Buchu (Agosthosma betulina)


Agathosma betulina présentation
Buchu propriétés médicinales
Barosma betulina origines
Buchu composition
Buchu dosage et posologie
Buchu bienfaits & indications
Contre-indications Buchu
Buchu effets secondaires
Avis sur le Buchu
Associations Buchu

Agathosma betulina présentation

Originaire d’Afrique du Sud, le Buchu possède des feuilles très aromatiques, utilsées par les indigènes et autochtones depuis les temps les plus reculées pour éloigner les insectes, mais surtout à visée thérapeutique comme antiseptique pour soigner les infections de l’appareil urinaire, pour soulager les problèmes d’ordre digestif, les douleurs arthritiques ou même encore la crise de goutte.

Buchu

Buchu

De nos jours, le Buchu s’emploie comme arôme et on utilise également son huile essentielle favorablement en parfumerie; toutefois, l’arôme se perd rapidement lorsque l’on met à contribution la plante fraîche ou la poudre de Buchu. Le Buchu est également une composante des arômes artificiels de fruits, surtout pour réaliser la saveur de cassis.

Buchu propriétés médicinales



Les principales propriétés du Buchu sont des vertus :

vasoprotectrices, capillarotropes, carminatives, anti-fermentatives, diurétiques, antiseptiques, antiputrides, aromatisantes.
Usage thérapeutique courant depuis des siècles : l’inflammation et l’infection des reins et des voies urinaires.
Principales indications : fragilité capillaire, cystite, infections ou inflammations des voies urogénitales, hypertrophie bénigne de la prostate, insuffisance circulatoire et veineuse.

Usage typique du Buchu

Le pouvoir antiseptique du buchu se réalise grâce à la libération de dérivés phénoliques (l’huile essentielle est riche en diosphénol), tandis que l’action diurétique est attribuable aux flavonoïdes tels que le terpinène présent dans l’huile essentielle.
Cette herbe officinale d’origine africaine peut être utilisée dans les maladies de la prostate, la cystite et une légère inflammation du tractus urinaire sous la forme d’infusion, d’extrait et de teinture fluides.
Les feuilles de cette plante médicinale originaire d’Afrique australe, sont également utilisées en homéopathie pour leurs vertus diurétique, désinfectante et antiseptique urinaire, semblables à celles du raisin d’Ours de nos forêts.
Il Présente également des propriétés antiseptique bronchique et sudorifique.

Huile essentielle de Buchu

La rarissime huile essentielle de Buchu, relativement atoxique, possède des propriétés antiseptiques, insectifuges et insecticides. Idéale pour désodoriser la maison, la note intense qu’elle émet du point de vue olfactif est très subtile et représente probablement une des plus fines huiles essentielles agréablement parfumées que l’on puisse sentir.

Buchu Origine

Nom scientifique : Agosthosma betulina et Barosma betulina.
Nom commun : Buchu
Famille: Rutacées
Partie utilisée: les feuilles

Buchu composition

Buchu composition

Agathosma betulina est un arbuste vivace de petite taille, appartenant à la famille des Rutacées, originaire d’Afrique du Sud et aussi cultivé dans certaines régions d’Amérique du Sud. Cette plante est surtout connue sous le nom de buchu et pour ses vertus médicinales grâce aux éléments importants la composant; plusieurs autres plantes, que Agathosma betulina sont également appelés buchu, mais il faut prendre soin de s’assurer que la plante à laquelle le nom se réfère ne soit pas Agathosma crenulata, car elle est toxique.

Buchu composition

Le buchu se compose de flavonoïdes comme la diosmine, l’esperidoside… de mucilages, d’huile essentielle, de diosphénol, de limonène, de menthone, d’iso-menthone, etc.
A température ambiante, le diosphénol se précipite en forme cristalline que l’on appelle camphre de buchu.
Les parties de la plante utilisée en phytothérapie sont les feuilles.
Les ingrédients les plus actifs sont caractéristiques : les flavonoïdes (diosmine , esperoside), mucilage, huile essentielle (diosphénol, limonène , menthone, iso-menthone, pulégone, terpinène, etc. L’on doit l’action antibactérienne aux dérivés phénoliques (diosphénol), tandis que l’action diurétique est due à la fois à la présence de flavonoïdes comme le triterpène présent dans l’huile essentielle de la plante. La diosmine est le principe actif essentiel et de la plus grande importance dans le buchu.

Buchu dosage et posologie

En phytothérapie moderne, le Buchu est utilisé sous la forme d’ extraits secs, infusions, tisanes, décoctions, poudres, et de teinture mère. Les doses d’apport habituellement recommandées sont égales à :
- 1 gramme de feuilles par tasse d’eau pour l’infusion, trois fois par jour.
- 50 -150 mg de poudre par comprimé, trois fois par jour.
- 40 gouttes de teinture mère de buchu trois fois par jour.

L’utilisation de tisanes de buchu est particilièrement indiquée pour ses propriétés diurétiques, antiseptiques, désinfectantes et sudorifiques. Les feuilles sont une source de diosmine , un flavonoïde aux propriétés vasoprotectrices. L’huile essentielle, la teinture mère et d’autres formes d’extraits ne sont pas indiqués pour le traitement de la cystite, car un précipité riche en camphre très irritant au niveau gastrique.
A savoir : avec les préparations à base de plantes traditionnelles telles que thés, infusions, décoctions et jus, il n’est pas possible d’établir la somme exacte des principes actifs administrés, ce qui augmente le risque d’échec du traitement. Dans une tisane, en fait, la quantité d’extraits actifs peut être excessive ou plus couramment insuffisante, en plus du risque d’extraire également des composants non désirés.

Buchu bienfaits & indications

Comme nous l’avons dit, le buchu est utilisé pour traiter les infections des voies urinaires, comme la cystite et l’urétrite, mais est également utile pour traiter le syndrome de la vessie irritable, la prostatite et la leucorrhée.
Déjà au XIXe siècle, le buchu s’employait comme médicament naturel pour le traitement de la cystite, de l’urétrite, du catarrhe vésical et pour toutes les infections des reins et des voies urinaires, et continue de nos jours à être considéré comme réellement efficace pour soigner ces pathologies. Les parties du buchu utilisées en phytothérapie sont les feuilles récoltées pendant la floraison et la fructification.

Buchu contre-indications

Buchu contre-indications

Buchu contre-indications

Les études pharmacologiques disponibles ne montrent pas de toxicité apparente et indiquent le Buchu comme une plante saine et sûre. Il n’y aurait pas d’effets secondaires et aucune contre-indications au dosage conventionnel, sauf pour les cas d’hypersensibilité individuelle et en cas de troubles chroniques du tractus gastro-intestinal (comprenant les reflux gastriques, la colite, la diverticulite).
Utiliser le buchu avec précaution et modération, car il peut entraîner des intolérance gastriques et intestinales. N’en abusez pas pour éviter l’apparition éventuelle d’intolérance gastrique et intestinale.
Par mesure de précaution, l’utilisation du buchu n’est pas recommandée pendant la grossesse et l’allaitement.

Buchu effets secondaires

L’huile essentielle peut provoquer une irritation des voies respiratoires et des muqueuses, et toutes les préparations ne sont pas recommandées. Le Buchu peut produire des effets secondaires tels que l’irritation et l’hypersensibilité à un ou plusieurs éléments des principes actifs le composant.

Avis sur le Buchu

Les feuilles de buchu possède des principes actifs agissant aussi pour neutraliser les toxines et ainsi détoxifier l’organisme. L’organisme peut retenir un excès d’eau, et celui-ci pourrait devenir toxique, et être à l’origine de pathologies telles que la concentration d’acide urique et la crise de goutte, l’hypertension artérielle, et bien d’autres maladies encore. Le buchu agit en tant qu’agent neutralisant ou détoxiquant et participe à extraire de l’organisme, et ce naturellement, l’excédant de liquide.
Plante assez polyvalente et efficace, le buchu agira également avec bénéfice pour la perte de poids et les règles douloureuses dont les symptômes sont le plus souvent crampes et ballonnements. Preuve de son efficacité pour réguler et perdre du poids, le buchu détient l’approbation comme complément alimentaire «minceur» de la FDA (Fédération américaine des aliments et drogues) et de l’ensemble des pays européens.
Notons également à propos du buchu, qu’il est utilisé depuis des temps très reculés par les indigènes et autochtones d’Afrique du Sud, comme tonique général et élixir polyvalent pour la santé humaine; il s’agit donc d’un traitement sûr particulièrement indiqué pour tendre vers un bien-être généralisé.

Associations du buchu

Associé au Solidage (verge d’or), et la prêle, il peut être peut un excellent remède en cas de ballonnement abdominal et flatulences.
Contre la cystite avec la bruyère ou la busserole.
Contre les calculs urinaires avec le pissenlit.
Pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate avec l’huile de pépins de courge ou la racine d’ortie.
Comme dépuratif rénal l’orthosiphon.
Pour la convalescence les bénédictions de la spiruline ou de l’ashwagandha.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


4 Avis

  1. Les teintures mères de buchu sont très connues, mais perso j’utilise plutot l’huile essentielle de buchu que je trouve dans mon magasin bio. C’est très bon pour les infections urinaires et ça donne des effets diurétiques.

    J’essaye de plus en plus d’utiliser des plantes pour me soigner donc ça m’interesse de découvrir des nouvelles choses, et le buch est l’un de mes coups de coeur car il marche très bien sur moi.

  2. C’est le buchu qui m’a fait découvrir la médecine par les plantes, j’avais des problèmes disons féminins et une copine m’a conseillé ça lors d’un voyage donc j’ai essayé ; vraiment bien !
    Le buchu est aussi très bien pour perdre un peu de poids donc normalement ça devrait être le meilleur ami de toutes les femmes.
    Je conseille le buchu en teinture mère ou en huile essentielle à diffuser pour le côté detox !

Afficher les 2 autres avis
  1. Les teintures mères de buchu sont très connues, mais perso j’utilise plutot l’huile essentielle de buchu que je trouve dans mon magasin bio. C’est très bon pour les infections urinaires et ça donne des effets diurétiques.

    J’essaye de plus en plus d’utiliser des plantes pour me soigner donc ça m’interesse de découvrir des nouvelles choses, et le buch est l’un de mes coups de coeur car il marche très bien sur moi.

  2. C’est le buchu qui m’a fait découvrir la médecine par les plantes, j’avais des problèmes disons féminins et une copine m’a conseillé ça lors d’un voyage donc j’ai essayé ; vraiment bien !
    Le buchu est aussi très bien pour perdre un peu de poids donc normalement ça devrait être le meilleur ami de toutes les femmes.
    Je conseille le buchu en teinture mère ou en huile essentielle à diffuser pour le côté detox !

  3. bonsoir, je viens de lire l’article sur le Buchu, je m’interesse de plus en plus par la médecine douce, donc avec les plantes et je pense proposer le buchu à ma fille agée de 17 ans qui a souvent des cystites, je crois qu’elle aimera mieux un traitement naturel. Le Buchu se trouve en boutiques bio sur internet, donc c’est facile de s’en procurer assez vite. Merci pour vos conseils.

  4. Je voudrais vraiment me procurer toutes ces plantes mais quel site fiable pour acheter du buchu si possible bio ? Vous avez des bons plans ? Tout le monde me dit que c’est bien et que ça marche pour détoxifier et moi c’est ce que j’ai envie de faire, surtout que j’ai des problèmes de tension en plus de ça donc ça fera d’une pierre deux coups

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).