Huile de Monoï (Gardenia Tahitensis)


Huile de Monoï (Gardenia Tahitensis)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile de Monoï
Gardenia Tahitensis
Les diverses applications de l’huile de Monoï
Conseils d’emploi de l’huile de Monoï

Huile de Monoï

Deux principales substances entrent dans la fabrication de l’Huile de Monoï. Les fleurs du Tiare sont cueillies en boutons. Elles seront utilisées immédiatement après leur récolte ou au plus tard le lendemain. L’huile de coprah, obtenue par pression de l’amande des noix de coco, constitue l’autre ingrédient. On mélange un litre d’huile de coco avec 10 fleurs de Tiare. Une macération des fleurs pendant au moins une dizaine de jours est indispensable. L’huile de Monoï sera prête au bout de ce temps. Associée à d’autres essences, vanille, santal, frangipanier ou ylang-ylang, elle donne diverses effluves. Tanins, saponosides, flavonoïde, salicylate de méthyle, acide benzoïque et glucides en sont les principaux composants.

Gardenia Tahitensis

On connaît le Tiare sous son nom botanique  »Gardenia tahitensis ». Cet arbre ne pousse qu’en Polynésie et il appartient à la famille des Rubiacées. Il aime le sol riche en humus ou corallien. La floraison se passe de septembre en avril et une bonne odeur douce se dégage des fleurs. Celles-ci peuvent être utilisées en parfumerie. L’arbre donne très rarement des fruits et porte des feuilles persistantes de couleur vert foncé.



Les diverses applications et propriétés de l’huile de Monoï

L’huile de Monoï est un excellent anti-inflammatoire grâce à ses composants. Elle est également un antiseptique et un antiviral efficace. Le produit peut servir pour les soins du corps et aussi du visage. Elle a un pouvoir hydratant et assouplissant sur la peau. Cet extrait végétal protège l’épiderme des effets du soleil et des intempéries. Il peut participer activement au bronzage mais il est seulement efficace sur une peau déjà hâlée. Une application régulière du produit sur la peau donne à celle-ci un aspect velouté et la rend douce et satinée. L’huile de Monoï est également utilisée comme bain d’huile sur les cheveux. Ces derniers retrouvent éclat et brillance. L’huile a un pouvoir réparateur sur les cheveux abîmés et fourchus et elle s’avère être un bon anti-pelliculaire. Si on utilise l’huile à l’état pur, elle donne de très bons résultats. Sur certaines plaies, elle a un effet cicatrisant étonnant et elle ne permet pas l’apparition de croûtes.

Quelques conseils d’emploi de l’huile de Monoï

Lorsqu’on vient d’enduire son corps avec de l’huile de Monoï, l’exposition au soleil n’est pas conseillée. L’huile n’a pas le pouvoir de protéger la peau contre les effets des ultraviolets. Par la présence des acides gras dans l’extrait huileux, il se solidifie quand il est exposé à une température de près de 20°C. Pour le réutiliser, on met le flacon dans de l’eau chaude et l’huile redevient fluide, prête à l’emploi. Il faut laisser le produit hors d’atteinte des enfants car il ne s’ingère pas.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).