mois. Elle se manifeste de différentes manières. Une constipation est dite iatrogène lorsqu’elle est due à une intolérance à certains médicaments. L’on parle de constipation primitive lorsque les selles sont trop pauvres en fibres et en eau. Ce cas se présente généralement chez les personnes qui soufrent de troubles mentaux tels que les dépressifs, les anorexiques mentaux et les personnes victimes de démence. Vient ensuite la constipation de progression, également appelée constipation de transit, qui se produit lorsque les selles s’accumulent à l’intérieur du côlon pendant une trop longue durée. Enfin, l’on parle de constipation d’évacuation ou constipation terminale quand les selles stagnent au niveau du rectum.

Causes de la constipation

Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine d’une constipation. Les principales causes sont généralement une mauvaise alimentation, des bouleversements hormonaux ou encore l’inactivité physique. Chez certains enfants, la constipation survient à cause de la maladie de Hirschsprung qui se définit par l’absence de cellules nerveuses adéquates au bon fonctionnement de l’intestin. L’on a aussi noté que l’effet secondaire de certains médicaments résultait en une constipation. Contrairement aux attentes, l’usage trop fréquente de laxatifs peut entraîner une constipation. Parmi les médicaments à l’origine de la constipation, on a : la morphine, les anti-inflammatoires, certains anti-hypertenseurs, les relaxants musculaires, les anxiolytiques, les antiacides composés entre autres d’aluminium, les anticholinergiques, les opiacés, les diurétiques ainsi que la codéine. Une intolérance au lactose peut aussi en être la cause, de même qu’une occlusion intestinale. L’anxiété et le stress sont également à l’origine d’une constipation. D’autres défaillances telles qu’une lésion du côlon, une hypokaliémie, une hypercalcémie, une neuropathie diabétique, une hypothyroïde, la maladie de Parkinson ainsi qu’une diverticulite peuvent causer la constipation. Enfin, les personnes victimes de paraplégie ou d’une maladie de la moelle épinière sont les plus exposés à la constipation.



Symptômes de la constipation

Les symptômes de la constipation se manifestent de façon évidente. Les selles de la personne sont à la fois dures et sèches. Des douleurs abdominales peuvent survenir et par la même occasion des malaises intestinaux ainsi que des ballonnements. La sensation de défécation s’avère incomplète. La constipation est plus fréquente chez la femme en raison du taux de progestérone plus important au cours de la deuxième moitié du cycle menstruel ou pendant la grossesse. En effet, plus ce taux augmente, moins les muscles de l’intestin fournissent des efforts. Par ailleurs, le durcissement des selles peut se produire à la suite d’un séjour prolongé de ces dernières selles à l’intérieur du côlon. A force, les selles s’y trouvant se retrouvent desséchées et entraîne parfois une fissure anale.

Traitement par les plantes médicinales

Comme traitement naturel, une à deux cuillerées à café d’huile de ricin est très conseillée. Notons que cette dose est destinée aux adultes ne présentant pas de calculs biliaires. Il faut attendre huit heures avant que la plante n’agisse. Ce traitement traite la constipation de manière ponctuelle. L’on prescrit également l’écorce du séné. Il faut en prendre entre 2 et 5 ml d’extrait liquide trois fois par jour. D’autres plantes telles que le Nerprun et la racine de rhubarbe sont très conseillées aux personnes souffrant d’une constipation. Le Neprun étant infusé tandis que la rhubarbe sèche est consommée avec de l’eau. Le psyllium est également pour ses qualités régulatrices.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).