Bigaradier (Citrus aurantium)


Bigaradier (Citrus aurantium)
Noter cet article

Aller directement à la partie traitant de :

Bigaradier, néroli ou orange amère
Citrus aurantium en botanique
Agrume aux vertus calmantes
Bigaradier, l’usage optimal

Le bigaradier, un plant d’agrume pas comme les autres

Le bigaradier figure dans la liste des plantes aux multiples vertus. Tout est apparemment bon dans cet arbre à agrumes, les fruits, les fleurs comme les feuilles. C’est donc sans surprise qu’on retrouve l’une ou l’autre partie de la plante à la cuisine, dans les laboratoires des parfumeurs et dans les rayons des phytothérapeutes. Ces derniers apprécient surtout la feuille de cet arbre aux origines indiennes, à laquelle l’on prête des vertus adoucissantes, mais surtout calmantes. La plante est aussi connue sous l’appellation de néroli ou d’orange amère et elle est appréciée comme plante d’ornement des patios ou des vérandas.

Reconnaître un bigaradier

Le Citrus aurantium, comme le nomment les botanistes, apparaît dans la famille des Rutacées. Venu de l’Inde, c’est un arbre qui peut atteindre 5 à 10 mètres de haut. Les amateurs l’utilisent souvent comme porte-greffe. Supportant les températures très fraîches, jusqu’à moins 10 degrés, l’arbre a su s’adapter à nos climats, depuis son introduction à l’époque des Croisades. Les fleurs très parfumées sont blanches, on en extrait la fameuse eau de fleur d’oranger. Les feuilles sont de forme ovale. Les fruits, que l’on peut cueillir de décembre à janvier et appelés bigarades, sont très amers mais font d’excellentes marmelades.



Un plant d’agrume aux vertus calmantes

L’eau de fleur d’oranger extraite des floraisons du bigaradier est réputée, depuis toujours, pour ses vertus calmantes. Un extrait, dans le fameux lait au miel, est un remède naturel et délicieux contre les difficultés à s’endormir. Les feuilles du bigaradier présentent cette même propriété en plus d’être adoucissante. Elles entrent ainsi dans la préparation de formules émollientes pour la peau. Parlant de leur caractère sédatif, il a l’avantage de ne pas donner lieu aux effets secondaires des principes actifs souvent utilisés dans le traitement de l’insomnie. Les feuilles de bigaradier sont associées à la valériane, pour un effet calmant encore plus efficace, sur les sujets ayant une tendance à l’agitation nocturne. Elles sont sollicitées, pour soulager les personnes présentant des symptômes d’accélération du rythme cardiaque. Le bigaradier est alors associé à l’aubépine. Le bigaradier stimule l’appétit. Ce qui explique d’ailleurs la présence de cette plante dans la formulation de certains apéritifs. C’est aussi un tonique naturel. Il ne faut pas négliger ses propriétés antispasmodiques, qui seront appréciées des personnes sujettes aux crampes d’estomac et à d’autres spasmes digestifs.

Un usage optimal

Les formes d’usage du bigaradier ne prédisposent à aucun effet incommodant. La plante agit tout en douceur. Toutes les catégories de personnes peuvent y recourir sans risque et profiter de ses bienfaits, tout naturellement.


 

About Danie Poiret

Parcours professionnel - Journaliste indépendant de 2010 à aujourd'hui. Formation : Médecine douce, Psychonomie, Accompagnement sportif. École Européenne d'Herboristerie (EEH). Formation massage Ayurvédique indien et Shiatsu japonais à Montréal province de Québec au Canada en 2014.


Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , , ,

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).