Grémil officinal (Lithospermum officinale)


Le grémil officinal
Lithospermum officinale
Propriétés et bienfaits du grémil officinal
Précautions d’utilisation du grémil officinal

Le grémil officinal

Le Grémil officinal est une plante de nature vivace. Elle peut atteindre jusqu’à 80 cm de hauteur. Le Grémil officinal se caractérise par sa tige bien verticale et couverte de poils. Les parties supérieures de la plante sont souvent courbées à cause des ses fleurs. Ses feuilles sont également couvertes de poils. Elles sont de forme ovale et allongée et leurs deux faces sont de différentes couleurs. Les faces apparentes des feuilles sont de couleur verte claire tandis que les faces postérieures sont d’un vert pâle. Lorsque le grémil officinal fleurit, il donne des petites fleurs de couleur blanche. Les fruits de la plante ont une forme semblable à une perle. Ces fruits sont petits, durs, de forme ovale et de couleur nacrée.

Lithospermum officinale

Le grémil officinal est connu scientifiquement par les termes Lithospermum officinale. Il s’agit d’une plante herbacée de la famille des Borraginacées. Ces dernières regroupent des plantes dicotylédones. Elles comportent surtout des espèces comme les lianes, les arbustes, les arbres et les plantes herbacées. Les plantes qui font partie des cette famille sont aussi très appréciées par les abeilles à l’instar du Grémil officinal. Le Grémil officinal revêt d’autres appellations comme millet perlé, larmille des champs, herbes aux perles, blé d’amour ou encore graine d’amour. Littéralement, le nom scientifique de la plante signifie « graine de pierre » en référence aux fruits de la plante.



Propriétés et bienfaits du grémil officinal

Dans le domaine de la phytothérapie, les feuilles, les tiges et les fruits du grémil officinal sont exploités. La plante est réputée pour ses propriétés diurétiques. Elle contient des éléments essentiels comme les flavonoïdes, le sucre naturel et les sels minéraux. En plus de sa propriété diurétique, la plante possède aussi une vertus dépuratives. Ainsi, elle est très efficace pour dissoudre les calculs biliaires et rénaux. Le grémil officinal est également utilisé pour soigner la rétention d’eau. Pour les personnes victimes de rhumatisme ou de goutte, une cure à base de grémil officinal est conseillée. Grâce à ses propriétés qui agissent sur les hormones de l’hypophyse, la plante guérit aussi l’hyperthyroïdie.

Associations

Les feuilles de raisin d’ours ou la bruyère  pour leurs propriétés diurétique.
Le Chardon Marie est ses propriétés dépuratives pour le foie.
Les feuilles d’artichaut ou la menthe poivrée contre les calculs biliaires.
Les propriétés médicinales de l’Ashwagandha pour favoriser le sommeil et l’équilibre du système nerveux.

Précautions d’utilisation du grémil officinal

L’exploitation de la plante dans le domaine de la phytothérapie doit se faire avec délicatesse. Généralement, la plante est utilisée sous forme d’infusion. Côté préparation, rien de plus facile. Il faut commencer par sécher et broyer la plante entière pour obtenir de la poudre. Pour soigner les maladies comme les calculs rénaux, verser deux cuillerées à soupe de la poudre obtenue dans une tasse d’eau bouillante et laisser infuser pendant 20 minutes. Trois tasses par jour après les repas et ceci pendant un mois, suffisent pour éliminer les calculs.


 



Auteur Danie Poiret et Webbies SPRL

Les articles, recettes, dosages que ce soit en (gélules,poudres,teintures mère, huiles, huiles essentielles, pommades) remèdes maison, vertus, bienfaits, contre-indication, effets secondaires et avis, descriptions, commentaires affichés sur cette page, sont donnés à titre indicatif. Pour toute prescription médicale,avis et dosages, veuillez consulter votre médecin ou pharmacie.


tags : , , ,

1 Avis

  1. bonjour,

    j’ai utilisé du lithospermum officinal en teinture mère pendant plusieurs années suite à une ordonnance d’un médecin parisien que j’avais consulté pour des raideurs dans les os et articulations. ( soeur ayant polyarthrite rhumatoïde)
    Il était accompagné du fregaria vesca toujours en teinture mère.
    Puis j’ai arrêté ce traitement durant quelques années aussi ,et j’ai vu le retour des douleurs osseuses et articulaires.
    Mais comme les teintures mères sont alcolisées et que mon foie et mon système digestif sont sensibles je me demande s’il est bon de continuer ?
    Chose étonnante ,aussi pour le médecin, c’est que je ne perdais plus mes cheveux qui avaient repris une belle vigueure .
    Je ne consulte plus ce médecin très compétant mais bcp trop cher.
    merci de votre avis
    maja

Laisser votre avis

Nous avons activé la modération des avis. Il est normal que votre avis ne soit pas affiché instantanément. Inutile donc de tenter de resoumettre votre avis (messages).