Curcuma : est-il le premier rempart contre le cancer ?


La médecine ayurvédique considère le curcuma comme premier rempart contre le cancer, a-t-elle raison ? Où en est la recherche ?

Curcuma l’épice anti-cancer
Kour Koum, qui est-il ?
Prévention Cancer : les bienfaits du curcuma
Un allié précieux pour la lutte contre le cancer ?
Les études scientifiques: les propriétés de la curcumine
Consommation du curcuma
Curcumine : augmenter sa biodisponibilité ?
Avis du curcuma contre le cancer
Effets secondaires et contre-indications
Où trouver et acheter du curcuma de bonne qualité ?
Avis et indications clients

Curcumine l’arme anti-cancer du curcuma

Le curcuma et ses propriétés anticancéreuses sont connues depuis des temps anciens dans la médecine ayurvédique.
Il est dans la médecine indienne l’un des aliments imbattable pour prévenir et combattre le cancer.
Le principal ingrédient actif de l’aliment anticancer est la curcumine, c’est elle qui donne aux rhizomes la couleur jaune vif distinctive.
Parmi les épices, le curcuma est souvent utilisé comme colorant jaune pour colorer et parfumer les plats, il est aussi l’un des ingrédients populaires de la poudre de curry.
Avec des propriétés curatives inhabituelles, le curcuma est apprécié par la médecine indienne ancienne.
Aujourd’hui, de nombreuses études scientifiques ont réussi à identifier les propriétés du curcuma pour l’élimination des substances cancérigènes.
En effet, d’après certains chercheurs, certaines substances du curcuma peuvent être efficaces pour bloquer le cycle cellulaire et la prolifération de divers types de cellules cancéreuses et même provoquer leur autodestruction (l’apoptose, la mort).
Sa consommation serait aussi idéale pour améliorer l’efficacité de nombreux médicaments de chimiothérapie et radiothérapie.

Curcuma qui est-il ?

Curcuma Longa appartient à la famille Zingiberaceae (la même famille du gingembre) plante vivace qui est principalement cultivée en Inde et en Asie du Sud-Est.
Le nom « curcuma » vient d’un ancien dialecte indien qui signifie «Kour Koum» il est également très connu sous le nom de safran des Indes.
La racine et rhizome (la tige souterraine) de la plante sont le plus souvent séchés et broyés. La poudre ainsi obtenue est utilisée dans la cuisine, seule, ou souvent en tant qu’ingrédient principal du curry indien, ce dernier contient environ 2 % de curcumine.
Mais évidemment, le curcuma peut également être utilisé frais.
La curcumine est l’ingrédient actif le plus intéressant dans le curcuma, car si vous ne le savez pas déjà, vous le découvrirez dans la lecture.
En effet, il existe de nombreuses études qui ont prouvé les propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires et anticancéreuses en particulier des composants du curcuma.



Aliments Anti-cancer : que disent les scientifiques ?

Curcuma avec la pipérine

Curcuma avec la pipérine

Au cours des cinq dernières années, des investigations intensives ont été effectuées avec minutie, il a été publié plus de 500 recherches sur les propriétés thérapeutiques du curcuma.
Énormément d’analyses suggèrent que le curcuma est un ingrédient alimentaire préventif utile contre les maladies inflammatoires mais aussi un nouvel espoir dans le traitement du cancer.
Dans plusieurs études indépendantes en ce qui concerne les propriétés anti cancer du curcuma, il en ressort que la curcumine serait potentiellement utile pour le traitement de cinq types de cancer :
-cancer du côlon;
-cancer du sein;
-cancer de la prostate;
-cancer du poumon;
-cancer de la peau.

Pendant ces tests, plusieurs mécanismes d’action ont décrit l’activité antitumorale de la curcumine :

-Blocage de la prolifération des cellules tumorales
-Induction de l’apoptose (mode de mort cellulaire)
-Arrêt de l’invasivité et des métastases
-Inhibition des cellules normales en cellules cancéreuses
-Suppression de l’inflammation.
Le blocage du gène COX-2 et 5-lipoxygenase des molécules d’adhérence cellulaire, des cytokines inflammatoires, des récepteurs de croissances cellulaires, du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGF) et du facteur général de transcription, sont étroitement liés à l’activité antitumorale de la curcumine, d’après les recherches.

Curcuma, un allié précieux pour la lutte contre le cancer ?

L’une des premières études sur les propriétés du curcuma comme anticancer a eu lieu dans les années 1970, un groupe de chercheurs indiens a démontré son effet hypocholestérolémiant (baisse du cholestérol ou des triglycérides) chez les cobayes.

Aggarwal et ses recherches sur la curcumine

Il y a environ 20 ans, Bharat B. Aggarwal, un biochimiste indien-américain, professeur au département d’immunologie clinique de bioimmunothérapie et de thérapeutique expérimentale à l’université du Texas MD Anderson centre du cancer à Houston, au Texas, dont les recherches ont été les domaines des cytokines, le rôle de l’inflammation dans le cancer, et les effets anti-cancéreux des épices et des plantes médicinales, en particulier ceux de la curcumine (un composant chimique de l’épice curcuma ) fut le premier à faire des tests sur le TNF (facteur de nécrose tumorale) une cytokine impliquée dans l’inflammation systémique.
D’après Bharat B. Aggarwal, l’activité de certaines cytokines, telles que le TNF et le facteur de transcription NF kappa B, a été rapidement bloqué avec l’aide de curcumine.
D’après lui, la curcumine possède la capacité d’inhiber ces facteurs et d’empêcher la réplication de la propagation des cellules cancéreuses.

Les propriétés de la curcumine lors des recherches contre le cancer (selon certains chercheurs)

Cancer du côlon

Prévenir le cancer

Prévenir le cancer

Le curcuma a été testé chez l’homme pour la prévention des polypes du côlon. Un traitement de six mois avec des suppléments de curcuma et piperine a montré une très grande efficacité dans ce cas.
La curcumine a également montré un effet positif sur cette tumeur dans des études en laboratoires.
Il a été prouvé que la curcumine a une action spécifique sur la neurotensine, une hormone gastro-intestinale étroitement liée à la production d’une protéine inflammatoire impliquée dans la genèse et les métastases du cancer collatéral.
Environ un tiers des cancers du côlon ont des récepteurs pour cette hormone.
Selon les chercheurs, la curcumine peut être une aide efficace dans la prévention et le traitement de cette forme de cancer.

Le cancer de la prostate

l’Inde est le pays où l’on consomme le plus le curcuma, il est aussi le pays où l’on retrouve la plus faible incidence de cancer de la prostate.
Dans une récente étude sur des souris, il a été constaté que la curcumine et l’association de légumes crucifères (brocoli, chou-fleur, choux de Bruxelles) pouvait avoir une action préventive importante sur le cancer de la prostate.

Le cancer du poumon

Selon une étude, le curcuma serait un espoir pour les patients atteints de mésothéliome, un cancer qui affecte les poumons.
Des chercheurs de Francfort déclarent que le curcuma aurait la capacité de ralentir l’action destructrice du mésothéliome.
La curcumine pourrait augmenter les niveaux de protéines et inhiber le facteur de transcription STAT3, responsable de favoriser la croissance cellulaire.

Le cancer du pancréas

Après avoir mené des études en laboratoire, certains chercheurs américains japonais pensent que la curcumine peut aider à prévenir et peut-être même être utile dans le traitement de ces tumeurs.

Cancer du sein

Des études ont montré que le curcuma a un effet positif en particulier contre les métastases du cancer du sein.
La curcumine réduit de manière significative la dissémination métastatique du cancer du sein.
Une autre étude à Munich a montré que la curcumine inhibe de façon statistiquement significative des métastases à la fois du sein (cancer du sein) mais aussi du cancer de la prostate.

Cancer du col de l’utérus

Des scientifiques de l’Institut de cytologie et d’oncologie préventive ont récemment découvert que la curcumine protège du virus du papillome humain (HPV),
qui est souvent responsable du cancer du col de l’utérus.
D’après eux, la curcumine empêche la liaison des protéines d’enveloppes virales indispensables à l’évolution du papillomavirus humain.

Cancer du foie

Au Japon, des chercheurs ont mis en évidence les effets positifs de la curcumine sur des cellules tumorales in vitro.

Mélanomes

Des études en laboratoire ont montré que la curcumine provoque l’apoptose des cellules de mélanome.

Leucémie infantile

Des études épidémiologiques montrent que l’Asie a des taux d’incidence de cancer beaucoup plus faibles qu’en Europe, selon des chercheurs de Chicago, cela
serait du en partie à l’effet protecteur du curcuma, épice largement utilisée dans la cuisine asiatique.
D’après les scientifiques, la curcumine et son action antioxydante protègent l’ADN contre les dommages causés par les produits chimiques environnementaux.
D’autre part, dans des études en laboratoire, la curcumine est capable d’inhiber la croissance des cellules leucémiques, les principes thérapeutiques
de cette épice pourrait même passer de la mère au bébé par le lait maternel.

Comment consommer le curcuma ?

Comme le déclarent des chercheurs, l’ingrédient actif du curcuma « la curcumine » a de faible propriétés pharmacocinétiques (biodisponibilité) après l’ingestion elle est presque complètement excrétée dans les matières fécales et l’ urine.

Comment augmenter sa biodisponibilité ?

Curcuma - Comment augmenter sa biodisponibilité

Curcuma – Comment augmenter sa biodisponibilité

Pour augmenter de manière significative l’absorption de la curcumine et bénéficier pleinement de ses effets bénéfiques, le curcuma doit être pris en combinaison avec de la pipérine contenue dans le poivre noir.
L’association de poivre noir augmente les effets de l’absorption de la curcumine d’environ 2000 %. (Pour le dosage, une cuillère à café de curcuma correspond environ à une pincée de poivre noir).
On peut également augmenter l’absorption de la poudre de curcuma avec une cuillère à café d’huile d’olive extra vierge.
En effet, la curcumine est insoluble dans l’ eau, par contre, avec un peu graisse elle devient soluble.
À la place de l’huile d’olive extra vierge, vous pouvez également utiliser toute autre huile végétale.
Le curcuma peut donc être ajouté dans différentes recettes, telles que les soupes, les légumes, les salades composées, mais toujours, en ajoutant une pincée de poivre noir et d’huile d’olive biologique pour améliorer la biodisponibilité de la curcumine.

Avis sur le curcuma ?

Bien que les nombreux résultats effectués par les chercheurs sur les animaux ne peuvent se reproduire avec exactitude chez l’homme, l’espoir est grand.
En effet, dans de nombreuses études la curcumine inhibe la croissance des cellules tumorales et des métastases et aide à prévenir la formation de tumeurs malignes.
Évidemment pour faire des recommandations appropriées en termes de dosage, de durée et voie d’administration, d’autres essais cliniques sont indispensables.
Il est à noter : en Inde, civilisation où la consommation de curry est très importante, est donc par conséquent où l’ingestion de plus grande quantité de curcumine est observée, la susceptibilité de développer un cancer colorectal est réduite de moitié par rapport au monde occidental.

Effets secondaires et contre-indications

L’épice peut chez certaines personnes présenter des inconvénients, pour cette raison, il est indispensable de consulter votre praticien habituel avant sa prise.
Il est à noter qu’il est à éviter en cas de calculs biliaires problèmes biliaires.
Il est également à proscrire de l’alimentation chez les personnes allergiques, hémophiles, pendant la grossesse et l’allaitement.
De plus, à un dosage trop important, il peut causer, la diarrhée, des nausées, ulcères, des ballonnements et des calculs rénaux.

Où trouver et acheter du curcuma de bonne qualité ?

Bien qu’il soit très commun dans la plupart des grandes surfaces sous forme sèche en provenance de Chine ou d’Inde, il est recommandé de l’acheter de qualité biologique car en on sait peu sur les techniques de cultures et les produits utilisés par ces pays.
Je vous conseille donc de l’acheter uniquement biologique et certifié que ce soit sous forme fraîche ou poudre.

Achat de Curcumine biodisponible titrée à 95% – gélules de curcuma 100% naturel et breveté

CURCUMAX

CURCUMAX


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


3 Avis

  1. Bonjour,je consomme du curcuma en cuisine,mes salades,je sale presque plus,a cause d’une crise d’arthrite que j’ai eu voilà deux ans,j’ai donc été sous cortisone et depuis six mois on me l’a supprimé ,je voudrai savoir s’il me faut prendre plus de quantité de ce produit pour me soulager merci

  2. Oui je constate les effets anti-inflammatoires pour problèmes osseux, colonne vertébrale, avec l’harpagophytum, notable amélioration! Aussi pour les problèmes du colon.
    En plus la racine fraiche est très agréable à manger dans toute sorte des plats, viandes, ou poissons.
    Merci pour divulguer les biens faits de cette plante.

Afficher le 3eme commentaire
  1. Bonjour,je consomme du curcuma en cuisine,mes salades,je sale presque plus,a cause d’une crise d’arthrite que j’ai eu voilà deux ans,j’ai donc été sous cortisone et depuis six mois on me l’a supprimé ,je voudrai savoir s’il me faut prendre plus de quantité de ce produit pour me soulager merci

  2. Oui je constate les effets anti-inflammatoires pour problèmes osseux, colonne vertébrale, avec l’harpagophytum, notable amélioration! Aussi pour les problèmes du colon.
    En plus la racine fraiche est très agréable à manger dans toute sorte des plats, viandes, ou poissons.
    Merci pour divulguer les biens faits de cette plante.

  3. Bonjour.
    Comment comprendre l’efficacité thérapeutique des gélules de curcuma du fait de sa faible bio disponibilité à activer en l’associant au poivre noir , au gingembre et à l’huile d’olive. ? Ainsi le curcuma seul en gélules apportera quoi à l’organisme de façon efficace?

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).