Frêne (Fraxinus excelcior)


Frêne (Fraxinus excelcior)
1 (20%) 2 - Avis conso

Aller directement à la partie traitant de :

Généralités sur le frêne
Fraxinus en botanique
Vertus thérapeutiques du frêne
Précautions d’usage du frêne

Le frêne, généralités

Le frêne, appelé aussi Quiquina d’Europe, frêne élevé ou frêne blanc est un arbre qui pousse en grande partie dans les forêts d’Europe. Comptant pas moins de 60 espèces connues à travers le monde, cet arbre au bois souple et clair appartient au genre Fraxinus et à la famille des Oléacées. La plante se caractérise par un excellent système d’absorption de la lumière, ce qui lui permet une croissance très rapide. Ce grand arbre possède des racines pivotantes et une longue tige couverte d’écorce grisâtre et pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur. La tige comporte des ramifications qui comprennent des bourgeons et des feuilles décussées disposées en vis-à-vis. Le frêne produit de petites fleurs de couleur jaune verdâtre et des fruits de forme allongée, regroupés en grappes tombantes. Il apprécie les régions ensoleillées à climat tempéré mais aussi le sol argileux et profond.

Le frêne, appellation botanique

Vu que le frêne existe sous plusieurs espèces, on lui attribue plusieurs dénominations scientifiques comme le « Fraxinus excelcior », « Fraxinus angustifolia », ou encore « Fraxinus ornus ». Le frêne contient des irodoïdes, des fraxosides, des acides phénols et des flavonoïdes, faisant de l’arbre un excellent diurétique. La couleur du bois de frêne varie du brun clair au blanc nacré. La plante sert d’élément de base dans la fabrication de frênette, une boisson rafraîchissante qui accroîtrait la longévité. Les principales régions productrices de cette liqueur sont la Normandie, la Belgique et la région nord de la France. Le frêne peut également servir d’arbre d’ornement avec ses feuillages variés, panachés, ou à port pleureur par exemple.



Le frêne, principales vertus thérapeutiques

Le frêne est très convoité pour ses vertus médicinales inégalées. Le frêne élevé figure parmi les espèces les plus recherchées, pour des fins phytothérapeutiques. Il constitue l’un des arbres les plus utilisés dans les laboratoires pharmaceutiques, après le bouleau et le tilleul. Son écorce et surtout ses feuilles caduques comportent des éléments – rutoside, tanins, hétérosides coumariniques –, indispensables dans la lutte contre les infections urinaires, les rhumatismes, l’arthrose, les gouttes et différentes formes d’inflammation. Ceci s’explique notamment par la présence abondante de mannitol et de sels de potassium dans les feuilles de frêne. Les éléments contenus dans la plante aident à atténuer la rétention d’eau et à éliminer les déchets toxiques présents dans l’organisme humain. L’on décèle également dans les feuilles de frêne des mucilages qui font de l’arbre un excellent laxatif. Ces composants sont également connus comme étant un capteur de radicaux libres permettant une meilleure protection tissulaire, notamment dans les articulations.

Associations

Contre les infections urinaires les propriétés du cranberry.
Contre les douleurs d’arthrose et de rhumatismes les gélules d’acide hyaluronique.
Contre la rétention d’eau les propriétés de la vigne rouge ou les vertus de la piloselle.
Les bienfaits du café vert du thé vert pour éliminer les déchets de l’organisme.
Les vertus du goji contre le vieillissement précoce et les radicaux libres.

Le frêne, mode et précautions d’emploi

Utilisées en infusion, les feuilles du frêne apportent des effets purgatifs et diurétiques remarquables. La plupart du temps, l’administration de cette plante médicinale, sous quelque forme que ce soit est exclusivement réservée aux adultes. Avant toute prise, demander l’avis de son médecin qui saura prescrire la posologie et la fréquence correspondantes au poids, à l’âge ainsi qu’à l’état de santé de la personne.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).