Myrrhe (commiphora myrrha)


Myrrhe (commiphora myrrha)
1 (20%) 1 - Avis conso

Aller directement à la partie traitant de :

La Myrrhe
Commiphora myrrha ou Commiphora molmol
Propriétés et bienfaits de la myrrhe
Précautions d’utilisation de la myrrhe

La Myrrhe

La myrrhe est une gomme extraite de l’écorce de l’arbre à myrrhe ou « balsamier » et qui prend souvent une couleur grise ou orangé. Elle est connue sous diverses appellations dont la myrrhe douce, la myrrhe amère, la myrrhe bisabol ou encore la myrrhe heerabol. Dans les préparations médicinales, elle est présentée sous plusieurs formes. On peut en trouver en huiles essentielles, en poudre ou gélule. Cependant, la teinture est généralement la forme la plus employée.

Commiphora myrrha ou Commiphora molmol

Plus connue sous le nom botanique Commiphora myrrha, l’arbre à myrrhe provient de la famille des Burséracées. Le balsamier est un arbuste très épineux pouvant mesurer de 3 à 5 mètres. Il émane une odeur épicée souvent associée à celle d’une odeur animale. Utilisé comme composant de médicament, il est également destiné à la fabrication de parfum. La myrrhe pousse particulièrement sur un sol sec et stérile et de préférence sur un terrain bien exposé au soleil. La plante supporte mal les effets produits par le temps pluvieux. On l’aperçoit surtout dans les zones arides telles que dans les régions Nord-Est de l’Afrique principalement en Somalie et quelquefois dans les provinces de l’Arabique. L’arbre à myrrhe est cultivée soit par bouturage soit par semis, selon la saison.



Propriétés et bienfaits de la myrrhe

La myrrhe est une substance reconnue pour ses propriétés permettant de guérir un bon nombre de maladies. Elle est employée pour traiter les inflammations et les ulcères de la bouche comme les aphtes, les brûlures de la gorge ou encore les gingivites. Elle possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Elle est également très réputée pour son caractère cicatrisant. Elle est utilisée pour le traitement de l’acné ou des irruptions cutanées. La myrrhe est préconisée pour traiter les problèmes d’hémorroïdes et aide les plaies à cicatriser. Par ailleurs, grâce à ses composants acides, dont notamment l’acide acétique, elle est également capable de prévenir les troubles de la sinusite.

Associations

Les bienfaits de l’aloe vera ou de l’huile essentielle de tea tree contre les aphtes.
Le curcuma ou les propriétés du clou de girofle comme anti-inflammatoires et analgésiques.
L’hamamélis ou la vigne rouge pour traiter les problèmes d’hémorroïdes.
L’huile essentielle de rose ou la mauve pour le traitement de l’acné ou les irruptions cutanées.

Précautions d’utilisation de la myrrhe

La myrrhe est fortement décommandée chez les femmes enceintes. La prise de cette plante pendant la grossesse peut être abortive. La myrrhe peut être à la fois utilisée en interne ou en externe. Il est nécessaire de diluer la concentration dans un peu d’eau avant toute utilisation afin d’éviter d’éventuelles brûlures, surtout en cas d’application sur la peau. Pour une utilisation externe, mélanger quelques gouttes avec un peu d’eau, pour une application de 2 à 3 fois maximum par jour. Par contre, pour une utilisation interne, diluer dans 30 ml d’eau pour 10 à 15 gouttes et employer comme rince-bouche. La myrrhe doit toujours être prise avec modération et sans excès. Elle ne doit être administrée que sur l’avis d’un spécialiste.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).