Acouphène


Acouphène
3 (60%) 1 - Avis conso

Aller directement à la partie traitant de :

Acouphènes
Causes de l’acouphène
Symptômes de l’acouphène
Traitements par les plantes médicinales

Acouphènes

L’acouphène fait entendre au patient, souvent de façon permanente, des bruits qui n’existent pas en réalité. Cette sensation est perçue de manière subjective sans qu’il y ait intervention de sons extérieurs. On connaît ces impressions sous le nom de bourdonnements d’oreilles ou sifflements. En général, les acouphéniques sont seuls à entendre les bruits et ils souffrent de cette situation car ils peuvent se sentir isolés. L’acouphène, qui traduit une dysfonction de l’audition, peut être temporaire et disparaître après peu de temps. Il peut être également discontinu ou continu. Dans ce cas, on parle d’acouphène chronique. Il existe deux types d’acouphène. L’acouphène subjectif, dans ce cas, les malades sont les seuls à percevoir les bruits. La deuxième catégorie est l’acouphène objectif où le bruit est également perçu par d’autres personnes. Ce dernier est beaucoup plus facile à traiter que l’autre. L’acouphène ne porte pas atteinte à l’oreille et il ne se présente pas comme une maladie psychologique.

Causes de l’acouphène

Certains troubles du système auditif peuvent causer un acouphène mais de manière générale, l’exposition permanente à des bruits l’engendre également. Les baladeurs, les bruits existants dans quelques milieux de travail sont aussi liés à cette pathologie. Un traumatisme crânien, une entorse cervicale, le stress, la dépression ainsi que le surmenage prédisposent à une perte auditive. La consommation excessive de certains excitants tels que l’alcool, le café ou la drogue est aussi un facteur favorisant l’acouphène. La prise de quelques médicaments comme les antipaludéens, la quinine en l’occurrence, les diurétiques, du genre furosémides, certains médicaments pris en chimiothérapie, peuvent être à l’origine de cette maladie. Les problèmes vasculaires, le diabète ou l’hypertension peuvent la provoquer. Une tumeur située sur le nerf auditif, du sérumen sur le tympan ou l’otosclérose sont aussi des causes responsables de l’acouphène.



Symptômes de l’acouphène

L’acouphène se présente comme une diminution au niveau de l’audition. Le patient peut ressentir une sensation de vertige. Il éprouve des maux de tête et une augmentation de la tension artérielle. Un saignement du nez peut survenir et il perçoit une douleur dans les oreilles. Toutes les sensations liées au bruit sont ressenties de manière désagréable et quelquefois douloureuse. Le sujet entend des bourdonnements, des gazouillis, des tintements, des pulsations, des cliquetis, des jets de vapeur et des sifflements. Ces symptômes sont souvent accompagnés de quelques malaises comme la nausée, la sensation d’avoir les oreilles très bouchées et le patient est sujet à la somnolence. Brutalement, ce dernier ressent une surdité dont il ne pourrait expliquer l’origine. Dans la journée, l’acouphénique supporte plus ou moins son état car le bruit environnant masque son handicap mais la nuit, celui-ci réapparait et avec lui des troubles du sommeil.

Traitements par les plantes médicinales

Pour soigner ce type de trouble auditif, l’utilisation des plantes médicinales est une aide efficace. On peut se servir de l’huile de ricin. Il suffit de mettre quelques gouttes, 2 ou 3 suffisent, dans l’oreille avant de se coucher. Il est conseillé de boucher celle-ci avec du coton pour conserver le produit. Le ginkgo biloba est apprécié pour soulager l’acouphène. Il a une action favorable sur la circulation au niveau de l’oreille. Il a également le pouvoir de réduire l’impression de vertige ressentie par le patient. L’actée noire agit efficacement sur la pathologie. Une combinaison des deux plantes donne un meilleur résultat. La petite pervenche, la mélisse, la ballote ou le millepertuis sont autant de plantes qui entrent de manière satisfaisante, dans le traitement de l’acouphène. Asperges et artichauts font partie des aliments qui améliorent la santé dans la prévention de l’acouphène.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).