Huile de Coco (Cocos nucifera)


Huile de Coco (Cocos nucifera)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile de Coco
Cocos nucifera
Propriétés et bienfaits de l’huile de Coco
Précautions d’utilisation de l’huile de Coco

Huile de Coco

Le cocotier appartient à la famille des palmiers dits Arécacées. Son huile est obtenue à partir de sa pulpe après une période de pression à froid. Cette dernière a une forme gélatineuse. Elle est d’ailleurs comestible. Pour obtenir l’huile de coco, il faut utiliser de la pulpe fraîche car arrivée à maturité, elle devient solide et blanchâtre. C’est une huile à aspect moelleux et consistant. Elle possède en général une couleur blanche qui lui est spécifique, d’où son appellation, « beurre de Coco ». Cette huile s’utilise tout aussi bien en cuisine qu’en cosmétique.

Cocos nucifera

Le Cocos nucifera est le nom botanique attribué au cocotier. L’origine de cette espèce de palmier reste encore à déterminer. Actuellement, on le retrouve particulièrement en Afrique et dans l’océan indien. Il apprécie ainsi les régions intertropicales humides. Il possède un long tronc couronné de feuilles dont les racines peuvent facilement atteindre 5 mètres. Cet arbre donne un fruit nommé « noix de coco ». Cette plante peut vivre jusqu’à un siècle et il en existe plusieurs variétés.



Propriétés et bienfaits de l’huile de Coco

L’huile de Coco est une huile au parfum naturel, très agréable. Elle s’avère être très apaisante et nourrissante. Son utilisation dans la fabrication de savon est très courante en vertu de son odeur et sa propriété hydratante. Ce produit est indiqué dans le traitement des peaux abîmées ou sèches, des crevasses et des gerçures. Mais c’est une huile à multiples fonctions. Présentée en liquide ou en beurre, elle sert à hydrater le corps. Elle est également utile comme après-soleil ou en huile de bronzage. Les peaux extrêmement sensibles seront particulièrement chouchoutées avec cette huile. La forte présence d’acide laurique dans cette matière grasse la rend essentielle dans différentes recettes cosmétiques. On la retrouve notamment dans des produits spécifiques pour soigner la chevelure tels que le shampoing, l’après-shampoing ou la crème nourrissante. Tout type de cheveux s’y retrouve, des plus secs aux normaux en passant par les crépus.

Précautions d’utilisation de l’huile de Coco

L’huile de Coco doit être gardée au sec, loin de la lumière. En effet, elle se solidifie à une température trop fraîche. Toutefois, ce résultat n’a aucune influence sur sa qualité mais plutôt dans le confort d’utilisation. D’ailleurs, si l’huile se durcit, on peut la réchauffer au bain-marie ou sous l’eau tiède. Quant à son emploi, elle peut rester pure ou être combinée avec d’autres huiles végétales ou essentielles. L’usage doit être limité à deux fois par jour pour le traitement des gerçures, des peaux sèches ou des crevasses. Pour la chevelure, il faut l’accompagner d’un massage et respecter le temps de pose d’une dizaine de minutes.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).