Chute de cheveux


Chute de cheveux
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

La chute de cheveux
Causes de la chute de cheveux
Symptômes de la chute de cheveux
Traitement à base de plantes médicinales

La chute de cheveux

Enfants, adultes, hommes ou femmes peuvent tous souffrir du problème de « chute de cheveux ». Il s’agit d’un phénomène anormal de perte progressive ou brutale du cuir chevelu, due à de nombreux facteurs. Là, il faudra bien préciser « anormal » puisqu’il y a également la chute de cheveux normale qui est un phénomène naturel accompagnant le cycle de croissance des cheveux. Celui-ci comporte 3 phases : la phase anagène, la phase catagène et la phase télogène. Normalement 90% des cheveux sont en phase anagène tous les 5 à 6 ans tandis que 10% entrent en phase catagène c’est-à-dire en phase repos. Ce sont ces derniers qui chutent deux ou trois mois après pour laisser la place à de nouvelles repousses. Ainsi, la chute de cheveux est bien naturelle tant que le nombre de cheveux qui tombent ne dépasse pas la centaine. Au-delà de ce chiffre, l’on parle donc de chute de cheveux anormale, qui s’explique par de nombreux facteurs.

Causes de la chute de cheveux

En fonction des causes rencontrées, la chute de cheveux peut être subdivisée en trois principales formes : l’alopécie androgénique, l’effluvium télogène et la pelade. La forme la plus fréquente est l’alopécie androgénique, plus connue sous le nom de calvitie commune. Celle-ci touche essentiellement les hommes mais n’épargne pas pour autant les femmes. D’après son nom, l’alopécie androgénique est une perte de cheveux anormale liée à l’hormone mâle ou l’androgène. La présence anormale de ce dernier dans l’organisme a pour conséquence de raccourcir la durée du cycle de vie des cheveux. Ceci entraîne donc une miniaturisation et un raccourcissement des follicules pileux. L’effluvium télogène, quant à lui, est une perte de cheveux liée à une mort précoce des cheveux. Ceux-ci entrent donc en phase télogène prématurément. Les causes peuvent être diverses, une carence en fer, un trouble psychologique, la prise de certains médicaments, l’allaitement, une maladie sous-jacente, la chimiothérapie ou l’emploi de certains produits de soins non adéquats. Pour finir, la pelade est une perte de cheveux d’origine auto-immune. Des cellules immunes du corps s’attaquent à la racine des cheveux, entraînant donc un amincissement du cuir chevelu.



Symptômes de la chute de cheveux

En réalité, la chute de cheveux anormale, bien qu’entraînant le même résultat c’est-à-dire la réduction des follicules pileux, peut se manifester diversement. Suivant la localisation, l’on distingue la perte de cheveux diffuse et la perte de cheveux localisée. La première forme est, comme son nom l’indique, une chute de cheveux qui apparaît sur l’ensemble du cuir chevelu. La deuxième forme, par contre, se produit sur une zone bien précise de celui-ci. Les symptômes peuvent aussi différer suivant la manière dont se manifeste la maladie. Il y a la chute de cheveux brutale, la chute de cheveux progressive, la chute de cheveux de naissance, le cuir chevelu altéré et les cheveux cassés. Accompagnant ces divers symptômes, l’on cite également la fatigue, les démangeaisons, l’apparition de croûtes ou de pellicules, les cheveux gras, les cheveux fins ou les cheveux cassants.

Traitement à base de plantes médicinales

Le traitement de l’alopécie à base de plantes médicinales constitue aujourd’hui un recours efficace pour beaucoup de gens qui souffrent de la perte de cheveux. Bien que les progrès de la médecine aient déjà démontré leur efficacité dans le domaine, la médecine naturelle promet également des miracles. Le premier remède proposé en rayon phytothérapie pour soigner la chute de cheveux est le thé vert utilisé en tisane. D’autres espèces se sont aussi avérées très efficaces pour lutter contre le phénomène, à savoir la grande ortie, le palmier de Floride, le pygeum, l’aloe vera, la biotine et le gotu kola.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

2 Avis

  1. Les remèdes cités dans l’article sont à mon avis très efficaces. Il est important de souligner que les remèdes issus de la nature sont rarement inefficaces. En plus, ceux-ci guérissent en profondeur mais ne frôlent pas seulement. De plus, si l’on a recours à des médicaments de l’industrie pharmaceutique, il y a des effets secondaires qui risquent de créer de mauvaises surprises pour l’homme.

Trackbacks

  1. Brahmi | Plantes medicinales, propriétés, bienfaits et vertus

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).