Huile essentielle d’ail


Huile essentielle d’ail
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :
Huile essentielle d’ail
L’ail, une plante qui vient du froid
Bienfaits de l’Huile essentielle d’ail
Précautions Huile essentielle d’ail

Huile essentielle d’ail

L’huile essentielle d’ail est extraite du bulbe de la plante. L’entraînement à la vapeur d’eau est la technique adoptée pour l’extraction, qui se fait par distillation complète. Le composé se présente avec l’odeur caractéristique de la gousse d’ail. De couleur jaune, il s’agit d’un liquide mobile contenant principalement de l’allyl et des sulfures. L’huile essentielle d’ail constitue un concentré de principes qui font du bien à la santé. Qu’elle soit utilisée en interne ou en externe, elle présente un grand nombre d’applications qui touchent pratiquement toutes les fonctions de l’organisme, depuis la digestion à la respiration, en passant par les fonctions éliminatoires. Mieux, l’huile essentielle d’ail aide à prévenir nombre de manifestations.

L’ail, une plante qui vient du froid


L’ail, duquel l’on extrait cette huile essentielle, est connu depuis des millénaires. Les botanistes désignent cette plante par Allium sativum. Les origines de l’ail se trouvent dans les steppes d’Asie Centrale. Cette plante à bulbe est notamment issue des plaines du Kazakhstan. Dans son milieu naturel, l’ail se présente comme une touffe d’herbe. La plante n’a pas besoin de grands soins, mais n’en est pas moins très résistante. De la Chine à l’Égypte et du Rome antique à la Grèce, les différentes cultures découvrent vite dans cette bulbe des vertus inestimables. Chacune en domptera l’utilisation et la perpétue à travers les âges. L’on compte à l’ail quelques 500 espèces.



Les bienfaits de l’huile essentielle d’ail

L’huile essentielle d’ail présente de nombreuses indications thérapeutiques. Sur la sphère digestive, elle agit comme un anti-septique au niveau des intestins et de l’estomac. Elle convient aux personnes qui souffrent de nausées et est indiquée pour prévenir ou soulager les ballonnements et les flatulences. Tout ce qui est lourdeur ou spasme au niveau de l’estomac et des intestins pourra vite passer par le recours à cette huile. L’huile essentielle d’ail constitue un antibiotique parfaitement naturel. Les bactéries et virus mis en cause dans les infestions intestinales ou urinaires cèdent facilement à son action. Sur la sphère urinaire et génitale, cette huile fait des merveilles sur nombre d’infections, depuis les cystites et les inflammations de la vessie jusqu’aux muguets et autres mycoses vaginales. L’huile essentielle d’ail sera le parfait complice contre les petits et grands maux de l’épiderme. De la simple piqûre d’insectes à la gale, rien ne lui résiste. Elle est préconisée autant pour traiter les durillons et les verrues que pour faire le haro sur les mycoses. Les peaux à tendance acnéique lui seront reconnaissantes pour ses vertus astringentes et cicatrisantes. Sur l’appareil respiratoire, l’huile essentielle d’ail apportera un grand soulagement en cas de toux grasses. Tout ce qui est congestion des voies respiratoires ou infection des bronches trouve une réponse adaptée dans ce broncho-dilatateur naturel. Les personnes tensionnaires apprécieront également l’effet hypotenseur de ce produit. Fluidifiante pour le sang, l’huile essentielle d’ail favorise une meilleure circulation et prévient la formation des dépôts sur la paroi des vaisseaux. Elle soulage aussi les sujets qui développent des symptômes d’arythmie ou de tachycardie.

Quelques précautions pour mieux en profiter

Une grande précaution s’impose toutefois dans le recours à l’huile essentielle d’ail. Il faut notamment bien se renseigner sur la dilution à utiliser car les principes actifs sont très puissants. À trop forte concentration, l’huile est dermo-abrasive. Doubler de prudence pour les soins portant sur la partie génitale, connue pour la fragilité de sa peau. Plus généralement, les sujets à peau sensible devraient faire très attention et en doser soigneusement l’usage, en termes de fréquence. L’on devrait s’en passer chez les sujets très jeunes. Penser à diluer l’huile essentielle d’ail dans une dose d’huile végétale et ne pas y recourir sous forme pure.

ail


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags :

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).