Ail des ours


Quelles sont les propriétés de l’ail des ours ? Comment conserver l’ail des ours ? Quelles recettes avec de l’ail des ours ?
Ou acheter de l’ail des ours ?
Retrouvez dans cet article, la réponse à vos questions.

Ail sauvage
Ail des ours et recettes
Ail des ours bienfaits
Ail des ours précautions
Associations
Ail des ours achat

Ail sauvage culture

Ail des ours

Ail des ours

L’ail des ours (ail sauvage) pousse en abondance dans la plupart des forêts du nord de l’Europe. Cette plante à feuilles caduques préfère la mi ombre.
On retrouve l’ail des ours dans la plupart des sols à condition que ces derniers soient humides.
Quand l’ail des ours trouve des conditions appropriées, il forme un tapis dense et sa croissance peut être très invasive.
L’ail des ours part en croissance sous nos latitudes, dans le milieu de l’hiver, suivi des fleurs au printemps remplissant l’air d’un parfum d’ail.
Dans le milieu de l’été, l’ail des ours disparaît jusqu’à la prochaine saison.
Contrairement à son cousin, l’ail des ours ne contient pas de bulbilles mais seulement des fleurs.
Dans la partie nord de la France, en particulier dans les forêts anciennes, on retrouve souvent l’ail des ours associé aux jacinthes.
Attention, les feuilles d’ail des ours peuvent être facilement confondues avec le muguet de mai, le crocus ou encore l’arum sauvage.
Les trois plantes ci-dessus sont toxiques, potentiellement mortelles et produisent des incidents presque chaque année.
Le muguet de mai est hautement toxique, toutes les parties de la plante contiennent de la convallatoxine (glycoside cardiotonique) pouvant provoquer un arrêt cardiaque, ainsi que des saponines, le mécanisme d’empoisonnement de cette plante fonctionne de manière similaire à la digitale (Digitalis purpurea).
La plupart des cas d’intoxication à petites doses au muguet de mai, se limitent généralement à des vomissements, mais dans les cas extrêmes d’ingestion, le coma ou la mort est au rendez-vous.
La plupart des intoxications au muguet de mai se font à partir des feuilles qui sont confondues avec les feuilles d’ail des ours.
Les symptômes d’une intoxication au muguet de mai (Convallaria majalis) sont les nausées, étourdissements, céphalées, faiblesse, hallucinations et changement de la fréquence cardiaque.
Pourtant, les feuilles d’ail des ours, sont assez faciles à distinguer, la différence la plus évidente est que les feuilles d’ail des ours ont fortement l’odeur d’ail tandis que le muguet de mai ne sent pas l’ail.
Un broyage des feuilles entre vos doigts comme vérification peut être utile, l’odeur reste sur les mains, dans ce cas, on ne peut pas confondre l’ail sauvage avec une plante vénéneuse.

Ail des ours et recettes

L'ail des ours

L’ail des ours

L’ail des ours est un excellent compagnon de jardin, il pousse bien avec la plupart des plantes et semble influer positivement sur la santé de ces dernières.
Cette plante a la capacité de résister aux ravageurs et aux maladies.
Pendant toute la saison, toutes les parties de la plante sont comestibles en quantité, les feuilles sont délicieuses crues ou cuites et peuvent être récoltées dès le milieu du mois de février pendant les hivers doux.
Elles ont une saveur d’ail, distinctes, mais sont beaucoup plus douces que les gousses d’ail et sont remarquables pour ajouter quelque chose de spécial dans une salade d’hiver.
Une fois cuites, elles sont souvent utilisées comme assaisonnement dans les soupes, les ragoûts etc…
Personnellement, j’utilise l’ail des ours pour agrémenter les épinards et les carottes, mais aussi pour récupérer son nectar avec un extracteur de jus.



Ail des ours propriétés

D’un point de vue santé, l’ail des ours a la plupart des bienfaits de l’ail commun (Allium sativum) il est donc très bénéfique dans un régime alimentaire pour pourvoir la santé générale lorsqu’il est utilisé régulièrement.
Comme son cousin, l’ail des ours est particulièrement efficace pour la réduction des niveaux de pression artérielle et de cholestérol.
Dans des temps lointains, certains villages du nord de la France utilisaient le jus d’ail des ours comme désinfectant ménager car il a des propriétés antibactériennes et antifongiques.
Ce dernier a aussi des propriétés anti oxydantes qui protègent contre les radicaux libres.
L’ail des ours a aussi la faculté d’activer les macrophages afin de réduire la synthèse de cholestérol LDL et réduire l’apparition de plaques et caillots sanguins.
Un de ses composants, l’adénosine, agit comme relaxant musculaire et comme agent protecteur contre les poisons, tels que la caféine.
L’adénosine permet aussi d’augmenter la largeur des vaisseaux sanguins et réduire l’agrégation plaquettaire (viscosité sanguine)

Ail des ours fleurs

Ail des ours fleurs

Dans les années 1990, l’Allium ursinum (ail des ours) a été déclaré comme plante médicinale de l’année, par l’association des plantes médicinales européennes.
D’après de nombreuses études, l’ail des ours contient les mêmes propriétés que l’ail commun mais dispose d’avantages supplémentaires :
Il contient des substances plus actives qui ne figurent pas dans l’ail cultivé, ou qui ont été trouvées dans de trop petites quantités.
L’ail des ours a aussi la particularité de sentir beaucoup moins fort que l’ail commun (presque inodore) il peut donc être dégusté sans avoir les effets néfastes de l’ail (haleine et transpiration).

Ail des ours précautions

Aucun cas connu d’intoxication causé par la consommation d’ail des ours chez l’enfant et l’adulte.
Il y a eu des cas rares d’intoxication causés par la consommation, en très grandes quantités par certains mammifères comme les chiens.

Associations

Contre l’artérite avec le chrysanthellum.
Contre l’athérosclérose avec la lécithine de soja et les bienfaits de l’huile de foie de morue.
Contre la mauvaise fluidité sanguine avec la vigne rouge.
Contre l’hypertension légère avec l’olivier.
Pour renforcer les défenses immunitaires avec les bienfaits du gingembre ou du ginseng ou du curcuma.
Contre les varices avec le cyprès, le fragon ou le marronnier d’Inde.
Contre l’hypertension artérielle avec l’aubépine.

Achat d’ail des ours

Bien qu’il soit préférable de cultiver l’ail des ours dans son jardin afin de profiter de sa fraîcheur, il existe maintenant dans la plupart des magasins spécialisés de santé, des gélules et des ampoules d’ail des ours.

Ail désodorisé

ail


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


2 Avis

  1. Bonjour, mais où donc trouver de l’ail des ours, je n’ai jamais vu dans les supermarchés.

  2. Merci pour cet article, j’utilise l’ail des ours dans pratiquement toutes les recettes, mon chalet dans les bois me facilite la tâche car je suis envahi d’ail des ours.
    Donc, soupe, pesto, bouillon font parti de mes recette préférées avec l’ail sauvage.
    Amicalement Simone

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).