Huile essentielle d’Acora Calamus (Acorus calamus)


Huile essentielle d’Acora Calamus (Acorus calamus)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle d’Acora Calamus
Acorus calamus
Vertus de l’huile d’Acore calamus
Précautions d’emploi de l’huile d’Acore calamus

Huile essentielle d’Acora Calamus

On obtient l’huile essentielle d’Acora Calamus par distillation à la vapeur d’eau des racines ou rhizomes de la plante. Elle est d’une couleur jaune tirant un peu vers l’orangé et dégage une odeur assez épicée. L’extrait se conserve loin de la lumière, de la chaleur et dans un lieu sec. Il est recherché pour ses vertus médicinales et aromatiques. Il est également très prisé en parfumerie. La Sibérie, l’Inde et le Japon sont les plus grands utilisateurs de l’huile d’Acore Calamus. Cette dernière contient du camphre, de la saponine, de l’asaron, quelques substances amères et de la vitamine C. Mucilage et tanins font également partie des principaux composants de l’huile.

Acorus calamus

Désignée sous le nom scientifique d’Acorus calamus, la plante appartient à la famille des aracées. Elle vient notamment du Népal. Elle porte des fleurs jaunâtres groupées en épis et dont la floraison a lieu en été. Son feuillage, de couleur vert tendre, est très épais et persistant. Froissées, les feuilles dégagent une odeur agréable rappelant celle de la mandarine. Cette plante ne dépasse pas 1 mètre de hauteur. Sur le sol européen, elle ne donne pas de fruits. L’Acorus calamus ne demande pas d’attention particulière car elle pousse abondamment sur un sol marécageux. La plante peut servir à clarifier les eaux des bassins et elle est bénéfique pour la faune aquatique. Elle est recherchée pour ses vertus médicinales surtout pour son pouvoir épuratif.



Vertus de l’huile essentielle d’Acore calamus

Cette huile s’emploie pour traiter les troubles gastriques, en particulier les brûlures de l’estomac, grâce à son pouvoir anti-inflammatoire. Elle peut réguler aussi l’acidité stomachique et agit efficacement sur la dyspepsie. Ce produit passe pour un excellent stimulant de la sécrétion de la salive. Il aidera donc idéalement à améliorer la digestion. Pour les personnes victimes d’anorexie, la prise de l’huile essentielle d’Acore calamus est tout indiquée. Le produit constitue un bon hypertenseur et entre dans le traitement des douleurs rénales provoquées par une indigestion. L’huile essentielle d’Acore calamus a des effets positifs sur les cystites et les goutes. De par sa propriété antispasmodique, elle peut soigner les bronchites asthmatiformes. En cas de nervosité ou d’angoisse, on prend quelques gouttes de l’huile, les humer. Après quelques instants, les vertus relaxantes de l’huile agissent et apportent apaisement et sérénité. Elle agit aussi sur le système cardiaque et s’avère être un très bon régulateur du cerveau. On utilise encore cet extrait huileux comme un bactéricide puissant. Cette vertu fait de l’huile un composant indispensable dans la fabrication de certaines pâtes dentifrices. Associée à d’autres huiles végétales ou essentielles, elle constitue une huile de massage parfaite. En Afrique, on soigne les maladies de certaines plantes, entre autres le maïs et le manioc par l’huile essentielle d’Acore. Elle était employée aussi pour donner plus d’arômes à quelques bières et liqueurs.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle d’Acore calamus

L’huile essentielle d’Acore calamus n’est pas indiquée pour une application dans les yeux et sur les muqueuses. Elle ne sera pas non plus inoculée dans les oreilles pour traiter les conduits auditifs. On ne l’introduit surtout pas dans les narines. De par ses composés naturels, comme le linélol, la prise du produit peut provoquer des allergies chez certains sujets. On ne le prescrit pas aux femmes enceintes car il est fortement abortif. Le bêta asarone est le responsable de cette manifestation. Les enfants en bas âge ne le supportent pas également. Pour une utilisation de longue durée, le risque d’attraper un cancer de la peau n’est pas à écarter. Un surdosage confère à l’extrait d’importants effets neurotoxiques.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).