Brûlure


Brûlure
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

La brûlure
Causes de la brûlure
Signes de la brûlure
Traitements par les plantes médicinales

La brûlure

La brûlure est une lésion que produisent la chaleur et certaines substances caustiques sur nos tissus. Les cas les plus graves se rencontrent surtout chez les nourrissons, les jeunes enfants et les sujets âgés, notamment quand la lésion se localise au niveau ou à proximité d’un orifice naturel. En touchant une articulation, elle peut causer l’enraidissement de celle-ci et éventuellement une impotence fonctionnelle. Les brûlures se manifestent à la fois par des signes locaux et généraux. Selon la profondeur des lésions, on distingue six degrés de brûlure.

Causes de la brûlure

La première cause reconnue de la brûlure est le rayonnement d’une chaleur vive, provoqué par le soleil, le feu ou la lumière électrique. Puis viennent en deuxième lieu les gaz et les vapeurs, responsables de brûlure étendue mais généralement superficielle. Certains liquides peuvent aussi causer des brûlures profondes et larges. Plusieurs corps liquides possèdent même une capacité calorique plus considérable que les autres. Ainsi, l’huile et l’eau salée brûlent plus que l’eau nature. Lorsque l’agent responsable de la brûlure est un corps solide, la lésion se limite au point d’application. Elle est donc peu étendue mais profonde. Cependant, lorsque la brûlure doit traverser les vêtements, son ampleur peut s’avérer considérable. Enfin, il existe des substances chimiques qui peuvent engendrer des brûlures sur la peau. Ce sont notamment les acides azotique, sulfurique et phénique ou encore les alcalis tels que l’ammoniaque, la potasse et la chaux vive. Les corps qui entrent en combustion comme le phosphore peuvent également provoquer de véritables brûlots au contact d’une plaie.



Signes de la brûlure

La brûlure de premier degré est caractérisée par une rougeur vive diffuse accompagnée d’une douleur cuisante. Elle est très éphémère et se termine par une desquamation épidermique. Le second degré n’atteint que l’épiderme avec une douleur vive et brûlante. Après quelques heures, des cloques apparaissent avec un contenu clair et limpide. La brûlure du 3ème degré atteint la couche profonde de l’épiderme avec des cloques larges à liquide brun et sanguinolent. Des escarres sèches et insensibles peuvent apparaître. La douleur s’apaise au bout du premier jour, mais réapparaît après la chute des escarres. La brûlure du 4ème degré détruit tout le derme. On observe le même type d’escarres que précédemment mais plus profondes. La peau saine qui la borde est foncée, présentant des plis rayonnés. La brûlure du 5ème degré détruit toutes les parties molles sous-cutanées. Les escarres touchent les aponévroses, les muscles et les tendons. Et enfin, la brûlure du 6ème degré est caractérisée par des lésions qui vont jusqu’aux os. Hormis ces symptômes distinctifs, de nombreux signes communs caractérisent aussi la brûlure. L’on cite surtout la douleur, qui s’accompagne d’accélération du pouls, de sécheresse de la langue, de nausées voire de vomissements. Si la surface brûlée est très étendue, on assistera même à une agitation excessive, une insomnie, un délire, une anurie, pouvant amener vers le décès du sujet.

Traitement par les plantes médicinales

Les méthodes naturelles sont utilisées uniquement en cas de brûlure superficielle, c’est-à-dire au niveau du 1er et du 2ème degré, quelquefois du 3ème aussi selon les cas. L’Aloe vera est la plante anti-brûlure par excellence. Il suffit d’enduire la partie lésée avec la gelée qui se trouve à l’intérieur de la feuille de cette plante. Renouveler l’application plusieurs fois dans la journée. Sinon, il est également possible d’opter pour les pommades à base de ladite plante. Le calendula en baume ou gel est également efficace pour accélérer la cicatrisation en cas de brûlure. L’application peut être renouvelée plusieurs fois par jour.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).