Cassis (Ribes nigrum)


Cassis propriétés médicinales
Description du cassis
Habitat du cassis
Histoire du cassis
Cassis bienfaits
Cassis, posologie et dosage
Cassis, effets secondaires
Cassis, avis
Associations du cassis
Achat du cassis
Selon certains, le mot cassis serait d’origine arabe, dérivant du mot « Ribas ». Ce petit fruit qui a un goût aigre agréable, est souvent utilisé pour la préparation des sorbets, pâtisserie, confitures et jus de fruits.
Ce qui est incontestable aujourd’hui, c’est l’émergence croissante de cette plante. En effet, dans le monde de la phytothérapie, le cassis est de plus en plus une option naturelle pour la résolution de nombreuses maladies.

Cassis propriétés médicinales

Cassis bienfaits

Cassis bienfaits

Propriétés diurétiques.
Anti rhumatismales.
Anti-inflammatoires.
Analgésiques.
Antiallergiques.
Anti vieillissement.
Action neuroprotectrice et vasoprotectrice.
Action hypotensive.
Antibiotique naturel et antiviral.
Action anti tumorale.

Description de la plante

C’est une plante qui peut atteindre 2 m de haut, à feuillage caduc.
Son écorce est lisse et rougeâtre chez les jeunes tiges et devient sombre avec le temps.
Les feuilles sont grandes, plates, avec des pétioles de trois à cinq lobes aux bords dentés.
Les baies apparaissent au printemps en grappes pendantes souvent peu visibles.
Les feuilles, les bourgeons et les fruits sont intensément parfumés par la présence de glandes contenant des huiles essentielles.



Habitat du cassis

Le cassis est originaire des régions montagneuses de l’Eurasie, on le retrouve spontanément dans le nord et le centre de l’Europe ainsi qu’en Asie du Nord.
Nous retrouvons le cassis en France particulièrement en Bourgogne, avec des variétés comme le « Géant de Boskoop » et « Noir de Bourgogne ».

Historique

Son nom semble dériver du nom « Ribas » qui est une sorte de rhubarbe particulière au Liban et qui selon les Maures pendant la conquête de l’Espagne, aurait le même goût et les mêmes propriétés.
A cette époque, le cassis était déjà utilisé pour guérir les fièvres et de nombreux fléaux.
Dans le passé, le cassis n’avait pas les caractéristiques de la plante actuelle, il était même décrit comme désagréable par l’odeur et par le goût.
Comme c’est le cas avec beaucoup de plantes, le cassis (Ribes nigrum) actuel est le résultat d’une sélection effectuée par l’homme.

Cassis, vertus et bienfaits

Cassis

Cassis

Le Ribes nigrum, en plus d’être une baie noire savoureuse et brillante, est le fruit d’une plante aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes multiples.
Le cassissier est une plante médicinale qui est idéale comme anti-inflammatoire et antihistaminique, c’est un remède naturel formidable pour les symptômes d’allergies et d’infections communes.
Les bienfaits de cette plante se trouvent dans les feuilles, les fruits, les tiges et les racines.
La plante est connue et utilisée par l’homme depuis des milliers d’années, ses nombreux ingrédients actifs sont encore utilisés par de nombreux laboratoires (synthèse chimique) pour lutter efficacement contre de nombreux symptômes pathologiques.

On utilise l’extrait de cette plante médicinale dans la lutte contre diverses maladies allergiques et inflammatoires y compris :
Les infections des voies respiratoires, la pharyngite, la laryngite et la bronchite aiguë.
Utilisée pour la conjonctivite causée par des virus allergiques.
L’asthme allergique.
Inflammation de l’estomac de l’intestin.

Il existe sur le marché de nombreux produits à base de feuilles, de baies, de bourgeons ou de pépins de cassis.
Ces différents produits sont utiles pour lutter contre les allergies saisonnières, mais aussi pour leurs propriétés anti oxydantes, anti-inflammatoires et nettoyantes.

Riches en anthocyanes, vitamine C et autre substances utiles pour le corps, le cassis est en mesure de renforcer le système immunitaire, soulager les problèmes respiratoires et produire des effets bénéfiques sur la circulation et la fragilité capillaire.
L’extrait de Ribes nigrum est souvent utilisé en phytothérapie pour soulager les problèmes tels que les varices, jambes lourdes, hémorroïdes et autres tracas liés à un dysfonctionnement du système circulatoire, en particulier la microcirculation.
Compte tenu de son potentiel anti-inflammatoire, astringent, décongestionnant, il est souvent utilisé contre les rhumes et les maux de gorge.
Les personnes souffrant de rétention d’eau peuvent le combiner avec les groseilles et la teinture mère de bouleau.

Cassis plante médicinale

Cassis plante médicinale

Selon les troubles rencontrés, il est nécessaire de procéder à des traitements différents.
Dans le cas d’allergies, par exemple, il est recommandé d’utiliser un macérât glycériné trois fois par jour entre les repas pendant environ 4 mois (50 gouttes diluées dans un peu d’eau).
Gardez bien à l’esprit qu’il est toujours préférable de consulter un naturopathe pour effectuer le bon dosage.
Attention : le Ribes nigrum a tendance à augmenter la pression artérielle, il n’est donc pas recommandé pour les personnes qui souffrent d’hypertension.
Le cassis est un remède naturel et va donc mettre plus longtemps à agir que les antihistaminiques (médicaments), il va donc falloir le prendre plus longtemps et de manière régulière.
Toutefois, le cassis offre des avantages majeurs : il a très peu d’effets secondaires et n’est pas addictif.
Les feuilles, dont les principales composantes sont un groupe de triterpènes et polyphénols, ont des propriétés dépuratives et diurétiques, les feuilles sont utilisées en phytothérapie sous forme de tisanes ou de teintures mères pour encourager l’élimination de l’urée et de l’acide urique, mais aussi pour réduire les niveaux du mauvais cholestérol dans le sang et stabiliser les membranes cellulaires.

Les fruits riches en acide citrique, acide malique, vitamine C, oligo-éléments, acides gras essentiels, flavonoïdes et anthocyanines, sont utilisés pour leurs propriétés astringentes, vasoprotectrices et pour la protection de la rétine.
Ils sont également indiqués, sous forme de jus ou d’infusion pour la fragilité capillaire et la rosacée.
Action sur le système digestif: le cassis a été testé dans plusieurs modèles expérimentaux, et les résultats ont été surprenants.

L’utilisation de cassis améliore la digestion, en encourageant la prolifération des bifidobactéries et des lactobacilles (bactéries utiles dans la digestion des aliments) et en réduisant la présence des bactéries intestinales indésirables, tels que le Clostridium et Bacteroïdes.
Le composant anti-oxydant du cassis se manifeste surtout pour l’amélioration du transit intestinal.
Ainsi, le cassis est recommandé chez les patients atteints du syndrome du côlon irritable, de diverticulite, d’hernie hiatale et des maladies chroniques dégénératives telles que la maladie de Crohn.
Action sur les fonctions pulmonaires, le cassis contient des proanthocyanidines et des anthocyanines et d’autres composés polyphénoliques capables de stimuler le système immunitaire.
Un système immunitaire plus efficace permet de réduire le risque de pharyngite, de grippe, d’angine, trachéite, pneumonie et en général, des études australiennes indiquent que le cassis serait une panacée pour certaines maladies telle que l’asthme.

Cassis, posologie et dosage

Il est tout à fait possible de boire du jus de cassis à volonté tout au long de la journée, en évitant le début de soirée, car la vitamine C du cassis pourrait provoquer l’insomnie.
En infusion de 10 à 20 g de feuilles séchées dans 500 ml d’eau bouillante pendant environ 15 minutes, prendre trois tasses par jour.
Macérât : en général il faut prendre 50 gouttes au réveil et de 15 à 50 gouttes avant les repas du midi et du soir.
Les gouttes doivent être diluées dans l’eau et conservées dans la bouche pendant quelques instants avant d’être avalées.
Contre les allergies, 30 à 50 gouttes 2 à 3 fois par jour pendant une durée de 2 à 4 mois.
Une dose plus élevée peut être réservée pour des utilisations spécifiques, pour cette raison consultez tout le temps un naturopathe ou votre médecin de famille.

Cassis avis

Cassis avis

Cassis, effets secondaires et précautions

Attention : le cassis ne convient pas aux personnes souffrant d’hypertension.
Les feuilles et leur action diurétique peuvent s’ajouter à des médicaments ou à d’autres plantes ayant la même action.
Par précaution les femmes enceintes ou allaitantes devraient s’abstenir de consommer les feuilles de cassis.

Cassis, avis

Comme vous avez pu le découvrir, le cassis est une plante particulièrement intéressante pour lutter contre l’inflammation et les allergies (pas seulement saisonnières).
Le cassis a très peu d’effets secondaires et est largement utilisé dans l’industrie pharmaceutique et en naturopathie où il s’avère très efficace.
D’après ma propre expérience, le cassis est très utile pour des maladies comme la rhinite, conjonctivite, l’asthme, dermatite, urticaire mais aussi la grippe, mal de gorge, la bronchite et les douleurs musculo squelettiques ou dans les cas où il y a une composante inflammatoire, générale ou locale, plus ou moins importante.

Associations du cassis

Les bienfaits du cassis pour les douleurs articulaires et musculaires comme le torticolis et la sciatique avec l’harpagophytum.
Les vertus du cassis pour l’excès d’acide urique et la goutte avec le lamier blanc.

Pour l’amélioration des douleurs articulaires avec l’acide hyaluronique ou le baume du tigre.
Contre les entorses ou les foulures avec l’ananas ou la queue de cerise.
Pour la prévention de l’ostéoporose avec les bienfaits de l’huile de foie de morue.
Contre les rhumatismes avec la prêle ou la reine des près.
Contre l’anémie ou l’asthénie avec les bienfaits de la spiruline ou de l’acérola.
Pour la fatigue persistante avec les bienfaits du panax ginseng.
Pour soulager les douleurs inflammatoires avec le gingembre ou l’argent colloïdal.

Achat du cassis

Vous pouvez acheter cette plante typique des campagnes bourguignonnes en extraits bio (Macérat Glycériné de Bourgeons de Cassis bio) dans la plupart des herboristeries de votre région ou encore sur les nombreux sites de médecines naturelles sur internet.
Pour apprécier ses nombreux bienfaits et vertus, il va de soi de choisir du cassis d’origine biologique.

 


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


4 Avis

  1. J’adore le cassis, c’est un de mes fruits préféré. J’ignorais qu’il était si riche en vitamine C et surtout je ne savais pas du tout qu’il était bon pour l’hypertension ! Ça tomber très bien parce que je souffre d’hypertension depuis plusieurs années maintenant. Les propriétés de ce fruit sont vraiment à couper le souffle, je vais essayer d’en consommer plus

    • ATTENTION bygmalion de bien lire !

      Le cassis NE CONVIENT PAS aux personnes souffrant d’hypertension !!
      Relisez bien les contre-indications.

  2. Je confonds toujours le cassis et la myrtille, j’ai vraiment du mal avec ces deux fruits.
    En fait le cassis c’est un peu comme la groseille mais en plus foncé quoi ? En tout cas j’adore ça et je pense que les fruits aussi savoureux ne le sont pas pour rien, c’est pour que l’on comprenne naturellement qu’ils sont plein de propriétés bénéfiques pour notre santé.
    Pourquoi aller s’embêter à manger des bonbons et autres cochoneries alors qu’il y a des saveurs aussi délicieuses dans la nature ?

Afficher les 2 autres avis
  1. J’adore le cassis, c’est un de mes fruits préféré. J’ignorais qu’il était si riche en vitamine C et surtout je ne savais pas du tout qu’il était bon pour l’hypertension ! Ça tomber très bien parce que je souffre d’hypertension depuis plusieurs années maintenant. Les propriétés de ce fruit sont vraiment à couper le souffle, je vais essayer d’en consommer plus

    • ATTENTION bygmalion de bien lire !

      Le cassis NE CONVIENT PAS aux personnes souffrant d’hypertension !!
      Relisez bien les contre-indications.

  2. Je confonds toujours le cassis et la myrtille, j’ai vraiment du mal avec ces deux fruits.
    En fait le cassis c’est un peu comme la groseille mais en plus foncé quoi ? En tout cas j’adore ça et je pense que les fruits aussi savoureux ne le sont pas pour rien, c’est pour que l’on comprenne naturellement qu’ils sont plein de propriétés bénéfiques pour notre santé.
    Pourquoi aller s’embêter à manger des bonbons et autres cochoneries alors qu’il y a des saveurs aussi délicieuses dans la nature ?

  3. Qui possède les meilleures vertus entre le cassis et la cranberry ? J’en voudrais surtout pour le côté anti-inflammatoire car j’ai pas mal de soucis articulaires qui ne sont calmés que par les anti-inflammatoires et j’en ai un peu raz le bol de me gaver de médicaments, surtout que ça revient cher au final.

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).