Huile essentielle de genièvre (Juniperus communis)


Huile essentielle de genièvre (Juniperus communis)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Huile essentielle de genièvre
Caractéristiques du genévrier
Bienfaits de l’huile essentielle de genièvre
Mode d’utilisation de l’huile essentielle de genièvre

Généralités sur l’huile essentielle de genièvre

La plupart des grandes civilisations antiques dont les Égyptiens, les Romains ou les Grecs ont toutes connu les vertus du genévrier, cette plante arbustive qui pousse sur les sols calcaires et qui produit des baies bleues violacées appelées communément le genièvre. Réputée pour ses qualités diurétiques, digestives, musculaires et rhumatismales, l’huile essentielle de genièvre est aujourd’hui très demandée dans les rayons aromathérapeutiques. Elle s’obtient par distillation à la vapeur d’eau des baies vertes séchées et présente une apparence liquide mobile incolore ou jaune clair, non soluble dans l’eau. L’essence s’utilise en huile de massage, en bain, en gargarisme ou encore en inhalation. Ses principaux constituants sont le sabinène, l’alpha-pinène, le germacrène, le béta-myrcène, le limonène et le 4-terpinéol. L’huile essentielle de genièvre se caractérise aussi par une odeur balsamique, douce et fraîche et est souvent présentée dans un petit flacon de 15ml.

Les caractéristiques du genévrier

Le genévrier, également connu sous son appellation scientifique « Juniperus communis », est un arbuste de 3 à 4 mètres de hauteur en moyenne, mais pouvant atteindre jusqu’à 10 mètres dans certaines régions. Il s’agit d’une plante épineuse qui pousse notamment sur les sols calcaires d’Europe, visible dans toutes les parties de la France depuis l’étage collinéen jusqu’au subalpin. Le genévrier se caractérise par son écorce rugueuse, ses feuilles persistantes et pointues ainsi que par ses baies de couleur bleue violacée. Si les jeunes pousses, très tendres, sont utilisées pour accompagner les salades, celles séchées donnent des arômes exceptionnels en infusion. La partie de la plante la plus utilisée reste toutefois la baie. Depuis longtemps, ce petit fruit en forme de cône constitue un excellent condiment, particulièrement apprécié pour ses vertus digestives. Certains pays européens l’emploient aussi dans la fabrication de la bière et de diverses boissons alcoolisées, mais le genévrier est surtout connu pour son huile essentielle, extraite de ses baies sèches.



Les bienfaits de l’huile essentielle de genièvre

L’huile essentielle de genièvre a de nombreuses qualités thérapeutiques. Parmi elles figure des propriétés diurétiques, dépuratives et astringentes qui en font un excellent remède contre les maladies rhumatismales, articulaires et musculaires. L’essence agit contre les cellulites en purifiant le sang et en favorisant la circulation sanguine. Elle constitue également un catalyseur efficace, que les instituts de beauté emploient notamment en massage pour les régimes amincissants. L’huile essentielle de genièvre est aussi reconnue pour ses qualités antiseptiques et cicatrisantes. Ces caractéristiques lui permettent de guérir certaines dermites telles l’acné, l’eczéma ou la séborrhée et l’infection urinaire. De par sa vertu expectorante, nombre de personnes l’utilisent aussi pour lutter contre la grippe, la bronchite, la toux et l’hémorroïde. Elle constitue également un bon décontractant musculaire qui calme les nerfs et l’anxiété en cas de fatigue. L’huile essentielle de genièvre présente des propriétés cosmétiques en agissant contre la chute des cheveux.

Mode d’utilisation de l’huile essentielle de genièvre

L’huile essentielle de genièvre s’emploie en application externe et interne. Elle s’utilise en massage, en bain, en inhalation, en gargarisme, en infusion ou en cataplasme suivant les maux à guérir. Notamment dans le cas d’hémorroïdes, on l’utilise essentiellement en bain de siège ou sous forme de crème. Pour les dermatoses, il faut l’appliquer en compresse sur les parties à soigner. Ajouter de l’huile essentielle de genièvre dans l’eau du bain est très efficace pour décontracter, tout en veillant à ne pas y ajouter plus de 10 gouttes au risque de provoquer des irritations de la peau. Effectivement, l’huile pure ne doit pas être directement appliquée sur l’épiderme. Il faudra la diluer avec d’autres substances comme de l’huile végétale ou du shampooing avant son utilisation. L’huile essentielle de genièvre est fortement déconseillée aux femmes enceintes, en période d’allaitement et aux enfants de moins de 3 ans.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).