Huile essentielle de pamplemousse (Citrus maxima)


Huile essentielle de pamplemousse (Citrus maxima)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Description générale de l’H.E. de pamplemousse
Citrus maxima, Citrus grandis ou Citrus decumana
Propriétés et bienfaits de l’H.E. de pamplemousse
Précautions d’utilisation H.E. de pamplemousse

Description générale de l’H.E. de pamplemousse

L’huile essentielle de pamplemousse dégage une senteur agréablement citronnée et fraîche. Son extraction se fait par une expression à froid du zeste. À l’issue de cette opération, l’on obtient un liquide huileux de couleur jaune. L’essence est constituée à 95% de limonène. Le reste de ses composants sont le myrcène, à 2% au maximum, l’alpha-pinène à 0,60%, 0,28% de sabinène, entre autres composants chimiques tels que le linalol, la decanal, le nonalal, le néral, le géranial, l’alpha-terpinéol et le béta-caryophyllène. Ces composants thérapeutiques lui attribuent ses différentes vertus.

Citrus maxima, Citrus grandis ou encore Citrus decumana

Le pamplemousse vient de l’Asie du Sud-Est. De la famille des rutacées, qui recense les agrumes tels que le citron, la mandarine et l’orange, il est de couleur verdâtre, rosée ou jaune et ses fleurs sont blanches. Les plantes de cette famille ont comme caractéristique générale de présenter des glandes à huile essentielle que l’on peut voir à l’œil nu avec leurs points translucides. Le pamplemousse est généralement composé d’une moyenne de 17 quartiers qui contiennent tous des pépins. Il est scientifiquement nommé Citrus maxima, Citrus decumana ou encore Citrus grandis. Etymologiquement, le mot « pamplemousse » renvoie au néerlandais « pompelmoes » qui signifie gros et citron. Le pamplemousse est souvent confondu avec le pomelo qui désigne une espèce hybride entre l’oranger et le pamplemoussier. Ils appartiennent au même genre de Citrus, mais la différence réside dans l’espèce. Les fruits du pomelo possèdent une écorce mince et présentent une douzaine de quartiers en moyenne.



Propriétés et bienfaits de l’huile essentielle de pamplemousse

L’huile essentielle de pamplemousse est un tonifiant, elle revitalise le corps et l’esprit. Elle est idéale pour revigorer les personnes atteintes d’un soudain coup de fatigue et régule le système nerveux en réduisant le stress et l’angoisse. L’huile essentielle de pamplemousse soulage la dépression en évacuant les pensées négatives et autres toxines mentales. Elle désintoxique le corps et draine les reins ainsi que le foie, ce qui lui permet de réguler le poids de l’individu. Les toxines du corps sont évacuées grâce à ses soins. Ses qualités purifiantes et diurétiques lui confèrent un rôle d’accompagnement dans les traitements afférents à la surcharge pondérale. L’essence remédie à la rétention d’eau et à la cellulite. L’huile essentielle de pamplemousse sert également de stimulant digestif et d’apéritif. Elle favorise l’appétit. Ses actions positives sur les peaux grasses ont aussi déjà été prouvées. Les composants actifs de l’huile lui confèrent une vertu anti-chute de cheveux. En termes de cuisine, l’extrait parfume bien les desserts, une seule goutte sera à ajouter dans une cuillerée à soupe de miel.

Précautions d’utilisation de l’huile essentielle de pamplemousse

Il est interdit d’utiliser l’huile essentielle de pamplemousse lors des trois premiers mois de grossesse ou chez un enfant de bas âge, sauf si un médecin spécialiste le recommande. Après un massage ou une simple application cutanée, il convient de toujours se laver correctement les mains. Pour des cas accidentels d’absorption, il faut ingérer de l’huile grasse telle que l’huile de tournesol ou l’huile d’olive pour atténuer l’effet puissant de l’huile essentielle. Il faut ensuite consulter un spécialiste pour éviter un risque d’empoisonnement. L’huile essentielle de pamplemousse affiche une concentration puissante, il faut la tester avant de l’utiliser. Photosensibilisante, elle n’est pas recommandée avant une exposition au soleil. L’huile essentielle pure de pamplemousse ne doit pas être appliquée sur les zones sensibles telles que les parties génitales et anales, le conduit auditif, les yeux et le nez. En cuisine, il convient de ne jamais la chauffer à plus de 45°, la mettre plutôt en finition de la cuisson. Le pamplemousse peut intéragir avec certains traitements allopathiques, consulter votre médecin avant de l’employer sous quelques formes qu’il soit.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).